Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Comancheria - David Mackenzie

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Après la mort de leur mère, deux frères organisent une série de braquages, visant uniquement les agences d’une même banque. Ils n’ont que quelques jours pour éviter la saisie de leur propriété familiale, et comptent rembourser la banque avec son propre argent. À leur trousses, un ranger bientôt à la retraite et son adjoint, bien décidés à les arrêter.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

Vos #AvisPolar

  • Xavier Latxague 20 juin 2021
    Comancheria - David Mackenzie

    Superbe film policier sous forme de néo western (ou réciproquement).

    Certes l’aspect policier est remarquable, le côté western, avec cavalcades en pickup est superbe dans les décors naturels somptueux du Nouveau Mexique. Voici pour les pleins.

    Mais le film est aussi en délié une critique du système de prêts bancaires auprès de fermiers qui n’ont d’autres choix que l’endettement encouragé par les banques jusqu’à faillite et reprise par la banque. Le titre original du film « Hell or high water » fait référence aux contrats signés qui doivent être remboursé quelles que soient les difficultés rencontrés durant le contrat. Un genre de « payer ou rendre gorge ».
    C’est encore une visite de l’Amérique profonde, laissée sur le bord de la route de l’American way of life, où a 74 ans on est une serveuse acariâtre dans un rade miteux pour survivre et ne pas se laisser déclasser une fois encore.

    Et ce film est donc la révolte armée de deux frères face aux banques et la misère qui les a étreint depuis des générations.
    Le casting est un vrai bonheur. Il fonctionne avec deux duo l’un pourchassant l’autre.
    Le duo de policier constitué du grandiose Jeff Bridges qui est une icône du « Nouvel Hollywood » et qui accumule les rôles marquants au long de sa filmographie et celui-ci en fait partie. Il est accompagné du plus méconnu Gil Birmingham qui ici supporte au mieux l’humour de son vieux coéquipier, et ses décisions qui semblent iconoclastes. D’origines Comanche il est à longueur de journée l’objet des sarcasmes du vieux Texan. Gil Birmingham tient la dragée haute à Jeff Bridges.

    Le plus intéressant est l’écriture du duo de braqueurs. Car le spectateur ressent de l’empathie pour eux face aux banques qu’ils braquent. En dépit de la violence qu’ils exercent, surtout le personnage incarné par Ben Foster, les banques passent pour être la pire chose qui soit et les combattre devient un bienfait quasiment un geste honorifique.

    Le spectateur appréciera aussi cette fin ouverte avec un arrière goût d’inachevé et le face à face entre les deux survivants de chaque duo mi- menaçant, mi- apaisé. Et chacun vivra avec ses tourments et ses fantômes.

    Le soundtrack du film à base violon, de piano et de guitare électrique saturée accueille aussi quelques morceaux de musique country. Il accompagne à merveille ce film beigné de chaleur torride, de violence sous-jacente, et d’humanité arrosée de bière et de Dr Pepper.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.