Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dédicace sans auteure - Catherine SECQ

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Perdre son auteur, lorsqu’on est le personnage principal d’un roman, moi aussi je croyais que cela n’arrivait... que dans les films. Imaginez ma surprise quand j’apprends que Catherine Secq a disparu. Oui, oui... DISPARU ! Vous avez bien lu. Alors là, sans hésiter, je fonce à sa recherche et je plonge, tête la première, dans les sombres arcanes du monde de l’édition, le fameux « sérail », comme le surnomment les écrivains. J’ai la ferme intention de la retrouver, coûte que coûte, et j’espère, vivante. Cette enquête inattendue sera aussi, pour moi, l’occasion de découvrir les charmes de la gendarmerie (et des gendarmes) et du vignoble de Gaillac. Polar et pinard, ce mariage va me plaire !

Vos #AvisPolar

  • Les lectures de Maryline 4 avril 2020
    Dédicace sans auteure - Catherine SECQ

    L’auteur a réussi son objectif : je me sens mieux après cette superbe lecture... Surtout avec cette période que nous traversons (confinement dû au covid-19). J’adore les jeux de mots de l’auteur, son écriture libre et légère, loin de toute contrainte. C’est frais, on passe un bon moment, on rencontre des personnages haut en couleurs, drôles et tellement humains.

    Dans cette quatrième enquête, la commissaire Josiane Bombardier va vivre une situation exceptionnelle ! Alors qu’elle est la vedette des écrits de Catherine Secq, elle apprend que cette dernière a disparu. En effet, son mari Marc est très inquiet car Catherine est partie dans le Tarn pour présenter et dédicacer son roman lors d’un festival du polar. Mais cette dernière ne répond plus à ses appels. Josiane ne peut pas laisser Marc dans le doute et l’angoisse, elle décide donc de descendre voir de plus près ce qui a bien pu se passer. Et elle va vite se rendre compte que tout ceci n’est pas une blague : Catherine a réellement disparu ! Mais l’a-t’elle fait volontairement ou lui est-il arrivé quelque chose ? A l’aide de la gendarmerie sur place, elle va devoir résoudre cette énigme qui lui tient à cœur plus qu’une autre...

    J’ai retrouvé avec grand plaisir la super commissaire Bombardier avec sa bonne humeur, son humour et sa perspicacité ! Quel bonheur de suivre une enquête avec elle ! Toujours aidée de son adjoint Paul Holo (Polo), à distance cette fois-ci, elle parvient à mener une enquête dans le calme et la franchise. Mais cette fois, c’est un peu difficile pour elle et elle va voir son flair perdre un peu de sa superbe. Comment va-t’elle s’en sortir cette fois ? arrivera-t’elle à découvrir ce qui a pu arriver à sa chère auteur Catherine ?

    J’ai trouvé cette idée vraiment super sympa de la part de l’auteur de se mettre elle-même dans la situation de la disparue. C’est une expérience très rigolote, pour elle aussi j’en suis sûre. Ce devait être particulier de parler de soi comme ça dans un roman ! Peut-être y-a-t’il une part de vérité la-dedans ??! Bravo à elle, c’est bien trouvé et parfaitement organisé !

    N’hésitez surtout pas à découvrir les quatre opus de cette auteur, ils sont tous aussi bien les uns que les autres, même si je trouve qu’ils sont de mieux en mieux au fil des histoires... J’ai déjà hâte de découvrir la prochaine enquête ! Amateurs de polars, n’hésitez pas ! Pour les autres, ce policier n’est pas tout à fait comme les autres et mérite qu’on s’intéresse à lui...

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.