Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Qui a tué Rose ? - Claire Allan

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

ELLE S’APPELAIT ROSE. ELLE EST MORTE SOUS TES YEUX…

Quand Emily sort du centre commercial ce jour-là, elle assiste, impuissante, à un accident : une femme est renversée par un automobiliste qui prend la fuite.
Très vite, la presse locale relaie les détails du drame : la victime s’appelait Rose. Mère d’un petit garçon et épouse du célèbre écrivain Cian Grahame, elle travaillait comme assistante dans
un cabinet dentaire.
En effectuant des recherches sur les réseaux sociaux, Emily se met à envier la vie si parfaite de Rose, elle qui enchaîne les échecs, tant professionnels que sentimentaux.
Mais, à présent, « la place est libre ». Emily réussit à obtenir le poste qu’occupait Rose et à se rapprocher de son ex-époux. Mais, sous le vernis des apparences, la réalité est parfois moins reluisante… voire dangereuse.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Musemania 28 mai 2022
    Qui a tué Rose ? - Claire Allan

    Claire Allan n’est pas une inconnue pour moi, car il y a un peu plus d’un an, j’avais découvert son premier thriller « Ne la quitte pas du regard » qui m’avait beaucoup plu. Voilà donc déjà qu’elle nous revient avec son deuxième roman, intitulé « Qui a tué Rose ? ».

    Il s’agit du parfait exemple de thriller domestique anglais. Si vous êtes adepte de ce genre, vous allez être servi. La psychologie des protagonistes prend une grande place et l’ambiance anglaise si singulière est belle et bien présente.

    Ici, l’histoire est celle d’Emily qui, en allant un jour faire des courses, assiste impuissante à un accident mortel. Rose est renversée devant ses yeux et le chauffard prend la fuite. Petit à petit, des détails sont révélés sur la tragique histoire et Emily ne peut s’empêcher de s’y intéresser grandement. Alors que sa vie est une succession d’échecs, elle s’imagine bien dans la vie parfaite de la défunte à qui tout réussissait.

    Claire Allan maîtrise parfaitement le jeu des faux-semblants, des mensonges et des apparences trompeuses. C’est ainsi qu’à bien des égards, le lecteur pense avoir trouver le fin mot de l’histoire et quelques pages plus loin, se rend compte qu’il en était à des années-lumière.

    Pour ma part, j’ai bien apprécié ce thriller psychologique. Il se lit bien et le jeu du chat et de la souris est assez grisant. La seule petite entorse à une lecture parfaite est le personnage d’Emily que j’ai trouvée assez fade dans ses réactions et ayant besoin d’être secouée une bonne fois parfois ! Malgré qu’il s’agisse de l’héroïne principale, j’ai eu des difficultés à m’y attacher notamment, de par sa personnalité assez plate.

    Heureusement, cela ne m’a pas gâché mon plaisir de lecture. Car, par ce second suspens, Claire Allan confirme bien son statut d’être une des jeunes plumes de la littérature noire anglaise à tenir à l’œil.

    Chronique MusemaniasBooks BE

  • Musemania 28 mai 2022
    Qui a tué Rose ? - Claire Allan

    Claire Allan n’est pas une inconnue pour moi, car il y a un peu plus d’un an, j’avais découvert son premier thriller « Ne la quitte pas du regard » qui m’avait beaucoup plu. Voilà donc déjà qu’elle nous revient avec son deuxième roman, intitulé « Qui a tué Rose ? ».

    Il s’agit du parfait exemple de thriller domestique anglais. Si vous êtes adepte de ce genre, vous allez être servi. La psychologie des protagonistes prend une grande place et l’ambiance anglaise si singulière est belle et bien présente.

    Ici, l’histoire est celle d’Emily qui, en allant un jour faire des courses, assiste impuissante à un accident mortel. Rose est renversée devant ses yeux et le chauffard prend la fuite. Petit à petit, des détails sont révélés sur la tragique histoire et Emily ne peut s’empêcher de s’y intéresser grandement. Alors que sa vie est une succession d’échecs, elle s’imagine bien dans la vie parfaite de la défunte à qui tout réussissait.

    Claire Allan maîtrise parfaitement le jeu des faux-semblants, des mensonges et des apparences trompeuses. C’est ainsi qu’à bien des égards, le lecteur pense avoir trouver le fin mot de l’histoire et quelques pages plus loin, se rend compte qu’il en était à des années-lumière.

    Pour ma part, j’ai bien apprécié ce thriller psychologique. Il se lit bien et le jeu du chat et de la souris est assez grisant. La seule petite entorse à une lecture parfaite est le personnage d’Emily que j’ai trouvée assez fade dans ses réactions et ayant besoin d’être secouée une bonne fois parfois ! Malgré qu’il s’agisse de l’héroïne principale, j’ai eu des difficultés à m’y attacher notamment, de par sa personnalité assez plate.

    Heureusement, cela ne m’a pas gâché mon plaisir de lecture. Car, par ce second suspens, Claire Allan confirme bien son statut d’être une des jeunes plumes de la littérature noire anglaise à tenir à l’œil.

  • L’atelier de Litote 2 mai 2022
    Qui a tué Rose ? - Claire Allan

    Emily assiste à la mort de Rose, il aura suffit d’un stupide accident de voiture et en un quart de seconde, Rose laisse derrière elle un mari et un fils mais aussi un post vacant. Toutes ces choses qui manquent terriblement dans la vie d’Emily alors pourquoi ne pourrait-elle pas la remplacer dans la vie professionnelle aussi bien que privé. Emily va alors se transformer en curieuse sur les réseaux sociaux de manière à en apprendre toujours plus sur Rose. Mais Emily ne va pas tarder a se rendre compte que la vie parfaite n’existe pas et que tout n’était pas aussi rose dans la vie de Rose. Un thriller psychologique touchant et intense qui laisse venir les choses de plus en plus malaisantes. Pourquoi pense-t-on toujours que l’herbe est plus verte chez le voisin ? Une montée en tension troublante qui prend son temps pour s’installer en nous laissant le souffle court. A mesure que l’intrigue prend forme, le rythme prend sa vitesse de croisière. Des rebondissements inattendus, font en sorte que jamais on ne sache à qui faire confiance. Le personnage d’Emily n’est pas des plus sympathique, elle est parfaite dans le rôle, bancale et envieuse. J’ai vite compris les tenants de l’intrigue, mais cela ne m’a pas empêcher de prendre plaisir à ma lecture. J’ai particulièrement apprécié le point de vue de Rose dans les chapitres qui lui sont dédiés avant sa mort, cela donne une autre vision de l’histoire. Le personnage de Cian quand à lui reste un peu trop caricatural à mon goût. Plus que l’intrigue, ce sont les personnages qui ont retenu mon attention ainsi que leur relations dysfonctionnelles. Si c’est aussi votre cas, ce livre pourrait certainement vous plaire. C’est bien écrit, détente et divertissement garantis et les thèmes abordés sont dans l’air du temps. Bonne lecture.

    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2022/05/02/39445394.html

  • Sonia Boulimique des Livres 20 avril 2022
    Qui a tué Rose ? - Claire Allan

    Voilà un thriller psychologique aux petits oignons ! Préparez-vous à avoir vos neurones mis à rude épreuve, c’est parti !!

    Tout commence par un tragique accident. Rose Grahame, 34 ans, réceptionniste dans un cabinet dentaire, mariée à Cian, écrivain connu et reconnu, maman d’un petit Jack, 20 mois, est renversée par un chauffard qui prend la fuite. Emily, notre narratrice, assiste impuissante au drame, persuadée que c’était elle la cible.

    Car Emily a un passé bien sombre. D’après ce que nous apprenons d’elle, son ex petit ami, Ben, n’était pas la douceur même, et à priori, il souhaite se venger d’Emily. La mort de Rose fait culpabiliser Emily. Elle se rend aux funérailles, dépiaute le compte Facebook de Rose, admirative devant son mari et leurs déclarations d’amour en ligne, leur belle maison, son job passionnant. Même moi j’ai senti poindre une once d’envie et de jalousie face à cette vie parfaite !

    Lorsqu’Emily se fait licencier de son job au centre d’appel, elle postule tout naturellement sur l’emploi de Rose au cabinet dentaire. Elle va y trouver un cocon de gentillesse, elle qui rêve finalement d’avoir la vie de Rose. C’est vrai, quoi, sur son profil Facebook, elle est la digne représentante du bonheur absolu. Et Emily a droit, elle aussi, à un bonheur pareil. Elle aimerait avoir un mari parfait qui vienne la chercher après le travail, au lieu de passer ses soirées seule dans son appartement miteux avec pour seule compagnie du vin bon marché…

    Sauf que, et vous le savez aussi bien que moi, on ne met sur les réseaux que ce que l’on veut bien dévoiler, c’est à dire, la facette la plus belle de notre vie. Pour le reste…le côté sombre…on le garde pour nous bien à l’abri entre les murs de notre domicile.

    Claire nous propose une lecture originale et pertinente, qui exploite l’impact des médias sociaux sur la société contemporaine et comment les gens agissent et réagissent à ce qu’ils perçoivent comme la vérité. Ce volet de l’histoire ne peut que résonner en nous, un peu comme une sonnette d’alarme. Facebook et ses dérives, ses dangers. Connaissons-nous vraiment nos « amis » virtuels ? Un autre sujet fort est développé dans ce roman, mais je ne vous en dirais rien pour ne pas gâcher votre lecture. Mais sachez qu’il m’a donné des sueurs froides !

    « Qui a tué Rose ? » est une lecture addictive, les pages défilent à grande vitesse et ce qui semblait tout d’abord n’être qu’un simple délit de fuite devient bien plus complexe que vous ne pourriez l’imaginer. Dans la première moitié du livre j’ai craint une catastrophe imminente. Autant j’espérais le meilleur, autant je savais au fond de moi que je devais me préparer au pire !

    Emily est vulnérable, manipulatrice et sa naïveté m’a fait sortir de mes gonds à de multiples reprises. Mais on comprend bien vite comment ses expériences passées alimentent les décisions qu’elle prend aujourd’hui et on lui pardonne volontiers son comportement. On a vraiment envie de l’aider, de la voir enfin heureuse et épanouie. Toute l’intrigue se développe autour d’Emily, sur qui elle était, qui elle est aujourd’hui et qui elle veut devenir. En fait, chaque personnage de ce roman est motivé par ses émotions, ses désirs et son égoïsme, ce qui rend l’ambiance générale sombre et psychologique. En explorant les frontières floues du comportement des personnages, Claire ajoute de la profondeur à la lecture.

    Niveau construction, l’intrigue est parsemée de petits chapitres relatés par Rose elle-même. En tête de ces chapitres, une publication Facebook, suivie d’un partage de ce moment de la vie de Rose. Le lecteur entre dans ses confidences.

    La plume de Claire est fluide, moderne et très agréable. Les rebondissements et révélations permettent de bouloter ce roman comme une sucrerie ou un chocolat, sans s’arrêter jusqu’à la fin. Quant au dénouement, j’avoue qu’il m’a surprise. J’avais des doutes depuis un bon moment, mais je me suis fourvoyée, ma piste n’était pas la bonne !

    « Qui a tué Rose ? » est un très bon thriller psychologique, rythmé, couvrant des thèmes contemporains et d’actualité et ayant en son cœur un personnage complexe et bigrement attachant.

    Je vous le conseille !

    « Mon existence virtuelle,où tout était parfait et sublimé, j’avais eu beaucoup de mal à en faire le deuil quand tout s’est effondré. Car je connaissais des gens – dont j’avais sans doute tout fait pour attirer la jalousie – qui auraient pris un malin plaisir d’assister à ma dégringolade. »

    Je remercie les Éditions L’Archipel pour cette lecture.

    #quiatuéRose ? #ClaireAllan #LArchipel

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.