Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Nom de La Rose - Umberto Eco

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

An de grâce 1327, la chrétienté est en crise. L’ex-inquisiteur Guillaume de Baskerville se rend dans une abbaye bénédictine du Sud de la France pour participer à une rencontre entre franciscains prônant la pauvreté du Christ et partisans d’un pape amateur de richesses. Dès son arrivée, il se voit prié par l’abbé de découvrir au plus vite la raison de la mort violente d’un de ses moines, retrouvé assassiné. L’inquisiteur Bernard Gui, dont la réputation de cruauté n’est plus à faire, est attendu, et l’abbé craint pour l’avenir de son abbaye. Tel un ancêtre de Sherlock Holmes, Baskerville se met à l’ouvrage, assisté du jeune Adso de Melk. D’autres morts vont venir compliquer sa tâche.

Porté à l’écran par Jean-Jacques Annaud avec Sean Connery dans le rôle de Guillaume, "Le Nom de la Rose" fait date dans l’histoire des romans policiers historiques. Umberto Eco n’est pas seulement un romancier, c’est surtout un érudit qui connaît son sujet sur le bout des doigts. Il entraîne le lecteur dans une aventure à la fois philosophique et policière, où il est question d’Aristote, de liberté, d’injustice et de cyanure. Un roman exceptionnel. Lisa B.

Vos #AvisPolar

  • JaneWatson 27 février 2019
    Le Nom de La Rose - Umberto Eco

    Que dire de cette oeuvre magistrale qui n’a pas encore été dit ?

    A lire et à relire pour les amateurs de polars comme de reconstitution historique !

    "Le Nom de la Rose", c’est du concentré de Moyen-Âge, avec moines débauchés et moines intolérants, inquisiteurs et hérétiques plus ou moins repentis, avec également un beau duo de maître et disciple, et cette abbaye prise entre le conflit théologique qui oppose certains ordres à la papauté et le meurtre de ses moines, lutte des anciens contre les modernes déjà, toujours...

    Umberto Eco a manifestement pris beaucoup de plaisir à imaginer l’univers tourmenté dans lequel il va jeter Guillaume de Baskerville et son secrétaire Adso de Melk, l’abbaye bénédictine perdue dans les montagnes aux confins de la Provence et de la Ligurie, dont la tour centrale abrite des trésors, et le reste de l’édifice bien des trivialités.
    La description du scriptorium et, surtout, de la bibliothèque sont inoubliables.

    Et si son érudition nourrit la trame et les différents thèmes qui irriguent le texte, tels que l’Inquisition ou ce que la culture occidentale doit aux penseurs grecs, latins, arabes et juifs, par exemple, il n’en reste pas moins qu’Umberto Eco a écrit un polar, un vrai, avec un enquêteur qui se servira de son intelligence et de sa logique pour résoudre cette énigme.

    Le film qu’en a tiré Jean-Jacques Annaud, avec une distribution formidable ( Sean Connery, Christian Slater, Ron Perlman ; Michael Lonsdale, Feodor Chaliapin JR, Fançois Hadji-Lazaro, F. Murray-Abraham...) est assez réussi, bien qu’un brin caricatural pour certains personnages et certaines situations. Mais réduire à un peu plus de deux heures ce qui prend 640 pages n’est jamais simple.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.