L’éternité n’est pas pour nous - Patrick Delperdange

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Assise sur une chaise en plastique, au bord de la chaussée, Lila attend le client. Quand Julien,
le fils de bonne famille, débarque avec ses amis, elle comprend que les choses vont mal tourner. Sam et Danny traversent la campagne à la recherche d’un refuge. Ils ont quitté le foyer qui hébergeait Danny, après ce que ce dernier a fait au gars qui l’importunait. Sans doute ce pays est-il maudit. Une odeur âcre monte des champs abandonnés. Des bêtes sortent des bois, guettant leurs proies. Les enfants renient leurs parents. Ces pauvres âmes, c’est nous.
Des chiens errants en quête d’éternité, pleins de lâcheté et de courage.

Vos avis

  • L’atelier de Litote 25 octobre 2018
    L’éternité n’est pas pour nous - Patrick Delperdange

    Patrick Delperdange nous propose un polar rural et plus précisément un polar noir rural. Les vies de plusieurs personnages vont venir se télescoper de manière plus où moins brutale, à ce contact ils rencontreront le personnage le plus attachant à mon goût, le seul à porter autre chose que de la noirceur en lui, le jeune Danny, demi-frère de Sam le manchot à peine échappé du dernier foyer pour SDF. Il y a Lila prostituée et sa fille Cassandre, un groupe de fils à papa tordu et pervers, un paysan du cru violent et barjo, des vieux qui veulent se substituer aux forces de l’ordre et deux flics pourris et incompétents, tout cela mis bout à bout commence à faire un sacré charivari.

    J’ai lu ce livre d’une traite et je ne me suis a aucun moment ennuyée, bien au contraire malgré les situations désespérées, j’ai trouvé la force et la volonté des personnages admirables. La situation décrite est infernale et très noire mais Lila, Sam et Danny n’ont pas l’air désespéré, ils ont une belle énergie autant dans l’acceptation du destin qui s’acharne sur eux que dans la façon qu’ils ont trouvé d’y répondre en prenant leur destin à bras le corps. L’écriture est vive et la plume acérée pour être au plus prêt de ses personnages atypiques. J’ai aussi aimé le décor rural dans lequel se déroule l’intrigue. Rien de plus banal qu’un petit village provincial avec ses fermes abandonnées, sa maison bourgeoise, ses bois dans lesquels tout peut arriver, son église, sa grotte sacrée, bref un petit village tout ce qu’il y a de bien propre sur lui. Pourtant quand la tempête va se déchaîner, on a le sentiment d’un huis-clos dont les personnages sont prisonniers à jamais, personne n’en sort. L’eau, la pluie et la rivière ont une place importante et donnent à l’ensemble un air d’apocalypse. Comme je vous le disais le personnage de Danny est celui qui donnera au récit toute son humanité et l’espoir que tout n’est pas à jeter dans l’homme. La fin reste ouverte et lorsque la dernière page est venue, j’étais déçue que cela se termine déjà, j’aurai bien continué à cheminer auprès de ces laissés pour compte qui ont su trouver une place dans mon cœur. Bonne lecture.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.