Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’Enfant dormira bientôt - François-Xavier Dillard

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quoi de plus désarmant que de regarder un nouveau-né s’endormir dans vos bras... Mais êtes-vous certain qu’il se réveillera ?

L’homme remonte l’escalier de la cave. Il a la démarche saccadée d’un automate brisé et tient dans ses mains deux petits sacs-poubelles recouverts de cristaux de givre. La dernière vision qu’il aura avant de plonger dans le néant restera éternellement gravée dans sa mémoire : du sac noir a glissé une chose atroce, innommable.

Michel Béjart rêve d’une existence heureuse avec son fils Hadrien, mais tous deux ne guériront jamais du drame familial survenu quinze ans plus tôt. Une macabre découverte qui a brisé leur vie pour toujours. Michel essaie de se reconstruire au sein de la fondation Ange qu’il a créée pour la protection de l’enfance, et tente de surmonter son chagrin et sa culpabilité auprès d’une poupée " reborn ", étrange bébé plus vrai que nature, qu’il chérit quotidiennement.
Un matin, la commissaire Jeanne Muller débarque à la Fondation. Des nouveau-nés ont été enlevés, et un vent de panique sou e sur les maternités parisiennes. Pourquoi Michel s’inquiète-t-il soudainement ? Les disparitions auraient-elles un lien avec la Fondation ? En investiguant au coeur de cette institution tout entière tournée vers la parentalité, Jeanne ne tardera pas à comprendre ce que l’arrivée d’un enfant peut provoquer dans notre société, dans nos foyers et dans nos esprits. Le meilleur comme le pire...

Une histoire où personne n’est vraiment innocent, pas même les enfants...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • mouffette_masquee 15 octobre 2021
    L’Enfant dormira bientôt - François-Xavier Dillard

    Résumé : Michel Béjart vit seul avec son fils Hadrien depuis quinze ans, depuis qu’un drame atroce les a frappés. Ils essayent d’être heureux, même s’ils s’éloignent de plus en plus. Remords, rancœur, culpabilité. Il a créé, comme un exutoire, la fondation Ange, dont le but est d’aider des familles dans le long parcours de l’adoption.
    Dans la même nuit, deux nouveaux-né ont disparu dans des maternités parisiennes. Une psychose s’abat alors sur les jeunes mères, qui craignent pour leur enfant à naître. Jeanne Muller, avec son équipe de la Brigade de la Famille est chargée de retrouver les bébés enlevés, mais elle bataille également avec l’inquiétude que lui cause Samia, sa petite protégée qu’elle a sorti d’un destin du plus sombre, mais pour qui rien n’est encore gagné.

    Mon avis : Je n’ai pas accroché avec le premier livre que j’ai lu de cet auteur, mais je lui ai donné une seconde chance. Et à chaque livre, j’aime un peu plus sa plume. Jusqu’au précédent, où on découvrait Jeanne Muller, que j’ai adoré. J’avais donc de grandes attentes pour celui-ci. Et elles ont été comblées !
    Dès que l’intrigue tourne autour des enfants, ça m’interpelle, mais avec ces kidnappings, l’état d’urgence est omniprésent, l’angoisse palpable. Dès le premier chapitre, et l’origine du drame de la famille Béjart, on est dans le bain : l’horreur absolue, l’incompréhension, l’abattement. Puis on arrive au présent, et son enquête angoissante... Mais toujours avec des flash-back du passé de Michel, et on comprend, petit à petit, l’horreur qu’ils ont vécu. Certains personnages m’ont beaucoup émue, comme Samia, un rayon de soleil d’une force à toute épreuve. Michel, qui tente comme il peut d’être heureux. Certains sont parfaitement détestables, bien sûr ! Mais les apparences peuvent être trompeuses...

  • Hedwige 11 octobre 2021
    L’Enfant dormira bientôt - François-Xavier Dillard

    Lorsque Michel Béjart avise les corps de deux nourrissons dans sa cave, il s’en prend violemment à Valérie, sa femme qui s’enfuit avec leur fils de 5ans, Hadrien. Et c’est l’accident !. Le garçon s’en sort avec les jambes brûlées, la mère gravement blessée. Après un passage à l’hôpital, Valérie est emprisonnée sur simple dénonciation de son mari (sans expertise psychiatrique ni mise en cause du mari !!!)
    Si petit qu’il soit Hadrien a compris que son père a voulu détruire sa femme. Il cultive dès lors une haine féroce , démente, envers lui.
    Pour se blanchir la conscience, Michel crée une fondation pour l’adoption. Or, quand deux nourrissons sont enlevés dans deux maternités différentes, la commissaire Jeanne Muller chargée de l’affaire remarque que les deux couples sont passés par cette fondation
    En plus de cette enquête, Jeanne veille sur la jeune Samia .qu’elle a arraché au milieu de la prostitution pour la confier à un couple en deuil d’une enfant

    D’une écriture simple, assujettie à l’action, ce livre est un roman de haine, celle des hommes, monstrueuse, irrépressible, et dirait-on même, constitutive de leur masculinité
    Un roman de courage aussi, celui des femmes blessées, rendues folles, dévastées par la vie et les hommes
    Un récit manichéen donc, caricatural même, sans nuances, sans pitié, sans justice

  • voyagesdek 8 octobre 2021
    L’Enfant dormira bientôt - François-Xavier Dillard

    Ce livre démarre fort, avec une scène familiale plutôt traumatisante. J’ai très rapidement été prise dans cette ambiance un peu glauque et cet univers peuplé de destins brisés, de couples ayant des difficultés à avoir un enfant, d’êtres frustrés, traumatisés, en souffrance. Les sujets abordés dans ce thriller, liés à l’enfance et à la parentalité, m’ont particulièrement plu ; on retrouve ainsi les thématiques de la procréation médicalement assistée, de l’adoption, du poids de la responsabilité parentale, de la difficulté d’être parent, notamment. On se projette facilement dans plusieurs maternités parisiennes et on éprouve de la compassion pour certains personnages.

    Le lecteur découvre ici une galerie de personnages présentant des blessures physiques ou morales particulièrement intenses. Certains passages sont vraiment glaçants, pour le plus grand plaisir des lecteurs. Pour ma part, je découvre avec ce drame psychologique une nouvelle plume qui me plait beaucoup. J’ai eu notamment un coup de cœur pour un personnage en particulier, celui de la commissaire Jeanne Muller, et j’ai beaucoup apprécié sa relation avec Samia, sa protégée.

    En bref, j’ai aimé ce thriller plein d’action et de suspense, où il est question de pardon et de résilience ; l’auteur nous réserve des surprises quasiment jusqu’à la fin et nous rappelle qu’il faut se méfier de l’eau qui dort et des apparences.

    « Dodo, l’enfant do, l’enfant dormira bientôt… » . Après la lecture de ce roman, vous ne percevrez plus cette berceuse de la même façon.

    Je remercie les éditions Plon pour cette lecture intense et addictive et pour m’avoir permis de découvrir cet auteur, qui sera présent à la fin du mois d’octobre au Salon Iris noir Bruxelles 2021.

  • L’atelier de Litote 1er octobre 2021
    L’Enfant dormira bientôt - François-Xavier Dillard

    Coup de cœur pour ce septième roman de François-Xavier Dillard. Si le titre peut faire penser à une berceuse, n’ayez crainte une fois plongé à l’intérieur, impossible de tomber dans les bras de Morphée. La mise en bouche du premier chapitre donne le ton et vous laisse KO. On a pu retrouver dans les médias de nombreux faits divers en rapport avec le scénario imaginé par l’auteur. C’est toujours captivant de voir comment, l’écrivain transforme et s’approprie les éléments de la réalité pour mieux nous livrer une fiction époustouflante.

    Dans la famille Béjart, je demande le père et le fils, arriveront-ils à dépasser la terrible tragédie qu’ils ont vécu quinze ans plutôt ? Deux nouvelles accouchées dans des cliniques différentes doivent faire face à la disparition de leurs nouveau-nés. La jeune Samia tente de s’extraire du milieu de la prostitution avec l’aide de la commissaire Jeanne Muller qui aura en charge l’enquête du rapt des bébés.

    Un style fluide, des chapitres courts et rythmés, on passe ainsi d’une histoire à l’autre en se demandant ce qui peut bien les relier. Mais pour cela il faudra attendre la fin après de multiples rebondissements pour comprendre ce qui se joue. Les thèmes abordés sont nombreux et ont pour points communs la femme, la maternité et l’enfance de quoi émouvoir et générer de l’empathie. Une poupée « reborn » pointe le bout de son petit nez rose et vient réveiller des instincts de protection et d’amour inattendus chez certains personnages.Un mot sur la couverture que je trouve superbe, un peu kitch mais en parfaite adéquation avec le contenu.

    Un polar étonnant, actuel qui ne peut que faire échos au malaise sociétal, à l’heure où la famille devient l’endroit de tous les dangers. L’auteur nous livre un récit bouleversant car dès que l’on touche aux enfants et à fortiori aux nourrissons, on se dit que le monde est devenu fou. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.