Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Sous nos yeux - Cara Hunter

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

9 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Alerte enlèvement : la petite Daisy Mason, 8 ans, a disparu lors d’une fête, donnée dans le jardin de ses parents. Elle était déguisée en pâquerette : elle portait une robe, des collants et des chaussures vertes, ainsi qu’une coiffe avec des pétales blancs. Et personne n’a rien vu.

L’inspecteur Adam Fowley, qui prend en charge l’enquête, sait bien que, dans 90% des cas, c’est un proche qui a fait le coup. Il a lui-même perdu un fils, Jake, quelques mois plus tôt. Or, la famille de Daisy compte son lot d’étranges individus : sa mère fait ce qu’elle peut pour préserver les apparences, son père se montre systématiquement sur la défensive, et le petit frère ne dit pas un mot…

Le vernis de respectabilité si cher à ce quartier de la classe moyenne s’effrite peu à peu sous la pression de l’enquête, des rumeurs et des réseaux sociaux. Les Mason, famille modèle, préfèrent parfois le mensonge par omission à la vérité, et des secrets inavouables sont sur le point d’éclater…

Vos #AvisPolar

  • Mes évasions livresques 12 octobre 2018
    Sous nos yeux - Cara Hunter

    Sous nos yeux est un thriller dont le thème est la disparition d’enfant. Très psychologique, l’enquête est entrecoupée par des interrogatoires, les réactions de l’opinion publique via les réseaux sociaux ainsi que des articles de presse et des sauts dans le passé pour expliquer les événements actuels...

    Sous nos yeux est un très bon thriller qui offre son lot de rebondissements, de fausses pistes, de révélations percutantes et amène le lecteur à reconsidérer sans cesse ses déductions.

    J’ai beaucoup aimé qu’on ait les réactions de l’opinion publique à travers les réseaux sociaux pendant le déroulement de l’enquête dans cette société où tout est surmédiatisé et où chacun peut donner son avis sur tout et n’importe quoi. En insérant cette partie dans le roman, on voit combien les discussions de ce média peuvent être diffamatoires, insultants ou au contraire très naïfs...

    Et même si certains éléments manquent de crédibilité, notamment les réactions des petites filles de huit ans qui se comportent plus comme des adolescentes, Sous nos yeux est un thriller haletant qui remplit parfaitement sa tâche.

    Étant le premier de l’auteure, je trouve que ça augure du très bon pour Cara Hunter qui arrive parfaitement à tourmenter ses personnages et ses lecteurs.

    Une bonne lecture qui n’est pas un coup de cœur à cause de quelques suspensions d’incrédulité du roman, mais qui offre de très bons moments et vous surprendra jusqu’au dénouement final.

  • Aelithsu 31 octobre 2018
    Sous nos yeux - Cara Hunter

    Sous nos yeux est un excellent polar, que j’ai beaucoup apprécié.

    J’ai été de surprise en surprise avec ce thriller. L’auteur maitrise à la perfection les retournements de situation, qu’on ne cessera d’avoir jusqu’au retournement final, que je n’avais absolument pas vu venir. Le dernier chapitre est totalement surprenant !

    L’équipe de l’inspecteur Adam Fawley est très sympathique, et ensemble, ils sont très efficaces et très humains. J’aurais aimé en apprendre plus sur le passé de l’inspecteur, il a l’air d’avoir une histoire très intéressante. La famille Mason apparait directement comme cachant de lourds secrets, et on ne peut qu’être suspicieux avec leur comportement. Le frère de Daisy, par contre, est très touchant, il a été négligé et est complètement perdu à cause des réactions de ses parents.

    La psychologie des personnages est très fouillée, tous les protagonistes sont développés et aucun d’entre eux n’est lisse. Les liens entre eux sont complexes, et certains sont effrayants. Une famille qui pourrait sembler banale ne l’est en fait pas du tout.

    L’enquête est très prenante, tout du long. L’écriture très fluide de l’auteur, le découpage de ses chapitres font qu’il est très difficile de reposer le livre. Les nombreuses interventions des réseaux sociaux qui jalonnent le livre le rendent très réaliste et très actuel. Les révélations qu’arrive à soutirer Adam Fawley aux différents suspects ne coulent pas de source, et je trouve qu’on ressent beaucoup le travail de sa part et de celle de ses acolytes, ce qui est très agréable.

    Avis complet sur : https://lecturesetchats.blogspot.be/2018/05/sous-nos-yeux.html

  • Sangpages 31 octobre 2018
    Sous nos yeux - Cara Hunter

    Une affaire de disparition d’enfant implique toujours de devoir fouiller dans la vie de toute une famille. Ce que l’on découvre derrière cette dite famille bien sous tous rapport peut parfois être très surprenant.
    Un récit en partie à la première personne avec l’inspecteur principal Adam Fawley, responsable de l’enquête alors qu’il sort tout juste du deuil de son fils.
    Epaulé par l’inspecteur Everett et Gislingham, ils devront faire preuve de beaucoup de persévérance pour pouvoir retrouver ou pas, la petite Daisy et comprendre ce qu’il a bien pu se passer lors de cette fameuse fête.
    Des réseaux sociaux omniprésents avec tout ce que cela comporte d’outrageant. Forcément, tout le monde se rue sur ce genre d’affaire pour y ajouter son petit commentaire. Des mauvais langues derrière leur écran, bien cachées, jugent à l’emporte-pièce. C’est clairement la part que j’ai préféré de ce livre. Très réaliste de notre société multi-connectée.
    Des retours dans le passé qui nous permettent de comprendre ce qu’il s’est passé. Qui est Daisy ainsi que le mode de fonctionnement de sa famille. Révélations surprenantes, rebondissements, apparences feront de cette affaire un vrai drame familial.
    Cara Hunter démontre au travers de ce récit que l’on ne se sépare jamais vraiment des boulets que l’on traine derrière soi. Que même si le temps passe, notre passé reste ce qu’il est et nous rattrape bien souvent…
    Une fin rebondissante que je n’ai pas vu venir et sûre que ce sera pareil pour toi mais un peu frustrante 😕 Pas assez étoffée selon moi. On se la prend en pleine pomme, certes, mais elle aurait mérité plus de développement.
    Un bon moment de lecture mais pas totalement convaincue 🙂

  • Le Monde de Marie 28 novembre 2018
    Sous nos yeux - Cara Hunter

    Des histoires d’enlèvement, on en a vu et revu. Mais ici, n’ayez crainte, vous n’aurez pas l’impression de tomber dans un énième thriller du même genre. Vous allez avoir l’impression d’une véritable immersion au cœur de l’enquête, vous allez avoir le sentiment de la vivre en direct.

    Toute l’originalité de ce roman tient dans le choix de présentation de l’auteure. Un choix très judicieux car, pour ma part, jamais vu. Ici, pas de véritables chapitres. Non... tout y est construit à la manière d’un documentaire. Plus qu’une lecture, on pourrait croire visionner un reportage TV.

    Le lecteur peut suivre l’intrigue du point de vu de l’inspecteur principal, Adam Fowley où dans ce cas, et uniquement dans celui-là, la narration se fait à la première personne comme s’il nous présentait en personne les faits et ses réflexions. Un homme chez qui cette enquête va raviver une blessure encore très fraîche. Un passif qui vient lui aussi titiller la curiosité du lecteur. C’est également au sein même de l’équipe d’investigations, à divers niveaux, que l’on va suivre l’évolution de l’enquête. Oui il y a un inspecteur principal mais il n’est pas la seule tête pensante, c’est l’ensemble du service qui va contribuer à établir les faits.

    Ce qui apporte une touche de réalisme supplémentaire mais aussi d’originalité, est le fait qu’au fil des investigations menées et surtout, suite aux faits déclarés au grand public, nous allons découvrir les réactions de la population à travers les réseaux sociaux tels que Twitter et Facebook. Comment des personnes tels que vous et moi, interprètent des faits, la manière dont les moindres faits et gestes de la famille de la victime vont être analysés. Au point d’y découvrir de la compassion mais aussi et surtout un véritable pugilat.

    Une enquête qui va trouver ses indices dans le présent mais également dans le passé. Des retours en arrière qui nous montreront que cette famille qui paraît bien sous tout rapport est loin de l’être. Des passages qui aideront à construire la psychologie des protagonistes mais également à trouver en chacun d’eux un mobile pour le crime.

    L’intrigue du récit est très bien orchestrée. Prenante, l’auteure nous captive dès les premières lignes et nous tient en haleine jusqu’à la fin. Un dénouement que je n’ai absolument pas vu venir. J’ai été surprise par cette ultime révélation qui fait ressortir un côté extrêmement calculateur et en même temps flippant et dérangeant. J’ai adoré.

  • valmyvoyou lit 2 février 2019
    Sous nos yeux - Cara Hunter

    Waouh ! Je suis soufflée, abasourdie, estomaquée, hors d’haleine, etc. Je n’ai pas pu lâcher ce page-Turner tant il est incroyable.

    L’histoire est racontée du point de vue de l’inspecteur Adam Fowley. Le récit est hyper vivant, car l’enquête est entrecoupée par des messages twittés, des auditions, des retours en arrière. Cela donne un rythme soutenu à ce thriller. Des mensonges, des omissions de faits importants égrènent également Sous nos yeux et la découverte de ceux-ci crée un véritable teasing.

    Et que de rebondissements ! Alors que vous croyez entrapercevoir le coupable ou le mobile, un grain de sable fait douter et prendre une autre direction. Pas une fois, je n’ai été sûre de savoir ce qui était arrivé à cette petite fille, Daisy. J’ai été plusieurs fois bouche bée et la fin m’a littéralement scotchée. Que c’est bon d’être menée dans toutes les directions par une auteure et de ne rien voir venir !

    Pour ne rien négliger, les personnages sont hauts en couleur. Il y a ceux que j’ai aimé détester, ceux que j’ai appréciés, ceux au sujet desquels je n’arrivais pas à me faire une opinion et l’inspecteur auquel je me suis attachée.

    Conclusion

    J’ai été totalement happée par ce suspense, j’ai cherché la vérité en même temps que les policiers, j’ai été menée en bateau, je me suis fourvoyée. Mon sommeil en a pâti, car je ne pouvais pas lâcher ce livre. Je l’ai lu dans le cadre du challenge NetGalley, car j’étais attirée par sa couverture et son résumé. Que j’ai bien fait ! Je pense qu’il sera dans mon Top 2018 dans la catégorie thrillers. Je recommande Sous nos yeux sans hésitation.

  • Musemania 4 février 2019
    Sous nos yeux - Cara Hunter

    Un tout grand merci à Bragelonne Editions et à Netgalley pour m’avoir offert ce thriller en avant-première.

    Première enquête de l’inspecteur Fawley et j’espère que cela ne sera surtout pas la dernière. L’histoire est palpitante et sans vous en révéler la fin, l’épilogue est scotchant tellement cela change du genre qu’on peut retrouver généralement dans tout bon policier qui se respecte (ceux qui l’ont déjà lu comprendront pourquoi je dis ça J). On pense se retrouver face à une énième enquête sur une disparition d’enfant mais Clara Hunter change les standards du style.

    L’histoire débute en plein mois de juillet alors que la famille Mason organise un barbecue et un feu d’artifice en compagnie de voisins et amis pour fêter la fin de l’année scolaire. Alors que tout le monde s’amuse, la petite dernière de la famille, Daisy 8 ans, disparaît sans laisser de trace.

    L’inspecteur Fawley et son équipe se trouvent alors fort démunis par le peu d’indices que présente cette disparition d’enfant. On sait tous, serial lecteurs de thrillers et de polars que nous sommes, que les 24 premières heures sont déterminantes dans le cas de disparitions d’enfants et pourtant, le temps passe et rien ne se profile à l’horizon. Comment et pourquoi personne n’a rien vu ? Comment une enfant peut disparaître sans laisser de trace ? La famille de Daisy est-elle hors de tout soupçon ?

    J’ai particulièrement aimé l’ambiance so british qui se dégage de ce thriller. J’ai toujours trouvé que les romans anglais avaient un style à part, tant l’atmosphère est si particulière L’écriture est tellement descriptive et visuelle qu’on pourrait avoir l’impression de se retrouver dans un film ou une série anglaise.

    En plus, l’auteure s’attarde à détailler les personnalités de chacun des protagonistes pour que leurs failles ne se dévoilent qu’adroitement au fil des pages mais surtout au fil des flashbacks qui émaillent le récit. Autre chose originale dans cette histoire est d’avoir imaginé et incorporé à la trame, les réactions du public au travers des réseaux sociaux. A l’heure actuelle, ils sont devenus tellement incontournables dans tous les instants de la vie quotidienne : que ceux-ci soient bons ou mauvais.

    Ayant tant apprécié le personnage de l’inspecteur Fawley avec ses nombreuses failles ainsi que son équipe, j’espère que l’auteure ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

    Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/05/sous-nos-yeux-de-cara-hunter-thriller.html

  • mimi85600 12 mars 2019
    Sous nos yeux - Cara Hunter

    Dans ce livre, le sujet est des plus classiques : un enlèvement d’enfant dont l’enquête est au premier plan et où les proches sont les premiers suspects. Nul besoin d’en rajouter en vous faisant un speech, la quatrième en dit déjà presque trop.

    L’histoire se veut intéressante et même prenante, on se prend au jeu et on cherche qui a fait quoi à cette petite Daisy. L’auteur nous balade entre plusieurs suspects et les enquêteurs ne savent plus à quel saint se vouer. Tantôt toutes les preuves vont dans un sens, tantôt dans l’autre. Mais que croire ? Où est la vérité ? La narration est à la première personne, c’est l’inspecteur Adam Fowley qui raconte l’affaire telle qu’il la vit, telle qu’il la voit. Mais son récit est entrecoupé de moments de la petite Daisy avant la soirée tragique où elle s’est comme volatilisée.

    Les personnages constituant l’équipe d’Adam Fowley , attachants pourtant, manquent à mon sens d’une certaine profondeur. Ils sont pour la plupart, traités en surface, on ne sait pas grand chose à leur sujet. Quant aux parents de Daisy, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Ils sont l’opposé de ce que devraient être des parents alors que leur enfant a disparue. Le frère, Léo, il semble tellement froid et loin de tout ce qui se passe autour de lui qu’il en devient presque énervant même si on apprend plus tard pourquoi il est comme il est. Quant à Daisy et ses amies, s’exprimant plus comme des adolescentes que comme des enfants de huit ans, elles manquent vraiment de crédibilité.

    En revanche, la manière de l’auteur de traiter l’histoire comme un fait divers, de montrer le rôle des réseaux sociaux lors d’affaire de la sorte, l’ampleur que peuvent prendre certaines allégations disséminées sur twitter, les dommages qu’elles peuvent provoquer, sont particulièrement intéressantes. La construction des dialogues est également à souligner puisqu’on distingue, grâce à une mise en forme différente, les dialogues classiques et les dialogues des interrogatoires.

    Quant à la fin, elle est extrêmement surprenante, je ne l’ai absolument pas vu venir. Mais, elle a quelque chose de frustrant dans le sens où on a l’impression qu’elle est sortie de nulle part et qu’elle ne fournie pas toutes les explications qu’on aurait aimé avoir.

    Néanmoins, ce roman restera une bonne lecture, certes un peu classique, certes avec des défauts, mais une bonne lecture quand même.

    Merci aux Éditions Bragelonne pour l’envoi de ce livre.

  • Lectures noires pour nuits blanches 21 mars 2019
    Sous nos yeux - Cara Hunter

    Un thriller psychologique sur une disparition d’enfant mais construit de manière assez originale.

    Dès le départ, les dés sont pipés et ce qui ressemblait à un "banal" fait divers va prendre des proportions insoupçonnées. Les enquêteurs vont avoir bien du mal à démêler le vrai du faux et l’enquête va prendre de nombreuses fois des virages à 180 degrés. Les fausses pistes et rebondissements sont nombreux et reconstituer le puzzle ne sera pas chose aisée.

    Nous allons suivre minutieusement chaque avancée des enquêteurs et à chaque nouvel élément découvert, vous changerez d’avis sur ce qui c’est passé. Vous aurez l’impression que tout n’est que secrets et mensonges. L’auteur ne cesse de brouiller les pistes mais petit à petit tout remonte à la surface.

    Je vous parlais de construction atypique, des retours toujours plus loin dans le passé nous dévoilent des indices et surtout des retranscriptions de tweets et commentaires Facebook. Des propos parfois très virulents qui nous montrent l’influence des réseaux sociaux de manières très réaliste. C’est effrayant mais pas si éloigné que ça de ce que l’on peut lire tous les jours. Des gens qui donnent leur avis à tort et à travers sans le moindre fondement d’information. Des jugements à tout-va, des critiques, de la méchanceté pure.

    Une intrigue diabolique, des retours de situation savamment orchestrés, une ambiance très british, de surprises en surprises je me suis régalée mais... Nous en arrivons au mais qui fâche.

    J’en suis encore à chercher le génie dans le retournement final promis sur la couverture. J’ai l’impression de m’être fait avoir. Cette fin, tirée par les cheveux, n’a pour moi rien d’extraordinaire, du déjà-vu qui plus est. Peut-être sans ces phrases racoleuses mes attentes auraient été revues à la baisse, mais là, clairement non ! Très déçue parce que sans cela le roman est très très bon. C’est dommage !

    Malgré tout je vous le conseille vivement et j’espère que la fin ne vous laissera pas sur votre faim.

  • lecturesdudimanche 6 avril 2019
    Sous nos yeux - Cara Hunter

    Deux jolies chaussures rouges posées sur l’herbe, un résumé attrayant, voilà cette couverture qui me saute aux yeux dans la présélection réalisée pour moi par NetGalley dans le cadre du challenge lecture de mai à laquelle je ne résiste pas longtemps !

    Daisy a six ans lorsqu’elle se volatilise alors que ses parents donnent une petite fête de quartier dans leur jardin. Pour la police, qu’elle ait pu disparaître au nez et à la barbe d’autant d’invités est un mystère. Les parents ne sont pas très coopératifs et, tandis que la mère tente envers et contre tout de sauver les apparences, le père manque cruellement de crédibilité tandis que le frère aîné semble totalement perturbé.

    Les efforts de la police les amènent à pas mal de questionnements qui finissent par lever quelques dérangeants petits secrets de famille. Mais cela suffira-t-il à retrouver Daisy saine et sauve ?

    L’intrigue mêle savamment les points de vue de plusieurs enquêteurs qui avancent dans différentes directions tout en réalisant quelques apartés qui reprennent le déferlement de commentaires sur les réseaux sociaux où l’on constate que, si retrouver Daisy semble bien la priorité de tous, les parents subissent un lynchage médiatique en bonne et due forme, faisant d’une grande majorité des commentaires des prises de positions fort peu utiles à l’avancée de l’enquête mais qui permettent au lecteur une vraie plongée dans l’ambiance dans laquelle la disparition de la fillette a plongé son entourage.

    On découvre aussi quelques passages en arrière pour apprendre à connaître Daisy. Pas facile pour la police de se concentrer sur une piste quand l’enquête prend des directions toutes plus dramatiques les unes que les autres.

    J’ai aimé cette façon de mener l’enquête où les policiers sont d’abord totalement perdus et ne tire pas du premier coup les bons fils, cela a donné, à mon sens, du crédit à l’enquête. J’ai aimé aussi le développement des personnages, secondaires ou non, où l’auteur s’acharne à gratter le vernis pour découvrir la face cachée des protagonistes plus snobs les uns que les autres.

    Un détail que j’ai cependant trouvé superflu est l’usage de la première personne pour l’un des enquêteurs, lequel a de plus une histoire personnelle tragique dont je n’ai pas réellement mesuré l’intérêt pour l’intrigue. Cependant, la couverture faisant état d’une enquête d’Adam Fawley, peut-être que le personnage sera (ou a été !) creusé dans d’autres tomes ?

    Hormis cela, sans être totalement addictif, le roman nous fait passer un agréable mais sombre moment, nous force à reprendre des questionnements fondamentaux sur le bien et le mal, nous empêche de nous positionner clairement. La fin sème le trouble ! Et on referme ces pages sur une sensation étrange d’inachevé achevé…

    Une belle lecture réalisée grâce à la plateforme NetGalley et aux éditions Bragelonne que je remercie chaleureusement pour la découverte d’une bien sombre lumineuse histoire d’espoir désespéré !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.