Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le syndrome de Croyde - Marc Welinski

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Directrice générale de la célèbre maison de parfums Destut, volontaire, carriériste, brillante, Agnès Quincey est en voie d’être élue " Business woman de l’année " quand elle se retrouve trois jours de suite témoin de chutes mortelles de voyageur dans le métro parisien. Accidents ? Suicides ? Meurtres ? Comment se fait-il qu’Agnès ait été présente chaque fois ? À croire que c’est elle qu’on cherche à tuer ou qu’on essaie de rendre folle.
Et si tous ces morts étaient les victimes de cet étrange syndrome de Croyde, découvert récemment et qui remet en cause tout ce que l’on croyait savoir jusqu’à ce jour en matière de criminologie ?

Vos #AvisPolar

  • Lettres et caractères 16 octobre 2019
    Le syndrome de Croyde - Marc Welinski

    Quinquagénaire aussi brillante que séduisante, Agnès est en train de mener les parfums Destut à la consécration internationale. Naturellement, un poste de Directrice générale nécessite de faire quelques sacrifices et c’est son mari Dany qui en fait les frais. Alors que son épouse est à l’apogée de sa carrière, lui, l’informaticien au chômage ne sort plus du creux de la vague. Mais Dany sait se montrer bon joueur, il se prête au jeu des mondanités pour soutenir Agnès, il fait taire la pointe de jalousie qui sommeille en lui et souhaite de toutes ses forces la réussite de sa moitié. Même si le couple traverse des épreuves depuis quelques années, Dany continue d’aimer profondément Agnès. Pour elle il est prêt à tous les sacrifices et sa dévotion ne tardera pas à être mise à rude épreuve quand Agnès, sans le vouloir, se trouvera mêlée à des accidents dans le métro pour le moins troublants. Difficile de justifier sa présence sur le quai lorsque trois jours de suite des voyageurs se jettent sur les voies. Comment expliquer que plusieurs individus décident de se suicider au même moment ? Et si ça n’était pas des suicides mais des meurtres, Agnès serait forcément la principale suspecte. A moins que ça ne soit elle qui soit visée ? Qui croire ? Que croire ?

    Si vous avez pour habitude de lire dans le métro, je vous garantis que vous ferez un pas en arrière quand vous aurez lu le Syndrome de Croyde. Surtout lorsque vous aurez découvert que cette pathologie psychiatrique, proche de la schizophrénie, pousse les malades à se jeter dans le vide ou à vivre cette sensation par procuration. C’est terrifiant aussi bien que diabolique et le lecteur n’aura droit à aucun répit avant le dénouement.

    Cette histoire m’a emballée car je suis une férue de thrillers psychologiques et chercher à comprendre ce qui déraille dans le cerveau humain a quelque chose de fascinant pour moi. L’écriture est sèche, factuelle, précise, clinique même et vous aurez beau chercher vous n’y trouverez aucun effet de style prompt à réchauffer l’ambiance et à renforcer l’empathie envers les personnages. Cette atmosphère glaciale, bien que surprenante voire dérangeante par moment, m’a aidée à entrer rapidement dans l’histoire. Je me suis délectée de la première partie du roman qui pose les fondations de cette histoire de fous – n’ayons pas peur des mots – mais j’ai un peu moins apprécié la seconde partie qui selon moi souffre de longueurs dues à des scènes un peu trop répétitives.

    Avis complet sur le blog lettres-et-caracteres.com

  • Lectures noires pour nuits blanches 27 octobre 2019
    Le syndrome de Croyde - Marc Welinski

    Peut-on être à trois reprises au mauvais endroit ou mauvais moment ? Quand Agnès se retrouve à chaque fois présente lorsque des personnes chutent sur les rails du métro elle commence à se poser des questions. Coïncidence ? Accidents, suicides, meurtres ? Le questionnement laisse vite la place à la panique.

    Même si j’ai apprécié ma lecture, ce roman n’est pas vraiment le thriller psychologique haletant qu’on nous promet en quatrième de couverture.
    Construit en deux parties, nous allons suivre dans chacune d’elles le point de vue du mari, puis celui d’Agnès. La première partie pose l’intrigue et les personnages. C’est long ! Près de 300 pages qui m’ont parfois paru interminables. Le rythme est très lent et on n’apprend pas grand chose. Il faut arriver aux environs des 200 pages pour entrer véritablement dans le vif du sujet et aborder enfin le fameux syndrome de Croyde. Je ne vous dirai évidemment pas de quoi il s’agit sinon ça n’a plus d’intérêt.

    Dans la seconde partie, l’atmosphère change totalement. On se retrouve dans l’univers brumeux d’Agnès, dans son esprit embrouillé. Doutes, maladie, folie ou manipulation, qu’en est-il vraiment ?
    J’ai aimé cette ambiance un peu glauque. Je me suis mise à douter moi aussi, la vérité est bien celle que je crois ?

    J’ai aimé le côté psychologique, bien travaillé, même si il aurait pu être encore plus poussé. Il m’a manqué de l’angoisse et du mystère, tout est finalement bien trop prévisible. Quelques éléments nous mettent sur la voie et ne laisse guère de place au suspense.
    La chute (elle était facile, j’avoue ;) ) ne m’a donc pas surprise l’ayant devinée depuis un bout de temps.

    Une lecture plaisante et intéressante mais qui manque d’intensité.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.