Les naufragés du navire de pierre - Laurent Fréour

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

En début d’après-midi, il se recroquevilla sur son navire de pierre. La petite boîte en fer d’Arthur serrée contre lui, il s’endormit. Doux souvenirs d’enfant. Il faisait la sieste sur la plage de Pointe-Noire. Puis, Malabar aboya. Le Chauffe Caillou sursauta et se redressa. Quelques mètres plus loin, penché au-dessus de l’Erdre, le chien tenait dans sa gueule un morceau d’étoffe. Il s’approcha et aperçut, coincée entre deux bateaux, une masse inerte. Un visage boursouflé dépassait de l’eau. Avec difficulté, il s’agenouilla. Deux yeux vitreux le fixaient. Brutalement, lui revint en mémoire son premier mort. Dans la rivière qui bordait la route de Conkouati au Congo, il avait déjà croisé pareil regard. Raz de marée, tempête intérieure. Raphaël perdit connaissance. Que s’est-il passé sur les bords de l’Erdre ? De retour en métropole, le capitaine Jean-Pierre Vidal enquête.

Galerie photos

Vos avis

  • Les lectures de Maryline 10 janvier 2019
    Les naufragés du navire de pierre - Laurent Fréour

    Avec son deuxième polar, Laurent Fréour nous prouve ici qu’il est un grand auteur parmi les meilleurs ! Ses lecteurs ne se sont pas trompés la première fois en découvrant "L’orange sanguine". Et je fais partie de ceux qui ont adoré, qui ont espéré lire à nouveau la plume de l’auteur. Et c’est avec une suite que j’ai continué à apprécié cet écrivain.
    On retrouve notre super flic, JPV, mais cette fois, il n’est plus à la Réunion mais à Nantes. Eh oui, sa femme ne supportait plus cette vie loin de lui, avec ses horaires décalées, son rythme de folie et sa passion pour les enquêtes. Il délaissait sa femme et son fils alors elle lui a posé un ultimatum : et c’est sa famille qu’il a choisi car il les aime plus que tout. Il se retrouve donc toujours flic mais à Nantes et à éplucher les relevés téléphoniques. Rien de bien captivant, il ne fait plus de terrain et ça lui manque.
    Alors quand un mort atterrit dans un quartier où il aime courir et où il a ses habitudes, il ne peut s’empêcher d’enquêter, avec l’aval de son supérieur bien évidemment ! Et c’est ainsi que nous découvrons un petit quartier plutôt calme à l’origine, avec des gens simples et sans problèmes. Mais cette mort va semer la zizanie...
    J’ai beaucoup aimé tous ces personnages, Raphaël dit "le Chauffe-caillou" qui est malade mais qui s’inquiète surtout pour la disparition de son ami Arthur, le journaliste Lou-Bé Robi qui se trouve partout et tout le temps à la fois, le cycliste avec son air bizarre, le patron du bar souhaitant rester discret... Bref, tout ce petit monde va se retrouver mêlé à un meurtre... Hasard ou coïncidence ? Qui cache son jeu ? Comment un quartier si tranquille peut se retrouver du jour au lendemain à la Une du journal ? J’ai aimé suivre les aventures de ce petit monde, je les ai tous soupçonné à un moment ou à un autre, et j’ai souhaité en même temps qu’ils soient tous innocentés. Finalement, le dénouement m’a quelque peu soulagée et anéantie en même temps... Quel suspense tout au long des pages !
    Bravo à l’auteur pour ce magnifique polar ! On se sent proche des gens, on aime JPV pour l’homme qu’il représente mais pour son boulot parfait également, on se prend de sympathie pour tout le quartier et on a envie de s’y rendre. Le seul petit bémol a été pour moi les premières pages, lorsqu’on nous présente tout ce petit monde. J’ai trouvé que c’était long à se mettre en place et je me suis même demandé où pouvait bien vouloir nous mener l’auteur. Mais ensuite, je n’ai plus lâché le livre !
    Un très bon polar bien mené, un auteur à découvrir ou à redécouvrir ! N’hésitez pas !

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.