Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Esaü - Philip Kerr

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Les dieux n’ont pas apprécié que Jack Furness, alpiniste de renom, cherche à gravir le Machapuchare, une montagne sacrée du sanctuaire des Annapurnas. Une avalanche a englouti son expédition, le laissant seul survivant. Lors de cette expédition interdite, il a découvert le crâne d’un hominidé qu’il offre à son ex-petite amie, le Dr. Stella, paléoanthropologue à Berkeley. Les analyses révèlent un bien curieux résultat : le crâne appartient à une espèce récente... Stella et Jack partent au Népal à la recherche de son origine... Un projet auquel le Pentagone ne demande qu’à participer. L’Himalaya ne constitue-t-il pas une base stratégique de premier plan ? Pour l’espion infiltré dans l’expédition, peu importe s’il faut supprimer des vies pour accomplir sa mission... Cette fois, Philip Kerr nous entraîne à cinq mille mètres d’altitude dans une histoire à couper le souffle...


Un thriller insolite, original, prenant, pour tous les fans du genre et de la montagne.

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Mat Rebus 8 septembre 2019
    Esaü - Philip Kerr

    De Philip Kerr, je n’ai longtemps lu que la série des Bernie Gunther, avant de découvrir avec Pénitence e maintenant Esaü que son champs d’intervention est bien plus large que le polar historique. Etrange composite entre James Bond, Michael Crichton, la Sanction et Tintin au Tibet, Esaü est très bien écrit, plaisant à lire et guère crédible. J’ai longtemps hésité entre 3 et 4 étoiles avant d’opter pour 4 pour le plaisir de lecture. Parce qu’au final, il n’y a que ça qui compte, non ?

  • jml38 27 octobre 2019
    Esaü - Philip Kerr

    Un roman qui parle d’alpinisme, qui plus est dans l’Himalaya, et de paléoanthropologie, j’adhère tout de suite, un peu étonné tout de même qu’il soit signé par Philip KERR qui nous a quittés en 2018. Il s’agit en fait de la réédition d’un de ses livres écrit en 1996.

    Jack est un alpiniste renommé qui tente de gravir les plus hauts sommets himalayens, même ceux qui ne sont pas autorisés. Une avalanche décime sa dernière expédition le laissant miraculeusement en vie dans une crevasse, dans laquelle il trouve un crâne et un bout de mâchoire. Sa petite amie, Stella Swift, étant par un heureux hasard paléoanthropologue, il pense que ce serait un beau cadeau à lui faire.

    C’est effectivement une bénédiction pour une spécialiste qui comme beaucoup de ses collègues espère trouver le fossile qui lui permettra de s’extraire de la masse des simples théoriciens, d’autant plus que ces vestiges, en se révélant peut-être plus récents que ce qu’ils devraient être, ouvrent des perspectives fascinantes, faisant même germer dans l’esprit de la jeune femme une idée folle.
    La suite, c’est une évidence pour elle, se passera au Népal avec Jack et une équipe de scientifiques pluridisciplinaire.

    L’histoire mélange joyeusement les genres. L’alpinisme et la haute altitude, avec de superbes descriptions des fabuleux sommets du sanctuaire des Annapurnas. Les sciences, avec un cours accéléré et passionnant sur les origines de l’homme et les domaines d’étude concernés, de la paléoanthropologie à la paléogénétique en passant par la primatologie et la géochronologie. le récit d’aventures avec suspense garantie dans une nature hostile et une partie du monde sous haute tension géopolitique en raison d’un conflit entre Inde et Pakistan, deux puissances nucléaires.

    J’ai trouvé que l’intrigue lorgnait un peu du côté de Trévanian ( « La sanction »), quand Jack découvre qu’un des membres du groupe est un élément infiltré dont il ne connaît ni l’identité ni la motivation. Il y a également comme un petit air de « Congo », certes un peu plus glacé, dans certaines scènes décrivant ce que l’expédition rencontre sur son parcours.

    L’auteur ne lésine pas sur les effets spectaculaires, avec une certaine surenchère dans le sensationnel, voire les images chocs, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, richement documenté sur tous les sujets traités, particulièrement addictif dans le développement d’une intrigue prenant place dans un cadre impressionnant, avec juste ce qu’il faut de réflexions et d’interrogations pour apporter une petite touche humaniste et philosophique.
    J’avoue avoir une tendresse particulière pour une courte scène de luge dans un couloir abrupt en fin de récit.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.