Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Criminal Loft - Armelle Carbonel

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Sanatorium de Waverly Hills. Six hommes et deux femmes, reconnus coupables par la justice américaine et enfermés dans le couloir de la mort. Huit candidats sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé. Chacun d’eux devra vous convaincre qu’il mérite de vivre.

Vos #AvisPolar

  • Les Lectures de Maud 18 juillet 2018
    Criminal Loft - Armelle Carbonel

    Une très belle préface de Laurent Scalese, auteur qu’il faudra que je découvre sans tarder.
    Tout commence comme n’importe quelle émission de télé-réalité : présentation du règlement, des décors, puis chacun des candidats raconte son histoire face à la caméra. L’enjeu ici est d’éviter la peine de mort, pour le grand gagnant, aucun lot de consolation n’est prévu pour les autres condamnés. N’ayant pas pour habitude de suivre ce genre d’émissions, je suis surprise par la réaction des téléspectateurs, passionnés du visionnage des protagonistes H24, être présents tous les soirs dans le public, poser des questions aux condamnés-candidats, refuser la censure de certaines images, voir même participer à des enchères. Côté organisation le choix d’orienter les scènes en ne montrant que des brides d’images, la manipulation du public et des téléspectateurs dans toute sa splendeur, augmenter l’audimat. Ce livre met en lumière que le degré de volonté de tout voir et tout savoir, va bien au-delà du simple voyeurisme. Les gens attendent du trash ; et montrent leur pouvoir intense, en effet grâce à leurs votes hebdomadaires ils décident qui va vivre ou mourir. L’audimat de l’émission explose pour preuve de la fascination du peuple pour le morbide.
    Lecture dérangeante, tant par son réalisme, que le fait que le narrateur soit un des condamnés. On vit à travers lui son enfermement ici, différent de celui de la prison, les alliances et manigances entres les candidats, la déstabilisation temporelle qui le perturbe puis enfin sa transformation. John T, notre narrateur, grâce à son enquête, essaie de comprendre le but de ce reality show, ainsi que le choix des protagonistes qui à ses yeux manque de logique. La fin lui donne raison de sa méfiance.
    L’auteur a su maintenir le suspense grâce à de nombreux rebondissements, tout comme les producteurs de ces émissions, le parallèle m’est apparu comme une évidence. Tout comme le spectateur qui attend du croustillant, le lecteur est entraîné, peut- être malgré lui, à vouloir savoir également la fin « Qui restera en vie ? ». J’ai éprouvé un profond malaise à lire ce livre, tant la plausibilité des faits est réelle. Et pourtant, ne pouvant pas le lâcher, les pages se sont tournées naturellement, ne suis-je pas non plus une victime de ma propre curiosité à vouloir savoir absolument, comme les téléspectateurs, qui sera l’heureux gagnant ? Je remercie l’auteur de m’avoir ressentir très habilement toutes ces émotions dans la même œuvre, le frisson, le désœuvrement, l’horreur, la surprise, la curiosité, la compassion et le dégoût.

  • a little library 27 février 2019
    Criminal Loft - Armelle Carbonel

    Un loft. Huit candidats. Des caméras.
    Criminal Loft revisite les codes de la télé réalité pour nous offrir un programme aux portes de la folie. Les poupées siliconées font place aux meurtriers pour une descente aux enfers, ou tout du moins, dans les recoins les plus sombres de nos âmes. Diablement efficace, ce page-turner nous laisse scotchés à nos chaises (électriques).

    C’est LA lecture que j’attendais, celle du huis-clos étouffant, du voyeurisme pervers. Des personnages tellement sociopathes qu’il est impossible de s’y attacher. Aucune empathie. Une plongée en apnée dans les méandres de la psychopathologie et de la fascination morbide qu’elle procure à notre société.

    La télé-réalité poussée à l’extrême, dans toute sa perversité : Criminal Loft s’essaye à dénoncer les dérives d’une télé-réalité toujours plus choquante et humiliante.

    Playlist associée : Twenty One Pilots Heathens - en boucle !

  • calyenol 28 février 2019
    Criminal Loft - Armelle Carbonel

    Huit condamnés à mort ont été sélectionnés pour un show de télé réalité.Chaque semaine,en direct,les téléspectateurs ont le pouvoir de les éliminer.
    Lequel des huit sera sauvé ?
    Lequel des huit retrouvera la liberté ?
    .
    Tout se passe dans le sanatorium de Waverly Hills aux États-Unis,un endroit où ils se passent des choses étranges,un endroit qui a vraiment existé.
    En effet les origines du sanatorium remontent à 1883,il est réputé pour les phénomènes paranormaux racontés par de nombreux témoignages....que l’on retrouve à certains passages du livre.
    C’est dans cet endroit froid et à l’atmosphère angoissante que se trouvent plongés les personnages. Ils ont tous leur histoire,leurs travers,livrés dans un scénario très bien écrit pour un thriller psychologique captivant.
    De psychopathes en esprits dérangés,on se laisse happer par les personnages et l’écriture de l’auteure.
    Une écriture fluide,addictive... qui plait à lire.
    De plus,j’aime beaucoup lire des livres dont l’écriture est à la première personne.
    Ici c’est John T,tueur en série imbu de sa personne,qui nous fait pénétrer dans l’univers de Waverly Hills.
    .
    Si le livre m’a captivé,je m’attendais toutefois à une autre fin pour ce huit clos.
    Peut-être une fin plus trash vu les personnages,mais ce fut une fin assée bonne tout de même vu que je ne m’attendais pas à ce dénouement.
    J’ai donc passé un très bon moment de lecture.

  • LectureChronique2.0 4 mars 2019
    Criminal Loft - Armelle Carbonel

    J’ai adoré m’enfermer entre les murs du Sanatorium, non pas pour le show télé en lui même mais pour la diversité des personnages montrés dans leur normalité névrosée.

    Huit tueurs en série condamnés à mort participent à une emission de télé-réalité dans laquelle le public est convié à choisir celui qui sera sauvé de l’exécution.

    Le déroulement de l’emission est raconté par l’un d’entre eux, John T. qui va analyser les semaines d’enfermement qu’il vit au côté de ses nouveaux colocataires au passé douteux dont il ignore tout.
    Ce qu’il va découvrir va frôler la folie psychique, jusqu’à que la mort s’en mêle.

    Cette émission de télé emprunte tous les codes d’un film d’horreur. C’est un divertissement faisant l’apologie de la violence sociétale assouvissant les pulsions d’un public assoiffé de cruauté.

    Les candidats vont devoir survivre aux manipulations orchestrées par la production, avide de sensationnel, dans ce huis clos où les prédateurs deviennent les proies et la paranoïa devient la norme.

    Personne ne peut échapper à l’œil du diable qui voit tout. Les lourds secrets du passé des psychopathes seront exploités afin d’en sustenter des spectateurs à la fascination malsaine.

    Qui sortira vainqueur de ce jeu ? Qui aura la vie sauve grâce aux votes du public ? Un jeu dangereux commence, une torture psychologique les attend.

    Extrait : La voix déshumanisée de notre hôte invisible me tire brusquement des profondeurs du passé en m’arrachant un grognement de fureur. Je serre les dents pour ne pas hurler. Il n’existe aucun sentiment plus redoutable que la frustration. Revivre certains épisodes de ma vie ravive l’excitation qui constitue ma part de ténèbres. Ca ne dure qu’un temps, bien sûr. Les sensations perdent en intensité au fil des jours et, lorsqu’elles ont définitivement disparu, il me faut repartir en chasse, cédant à des pulsions incontrôlables. Je suis ce que les criminologues qualifient de tueur organisé. Mais rien dans leur manuel ne saurait décrire avec exactitude ce que je ressens. Le milieu carcéral ne m’a jamais ôté ce besoin de tuer ; seule l’obligation de rester vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour sauver ma peau a permis d’espacer les épisodes psychotiques.

  • BulleDeLecture 31 mars 2019
    Criminal Loft - Armelle Carbonel

    Sanatorium de Waverly Hills.
    Six hommes et deux femmes, reconnus coupables par la justice américaine et enfermés dans le couloir de la mort.
    Huit candidats sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé.
    Chacun d’eux devra vous convaincre qu’il mérite de vivre.
    L’ambiance, au passage glauque à souhait, est posée. Comme les condamnés, nous aussi nous errons dans les couloirs insalubres du sanatorium, bâtiment qui existe réellement en plus. Armelle Carbonel fait vivre à son lecteur des moments sombres, qui parfois donnent la chair de poule. Au fur et à mesure, le suspense monte car les personnages vont subir d’atroces aventures.
    J’avais acheté ce livre dès sa sortie et pourtant il dormait au fin fond de ma bibliothèque. Je suis contente de l’en avoir sorti car ce fut un beau coup de cœur.

  • LeoLab 1er août 2019
    Criminal Loft - Armelle Carbonel

    Bien que le style soit bon et fluide, je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire. La 4e de couverture était alléchante et promettait une lecture passionnante ; l’attrait de l’être humain pour le macabre ; ces télé-réalités dont le seul but est de nourrir le vice du voyeurisme. Malgré tout ce potentiel, le récit n’a pas été à la hauteur de mes attentes. Toutefois je lirai un autre roman de A.C..

  • alexandra 7 mars 2020
    Criminal Loft - Armelle Carbonel

    L’idée est quand même bien tordue😁 cet espèce de huis clos malsain dans un lieu glauque avec que des condamnés à mort et le sucés tout aussi malsain de l’émission auprès du public... bravo ! C’est pervers et machiavélique surtout quand on comprend tout à la fin...la psychologie des personnages est formidablement bien traitée, disséquée. Se mettre dans la peau d’un tueur en série condamné mort qui enquête sur la mort d’un autre condamné à mort...c’est fort !

  • Journal de Bord d’une Lectrice 1er juillet 2020
    Criminal Loft - Armelle Carbonel

    Attention page Turner !

    Âmes sensibles s’abstenir !

    Un thriller passionnant sur fond des plus grandes bassesses de l’âme humaine.

    Le récit est écrit à la 1ere personne, nous vivons l’histoire par le prisme des yeux de John T. serial killer ayant été sélectionné pour participer à la nouvelle émission de télé réalité Criminal Loft. Cette dernière regroupe 8 candidats, choisis parmi des condamnés à la peine capitale. Le but : survivre au sein d’un ancien hôpital désaffecté et être élu par le public pour retrouver sa liberté.

    8 psychopathes, 1 seul gagnant.

    Une écriture qui fait froid dans le dos, un récit social sur les déviances de l’âme humaine, de quoi nous faire faire quelques nuits blanches....

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.