Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Radiations - Paul Merault

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Jacques Maurel, un expert parisien est mandaté pour inspecter la centrale de Fukushima. Durant son séjour, une succession d’assassinats frappe la capitale japonaise. Les victimes ? Des têtes pensantes de l’industrie nucléaire. Les coupables ? Des ennemis du tout atome – ils sont nombreux –, une secte dont les membres découpent le fugu avec dextérité, ou une jeune femme estimant que l’État japonais est l’unique responsable de la catastrophe ? L’enquête mène les policiers nippons jusqu’à Paris. Ils y retrouvent l’atomiste français bien proche – trop – d’une virtuose japonaise pas vraiment pro-nucléaire...

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • jeanmid 5 février 2020
    Radiations - Paul Merault

    Quelques années après le tsunami qui a entrainé la catastrophe de la centrale de Fukushima , le Japon subit depuis quelques jours une succession d’attentats terroristes : un kamikaze qui conduit une rame de métro à sa perte , des membres de Security ( société spécialisée dans la sécurité nucléaire ) qui sont assassinés ou un sumotori mort en plein combat . Naicho , les Services Secrets japonais dirigés par Ken découvre que l’organisation qui est derrière ces attentats a un nom : elle se fait appeler « L’empire du Fugu » et elle vénère un être supérieur qu’elle nomme le Senseï. Leur posture antinucléaire semble cacher d’autres motifs plus abscons mais sans doute également beaucoup plus dangereux. Pour les japonais cela sonne comme une sombre réminiscence des attentats au gaz sarin commis par la secte Aum il y a quelques années . Au même moment, le scientifique français Jacques Maurel , qui est missionner pour auditer la centrale de Fukushima , préalable nécessaire à la remise en service des réacteurs nucléaires , se retrouve mêlé malgré lui à cette affaire où il va jouer un rôle de messager du groupe terroriste auprès des autorités japonaises . En effet lors de son séjour sur l’archipel nippon le français tombe amoureux de Yoko , soeur de la défunte Irina Sagara , qui se trouve être l’ancienne égérie du mouvement extrémiste et qui , aux yeux des services secrets japonais , pourrait avoir repris le flambeau de sa soeur . Mais l’histoire ne s’arrête pas là , car le mouvement vient de commettre une nouvelle action criminelle à Paris cette fois-ci . Le patron de la DGSI , Caradec , est chargé de l’enquête. La cellule française de « L’Empire du Fugu » semble y préparer une opération d’envergure et la venue de Ken en support de l’équipe de Caradec ne sera pas de trop pour tenter de stopper les velléités destructrices de l’organisation tentaculaire .

    Paul Merault nous livre avec ce « Radiations » un roman captivant où l’on suit les différents personnages embarqués dans une course poursuite infernale contre une bande d’idéologues, plutôt bien structurée , tendance nihiliste , menée par un gourou illuminé ( le Senseï) mais plutôt charismatique ( toute ressemblance avec des personnages réels ou à des faits ayant existé ne seraient pas totalement fortuits ) . du Japon à la France nos protagonistes remontent les pistes inlassablement afin de tenter de démasquer les membres de ce groupe sectaire . L’auteur sait aussi étoffer son intrigue et maintenir le suspens grâce à des personnage ambivalents comme Yoko , pianiste virtuose , marquée à jamais par la catastrophe de Fukushima , dont l’ingénieur Jacques Maurel est tombé fou amoureux et qui joue un rôle trouble à dessein .
    Un roman mi policier mi espionnage efficace , plutôt réussi .

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.