Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Meurtre bénévole - Catherine Secq

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Un patron retrouvé mort sur son bureau. Une association où tout le monde se déteste et pourrait être auteur du meurtre. Je me souviens bien de cette affaire. Quand je pense que certains croyaient qu’il dormait, le beau directeur... Elles sont nombreuses à l’avoir pleuré, ce serial lover. Paix à son âme ! Pour une fois, la brave commissaire Bombardier va devoir faire le tri parmi de trop nombreux coupables potentiels. La cuisine et le rock sont ses deux passe-temps préférés, lorsqu’elle ne s’occupe pas de sa petite-fille adorée et surtout lorsque les assassins de la capitale, très ignorants des acquis sociaux, lui laissent un peu de répit en dehors des heures légales de travail. Aidée de son jeune adjoint maladroit, qui lui sert autant de tête de Turc que d’homme à tout faire, elle ira chercher le meurtrier là où l’on ne l’attend pas. La commissaire Bombardier n’hésitera pas à soulever les tapis et la poussière, pour nager dans les eaux troubles de personnalités déroutantes. À force de tirer le fil de la pelote, la vérité finira par éclater, mais pas sans éclabousser tout ce joli petit monde. Un polar tout sauf noir, drôle et bien ficelé.

Vos #AvisPolar

  • Les lectures de Maryline 29 juillet 2019
    Meurtre bénévole - Catherine Secq

    Ce polar est un peu particulier car il est aussi très humoristique... La faute à la commissaire Bombardier qui est assez drôle dans son genre. En tous cas, même si elle aime son boulot et qu’elle le fait de manière sérieuse, on peut dire qu’elle nous fait passer un bon moment. Et ce n’est pas son adjoint Paul Holo qui dira le contraire ! Avec Josiane, ça déménage !

    On se retrouve ici avec une affaire de mort suspecte. Un jeune homme, patron d’une agence associative, meurt dans des circonstances plutôt suspectes. En effet, il n’a aucune blessure, il n’y a pas de sang, pas d’arme, rien qui prouverait un combat ou autre. La commissaire Bombardier va vite comprendre qu’il se passe des choses plutôt louches dans cette association regroupant des bénévoles et des salariés. Et on peut dire que l’atmosphère n’est pas la plus cordiale dans ces locaux ! Personne ne s’aime, tout le monde à une dent contre quelqu’un et le patron avait plusieurs ennemis. Les deux enquêteurs vont devoir faire preuve de patience et de stratégie pour découvrir le coupable...

    On lit donc les interrogatoires de tout ce petit monde en espérant comprendre et trouver ce qu’il a bien pu se passer. Et ce n’est pas simple ! Entre les alibis en béton, les mobiles nombreux et les secrets, on s’y perd. Et le dénouement est plutôt... glaçant ! Et l’auteur nous rajoute une petite leçon de morale à la fin, j’aime beaucoup !

    Un petit bémol pour la couverture, certes très jolie, mais qui donne l’impression d’un roman pour jeunes alors qu’il ne l’est pas du tout (même s’ils peuvent le lire également dès 15-16 ans).

    L’auteur nous présente là le premier volet des enquêtes du commissaire Bombardier et j’avoue que je suis assez sensible à son écriture. Je ne serais pas contre découvrir le reste de la série qui mérite d’être connue ! Amateurs de polars, n’hésitez pas ! On passe un très bon moment avec Josiane !

  • Coco 12 novembre 2019
    Meurtre bénévole - Catherine Secq

    Je ne suis pas un grand lecteur mais j’ai été attiré par la couverture et le dos de ce livre. Je n’ai pas regretté mon achat car j’ai beaucoup aimé, à la fois l’intrigue avec le dénouement très surprenant mais aussi toutes les informations passionnantes sur les plantes. J’ai beaucoup ri et passé un très agréable moment.

  • LectureChronique2.0 3 janvier 2020
    Meurtre bénévole - Catherine Secq

    Bonjour mes Lecteurs,

    Voici un service presse que je suis heureuse de vous faire découvrir car j’ai pris énormément de plaisir à sa lecture.

    Merci à l’auteur de sa confiance

    Ce roman est un polar un brin humoristique qui nous entraîne dans une affaire de meurtre au sein d’une association que la commissaire Josiane Bombardier, atypique et bourrée d’humour, et son acolyte Paul Holo un bègue attachant, vont devoir résoudre.

    Un duo que tout oppose et qui pourtant trouve sa place dans cette trame pleine de rebondissements, un polar sans arme ni sang et pourtant avec bel et bien une victime et des suspects à interroger.

    Des chapitres chaloupés et cadencés sans excès, l’écriture pétillante de l’auteur dynamise l’ensemble. Vous apprendrez également plein de choses sur les végétaux, en particulier les champignons. J’ai apprécié ce travail de recherche qui crédibilise totalement cette fameuse association et son but de remplacer les énergies fossiles par les pouvoirs surprenants mais naturels des végétaux.

    Un bon moment de lecture à passer avec cette commissaire pas comme les autres, dotée d’un humour et d’une répartie qui égayent ceux qui la côtoient.

    A suivre dans d’autres aventures bien cuisinées et rock and roll !

    Bonne lecture mes Lecteurs !

    Extrait : Josiane Bombardier vit seule depuis que son mari a eu la bonne idée de casser sa pipe, dans le lit de sa maîtresse, après avoir abusé de stimulus médicamenteux. Il est mort d’avoir trop sacrifié à Vénus comme notre bon Félix Faure, qui marqua malgré lui l’histoire des présidents sous la 3ème république. D’ailleurs, comble de l’ironie du destin, le mari infidèle de Josiane se prénommait Félix. On ne refait pas l’histoire !

  • Des plumes et des livres 20 janvier 2020
    Meurtre bénévole - Catherine Secq

    Au premier abord, quand on voit la couverture, on n’a pas l’impression que l’on va lire un roman policier. Mais c’est là tout le décalage dans le ton employé par l’auteure et le réel contenu du livre. Il s’agit bien d’un polar mais avec beaucoup de touches d’humour. Avec Josiane Bombardier, on ne s’ennuie pas !

    Pour cette première enquête, la commissaire Bombardier doit élucider la mort du patron d’une agence associative. Mort très suspecte puisqu’il n’y a aucune blessure, pas d’arme, pas de sang, rien. En creusant dans cette association, Josiane et son équipier Paul Holo vont découvrir que sous ses airs de bons samaritains, dans cette association tout le monde a une dent contre quelqu’un !

    Point d’action avec la commissaire Bombardier puisque l’on suit l’enquête avec les interrogatoires etc. Néanmoins, pas de temps mort non plus puisque Josiane n’a pas la langue dans sa poche et a de la répartie à la moindre occasion même là où on ne l’attend pas.

    Malgré le genre policier, Catherine Secq y insère beaucoup d’écologie dans son roman et j’ai trouvé cela très appréciable.

    La plume de l’auteure est très fluide et agréable à lire. Les chapitres sont majoritairement courts (de temps en temps, il y en a des un peu plus longs) et cela rend la lecture plus dynamique et frénétique. J’ai été ravie de découvrir la première enquête de Josiane Bombardier et dans un futur proche (j’espère !), je pense me plonger dans ses autres enquêtes qui promettent d’être tout aussi désopilantes.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.