Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Derrière les portes - B.A. Paris

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

En apparence, Jack et Grace ont tout pour eux. L’amour, l’aisance financière, le charme, une superbe maison. Le bonheur. Vous connaissez tous un couple comme celui qu’ils forment, le genre de couple que vous aimeriez connaître mieux. Vous adoreriez passer davantage de temps avec Grace, par exemple. L’inviter à déjeuner, seule. Et pourtant, cela s’avère difficile. Vous réalisez que vous ne voyez jamais Jack et Grace l’un sans l’autre. Est-ce cela que l’on appelle le grand amour ? À moins que les apparences ne soient trompeuses. Et que ce mariage parfait ne dissimule un mensonge parfait. Car pourquoi Grace ne répond-elle jamais au téléphone ? Et pourquoi les fenêtres de la chambre sont-elles pourvues de barreaux ? UN PIÈGE CRUEL ET DIABOLIQUE UN LIVRE BRILLANT ET TERRIFIANTD’origine franco-irlandaise, B. A. Paris a été élevée en Angleterre avant de partir en France, où elle a notamment créé une école de formation aux langues étrangères et où elle vit aujourd’hui avec son mari et leurs cinq filles. Derrière les portes est son premier roman.

Vos #AvisPolar

  • jcjordhan@gmail.com 6 février 2018
    Derrière les portes - B.A. Paris

    Je viens de terminer cette lecture
    Magnifique thriller psychologique !!! Waouh, quel suspens, quelle histoire !!! Impossible de s’arrêter,
    C’est le premier roman que je lis de cette auteure et je n’en reviens pas tellement il est sensationnel !!
    Merci B.A. Paris pour ce magnifique et intense moment de lecture !!

  • Laure Manda Marie 26 septembre 2018
    Derrière les portes - B.A. Paris

    Un roman d’excellence qui vous emporte et vous emprisonne d’une main de maître.

    Que se passe t’il derrière toutes ses portes..... Grace ouvre une porte vous ouvrez un livre et nous voilà toutes deux plongées dans cette maison on s’y engouffre en toute confiance mais à quel prix ?

    Quand une porte se ferme on ne sait jamais ce qui se passe derrière, les apparences sont parfois tellement trompeuses.

    Roman psychologique à découvrir absolument sans hésitation.

    La fin est la quintessence, on a peur de la découvrir déjà parce qu’il nous faudra lâcher le livre mais la fin sera t’elle a la hauteur ? et bien oui !! Du début à la fin comme on dit tout est parfait, l’articulation est synchrone, sans aucune fausse note. L’auteur manie son intrigue angoissante jusqu’au bout sans jamais nous lasser et nous décevoir.

    Ce livre est un véritable coup de coeur, l’auteur entre dans mes favoris d’emblée et j’ai hate de découvrir "Défaillances".

    plus de détails ici https://happymandapassions.blogspot.com

  • universpolars 24 novembre 2018
    Derrière les portes - B.A. Paris

    Je ne connais absolument pas cette auteure, même pas de réputation. C’est donc avec une neutralité totale que je m’engouffre dans son premier thriller.

    Je le dis cash : un thriller bien trop classique à mon goût. Durant toute la lecture, j’ai attendu qu’il se passe un truc - LE truc ! - qui fasse la différence, qui donne un coup de fouet, qui laisse cette fameuse trace indélébile dans la tête. Ce truc n’est jamais venu, dommage, car il y a un sacré potentiel !

    L’ambiance est assez pesante, dès le départ, bien que nous soyons confrontés à des faits plutôt plaisants : un dîner entre amis, entre voisins ; trois couples qui passent une soirée conviviale.

    Nous sommes chez Jack et Grace, dans une luxueuse demeure. Jack, séduisant, brillant avocat, semble aimer la perfection. Quant à Grace, élégante et excellente maîtresse de maison, elle semble être très amoureuse de son mari.

    J’ai parlé d’une ambiance pesante. Il y a effectivement quelque chose qui cloche entre Jack et Grace. Un malaise permanent nous poursuit sans nous lâcher une seule seconde. Jack est un personnage d’une grande ambiguïté. Nous ne tarderons pas à en savoir un peu plus.

    Notre narratrice sera Grace, c’est donc elle qui va tout nous expliquer.

    L’auteure prend son temps pour nous faire avancer, un peu trop un mon goût. Je ne suis pas d’une nature spécialement impatiente, mais il faut tout de même que ça bouge et que ça évolue. Je suis bien conscient que ce rythme est voulu, mais cela a tendance à casser le mien.

    Néanmoins, la situation que nous voyons tout de même évoluer devient de plus en plus amère. Et puis, rapidement, on comprend clairement ce qui est en train de se passer. Nous entrons dans une spirale infernale plutôt sombre.

    À ce stade, j’espère juste que je ne vais pas plonger dans une trame classique maintes fois utilisée, soit la manipulation, l’isolation sociale, la captivité et l’emprise totale sur une personne. Ce sujet me passionne, oui, mais il faut absolument qu’il soit associé à autre chose. Au final, je n’y ai pas trouvé mon compte.

    Côté personnages, je dois dire que c’est plutôt bien réussi. Exemple : celui que nous sommes censés détester est effectivement ignoble, écœurant, limite à faire gerber. Les autres protagonistes sont également bien réalisés, l’auteure leur ayant donné pas mal d’épaisseur.

    Chose intéressante à faire durant cette lecture : établir des pronostics de plus en plus précis sur l’issue, - fatale ou non -, de cette histoire grinçante et dérangeante. Mais là encore, pas de grandes surprises, dommage.

    Bonne lecture.

  • genli 11 avril 2019
    Derrière les portes - B.A. Paris

    Un premier roman prometteur : personnages fouillés aux comportements psychologiques finement observés, histoire prenante terriblement efficace dans la tension qui vous gagne au fur et à mesure des pages et qui vous fait vous débattre avec l’héroïne, Grace, jusqu’au dénouement final qui, enfin, vous apaise.
    On est parfois même au bord de l’agacement tellement la situation paraît inextricable et c’est tout le savoir-faire de l’auteure que de nous amener à souhaiter la même issue que celle choisie par son héroïne pour s’en sortir ! Mes réserves tiennent à des passages parfois inutilement longs et à un happy end un peu trop parfait…

  • Litterature and co 11 avril 2019
    Derrière les portes - B.A. Paris

    Grâce rencontre Jack et c’est le bonheur parfait. En moins de 6 mois les voilà marier. Trop beau pour être vrai.
Parfois derrière les portes se cachent des personnes cruelles, diaboliques, mais pourtant au dessus de tout soupçon.
L’auteur nous happe ici dans une spirale infernale.
Une fois les premières lignes commencées, impossible de s’arrêter. La narratrice jongle entre le passé et le présent, permettant aux pièces du puzzle de s’assembler au fur et à mesure.
L’adrénaline monte, et on ne lâche pas le livre avant de l’avoir fini.
A l’inverse de « Famille parfaite » de Lisa Gardner, le roman de B. A. Paris ne ce concentre pas sur un coupable à identifier, mais sur une victime à protéger, à encourager. On ressent les émotions que l’auteur a voulu faire passer, on haï le coupable du plus profond de nos entrailles.
Le schéma est pourtant classique, et peut malheureusement, se produire, le côté psychopathe du coupable en moins je l’espère.
On se met alors à la place de toutes les victimes silencieuses, manipulées, qui font bonne figure face à leur entourage, qui par peur n’osent parler.
Croiriez-vous qu’une femme souriant devant ses convives est retenue captive ?
Qu’un brillant avocat ne vit que pour accomplir sa perversité ?
Le livre met en lumière, une fois de plus, que les apparences sont trompeuses. Il faut savoir observer, prendre le temps d’écouter les autres, et agir pour les aider.

  • Kirzy 29 avril 2019
    Derrière les portes - B.A. Paris

    Ça , c’est du bon thriller psychologique, diabolique à souhait sans jamais tomber dans le gore !
    Le livre commence de manière très classique autour du cliché du couple parfait : lui, Jack, beau comme un dieu, brillant avocat qui vient en aide aux femmes victimes de violence conjugale ; elle, Grace, épouse parfaite un peu nunuche qui peint, jardine et cuisine les soufflés comme personne ; entourés d’amis qui s’extasient au moindre soufflé réussi ...
    Derrière les apparences ... on devine dès les premières lignes qu’il y a quelque chose qui coince dans ce monde de yuppies tout lisses ... Pourquoi ne peut-on inviter Grace seule à déjeuner sans Jack ? pourquoi des barreaux aux fenêtres de sa chambre ?
    L’auteur maitrise parfaitement le rythme du récit et fait monter le suspense touche après touche, c’est tout en finesse que l’angoisse poisse jusqu’à devenir sournoise, jusqu’à l’horreur suggérée. L’auteur a du s’éclater à dynamiter au bazooka le cliché du couple parfait !
    Mention spéciale à Millie, la soeur trisomique de Grâce, au sixième sens aiguisé, elle apporte un supplément d’âme au récit : on a beau plaindre Grace, ce n’est pas à elle qu’on s’attache.
    L’écriture ? s’en fout ! neutre, efficace et c’est tout ce qu’on lui demande là, pas grave si ce n’est pas de la grande littérature.
    Grosses ficelles ? parfois mais s’en fout aussi, t’es capturé, tu lis sans pouvoir lâcher.

  • polacrit 1er juillet 2019
    Derrière les portes - B.A. Paris

    Derrière les portes, dont le titre original Behind Closed Doors est paru en Angleterre en 2016, a été édité en France en janvier 2017 par les éditions Hugo, dans la collection thriller dirigée par Bertrand Pirel. Meilleure vente d’e-books en Angleterre en 2016. Il est prévu qu’il soit traduit en 33 langues
    Premier roman publié de B.A. Paris, il a obtenu un énorme succès en Angleterre où il s’est vendu à près d’un million d’exemplaires. Derrière les portes est un thriller psychologique construit en chapitres effectuant des allers-retours entre le passé et le présent, comme une trame déroulant ses fils et emprisonnant sa proie dans sa toile.
    Les thèmes :
    Connaît-on vraiment ses amis, ses proches, ceux avec qui on vit ? Toute l’intrigue tourne autour de ce constat, qui semble tout à fait anodin . B.A. Paris développe ce thème en montrant combien les apparences peuvent parfois être trompeuses, que "l’habit ne fait pas toujours le moine":car, comme Jack, nous avons tous notre côté sombre ; reste à savoir quelle place il occupe dans notre cœur et dans notre âme et, surtout, ce qu’il cache et comment il se manifeste..
    La maltraitance : le thème de la maltraitance tient une place importante dans ce roman. Bien que le personnage principal féminin soit victime de maltraitance, B.A. Paris voulait rappeler que les violences domestiques ne touchent pas uniquement les femmes mais également les hommes.
    Autre thème : la différence, le droit de chacun à avoir une vie heureuse, peu importent les handicaps. Millie, la sœur trisomique de Grace, a été rejetée par sa mère qui ne voulait pas assumer le poids d’une enfant anormale, incapable, pense-t-elle, d’apprendre à se débrouiller comme les autres enfants, totalement dépendante de son amour et de ses soins. A cause de cet abandon, Millie a été contrainte de vivre dans un institut spécialisé en attendant que Grace puisse la prendre avec elle. Pourtant, cette jeune fille se révèle étonnante, pleine de fraîcheur, de joie de vivre et d’amour, mais aussi capable de clairvoyance à certains moments ; n’oublions pas que c’est elle qui apportera l’espoir à Grace et le moyen de s’en sortir.

    Derrière les portes
    ou comment décortiquer le phénomène physique de la peur. Voilà un ambitieux projet ingénieusement mis en scène par B.A. Paris dans une construction alternant les allers retours entre passé et présent. J’avoue que c’est le seul aspect du roman qui ne me convainc qu’à moitié car il diminue l’effet de suspense. En effet, c’est en lisant les passages intitulés "passé" qu’on comprend que Grace n’a pas réussi dans ses tentatives d’échapper à son bourreau. On sait à l’avance que les subterfuges mis au point pour s’échapper sont voués à l’échec et qu’on la retrouvera plus engluéeque jamais dans les griffes de son mari psychopathe.
    Ceci dit, B.A. Paris a admirablement construit son scénario afin de montrer qu’à tout moment les choses peuvent basculer vers l’enfer : "La perspective des deux semaines à venir en compagnie d’un homme qui était devenu un parfait étranger me terrifiait (...)Au contrôle des passeports, je n’ai pu me débarrasser du sentiment que j’étais en train de commettre l’erreur de ma vie." (Page 92). Voilà où réside la force de l’auteur : manipuler le lecteur qui se demande constamment à quel moment, et surtout comment, Grace va-t-elle trouver les ressources pour se sortir de ce piège terrifiant ? Car plus on avance dans la lecture, plus le piège se referme inexorablement. Et là où je tire mon chapeau à B.A. Paris c’est le coup de théâtre final auquel je ne m’attendais pas du tout...
    Mais le remarquable coup de maître de l’auteur réside dans la description de la psychologie du personnage de Grace, toutes les phases du processus mental de la femme opprimée sont décrites avec beaucoup de justesse et de dignité, sans tomber dans le pathos : d’abord le processus de culpabilisation face au revirement à 180 degrés de son mari, juste le lendemain de leur mariage, son incrédulité, son refus de croire qu’elle se soit à ce point trompée. Puis, la révolte, les tentatives désespérées pour trouver du secours auprès des gens de l’extérieur, les subterfuges parfois très astucieux auxquels elle a recours, même s’ils échouent. Jamais elle ne s’abandonne au désespoir, même si par moment elle semble s’enfoncer dans la déprime. Enfin, la décision de s’en sortir coûte que coûte, peu importe le temps que ça prendra. Un grand moment de lecture...

  • Mes Carnets Litteraires 6 juillet 2019
    Derrière les portes - B.A. Paris

    C’est un thriller psychologique qui tient ses promesses, un page-turner efficace grâce à l’alternance passé / présent qui rythme formidablement le récit. Ce procédé est excellent pour nous empêcher de refermer le livre 😉
    J’ai ressenti une certaine froideur dans l’écriture au début qui renforce un sentiment de malaise et rend tous les personnages antipathiques (y compris les victimes). Ce sentiment s’estompe une fois que la vérité nous saute au visage. On a ensuite juste envie de ne plus lâcher cette lecture et de découvrir la fin au plus vite !
    J’ai malgré tout manqué de crédibilité sur certains aspects et j’ai trouvé la fin un peu rapide par rapport au reste du roman.
    Au final, ce ne sera pas une lecture très marquante (comme la majorité des thrillers et romans à suspense) mais elle a eu le mérite de me faire passer un excellent moment ! J’ai hâte de découvrir les autres romans de l’auteure.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.