Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Au bal des absents - Catherine Dufour

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Claude a quarante ans, et elle les fait. Sa vie est un désert à tous points de vue, amoureux et professionnel ; au RSA, elle va être expulsée de son appartement. Aussi quand un mystérieux juriste américain la contacte sur Linkedin – et sur un malentendu – pour lui demander d’enquêter sur la disparition d’une famille moyennant un bon gros chèque, Claude n’hésite pas longtemps. Tout ce qu’elle a à faire c’est de louer la villa " isolée en pleine campagne au fond d’une région dépeuplée " où les disparus avaient séjourné un an plus tôt. Et d’ouvrir grands les yeux et les oreilles. Pourquoi se priver d’un toit gratuit, même pour quelques semaines ? Mais c’est sans doute un peu vite oublier qu’un homme et cinq enfants s’y sont évaporés du jour au lendemain, et sans doute pas pour rien.

Une famille entière disparaît, un manoir comme premier suspect. Entre frissons et humour Au bal des absents est une enquête réjouissante comme on en lit peu.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Bill 1er juillet 2021
    Au bal des absents - Catherine Dufour

    Roman ’surprise’, glissé par mes bibliothécaires dans ma commande de drive ... Claude a 40 ans et sa vie est un désastre : pas de compagnon - ni de compagne d’ailleurs, une énième expérience professionnelle qui se solde par un échec et la fin de ses revenus, un studio qu’elle doit abandonner faute de moyens pour en payer le loyer ...

    En cette dernière soirée chez elle, elle surfe sur des sites d’AirBnB, de petites annonces ...

    Alors quand via LinkedIn, un mystérieux américain lui demande d’enquêter sur la mystérieuse disparition d’une famille au fin fond d’une province française - moyennant 2000 € et tous ses frais payés, Claude n’hésite pas une minute ...

    Et c’est là que le roman est parti en vrille ...

    On se retrouve dans une campagnes des plus rustiques où les paysans redoublent de machinations pour la tuer, la maison où vivaient les américains est peuplée de spectres, fantômes et autres esprits frappeurs qui tous n’ont qu’un but : trucider Claude qui est venue les déranger ...

    Fourbissant ses armes, idéales selon les différents livres piochés sur les rayons de la médiathèque locale, ou films visionnés en ce même lieu, ou bons conseils du web (merci les ordis en accès libre), elle se munit d’ail, de sel, et d’une binette aux pouvoirs quasi magiques ...

    Je me suis forcée à lire ce roman jusqu’au bout ... mais la lutte contre les monstres n’est pas ma tasse de thé !

    Je me suis même mise à espérer que tout cela n’était qu’un rêve / cauchemar de l’héroïne ... mais malheureusement : non !

    Et en plus la conclusion arrive comme un cheveu sur la soupe, alors que ce rebondissement s’il était arrivé plus tôt aurait pu sauver ma lecture !

    Dommage ! .... mais j’ai quelques pépites qui m’attendent :)

  • Alex-Mot-à-Mots 20 novembre 2020
    Au bal des absents - Catherine Dufour

    Il me faisait de l’oeil, ce ressort tragique sur la couverture.

    Le billet de Cathulu m’a donné envie de lire ce roman.

    J’ai aimé Claude qui ne s’en laisse pas compter, car après des mois de chômage et de stage de réinsertion, Claude ne baisse jamais les bras.

    Et il en faut, du courage, pour faire face aux esprits qui peuplent le manoir qu’elle a loué sur AirBandB.

    J’ai aimé qu’elle se réfugie à la BM du village voisin pour lire tous les romans avec des spectres, visionne tous les films avec des revenant, regarde tous les sites internet sur le sujet. Tout ça pour s’armer d’eau bénite diluée et d’un outil de jardinage.

    Même si le récit entre dans le fantastique, cela n’a pas gêné ma lecture, moi qui n’aime pas ce genre habituellement.

    Un roman lu d’une traite, car je ne voulait pas laisser Claude en plan.

    J’ai aimé que l’autrice me parle de notre société sans scrupule qui fait plus de mal aux individus que quelques esprits frappeurs.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des os que Claude retrouve petit à petit, leur offrant une sépulture.

    https://alexmotamots.fr/au-bal-des-absents-catherine-dufour/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.