La Prunelle de ses yeux - Ingrid Desjours

Notez
Notes des internautes
3
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Il est aveugle. Elle est ses yeux. Elle pense le guider vers la lumière. Il va l’entraîner dans ses ténèbres.
Gabriel a tout perdu en une nuit. Son fils de dix-sept ans, sauvagement assassiné. Ses yeux. Sa vie… Les années ont passé et il n’a pas renoncé à faire la lumière sur la mort de son enfant. Quand un nouvel élément le met enfin sur la piste du meurtrier, c’est une évidence : il fera justice lui-même. Il recrute alors Maya, une jeune femme solitaire et mélancolique, sans lui avouer ses véritables intentions…

Vos avis

  • julie2906 7 février 2018
    La Prunelle de ses yeux - Ingrid Desjours

    Encore un grand merci pour le concours !

    Dès le début j’ai bien accroché avec Gabriel et Maya. Tout au long du libre j ai ressenti un mélange d’émotions contradictoires (amour, espoir mais aussi la haine, une boule dans la gorge..).

    Encore un livre qui montre bien la nature de l homme sous bien des aspects..

    Je l ai dévoré en 2 jours, je le conseille ;)

  • Sangpages 11 novembre 2018
    La Prunelle de ses yeux - Ingrid Desjours

    L’avis d’Elisa :
    « Voir, ce n’est pas seulement pouvoir voir. C’est aussi vouloir voir, et même pouvoir vouloir voir. »
    Avez-vous, un jour, imaginé qu’il était possible de devenir aveugle sans aucune lésion du nerf optique, simplement parce que vos yeux ont décidé de ne plus vouloir voir ? C’est, pourtant, ce qui se passe pour un des protagonistes de l’histoire, Gabriel.
    Ayant toujours été intéressée par les pathologies du corps humain, cet aspect a rendu ma lecture d’autant plus captivante.
    L’histoire est très prenante. Il y’a très peu de longueurs. Les descriptions sont courtes mais vives. Le roman est vraiment bien rythmé. Pour résumé, on ne s’ennuie pas du tout !
    Comme toujours, Ingrid Desjours sait faire vivre ces protagonistes à merveille. On peut facilement se les représenter et les faire vivre à notre tour, dans notre tête. Dès le début le mystère plane. On VEUT savoir qui sont ces personnages et surtout : Quel est le passé de Maya et pourquoi elle a quitté la France ?
    Impossible de ne pas vous parler de sa fabuleuse plume qu’on retrouve bien évidemment dans ce livre. Moi, j’adore ! Ses mots nous bercent, sa plume est reposante tout en étant angoissante. Elle sait utiliser les mots si délicatement.
    Comme dans ses autres romans, Ingrid Desjours nous emporte sur des sujets scabreux mais avec subtilité. Dans celui-là, elle aborde l’antisémitisme, l’homosexualité, le harcèlement, la violence et je rajouterais même : le handicap. L’auteure a réellement su faire passer un message fort entre les lignes et je peux vous dire que c’est impossible d’y rester insensible.
    Cela m’arrive rarement mais cette fois, j’ai eu envie que l’histoire continue, et ne s’arrête jamais, que je puisse accompagner les personnages plus loin que la dernière page.
    Mais si je devais vous dire une seule et unique chose ce serait : Vous pouvez y aller à l’aveugle ! 😜

  • Sangpages 11 novembre 2018
    La Prunelle de ses yeux - Ingrid Desjours

    Une fois encore Ingrid Desjours nous offre un récit tout en psychologie, tout en questionnement, tout en réflexion, tout en émotion. De ces histoires qui ont quelque chose derrière. Quelque chose qui te laisse un goût plutôt amer d’ailleurs.
    La cécité de conversion fonctionne là comme une métaphore qui nous emmène dans une réflexion profonde et pose un regard sur une société pas bien belle et pourtant si réelle faite de pouvoir, d’apparence, de manipulation, de rejet, d’intolérance, de possession, de vengeance...
    De ce dont l’humain peut être capable pour sa propre réussite en dépit de tout.
    Mais aussi un doux regard sur le deuil, la douleur, la peine, l’amour...l’amour d’un père et la considération.
    La psychologie et les sujets scientifiques abordés sont fascinants et creusés scientifiquement et en profondeur. La cécité de conversion, l’expérience de Stanley Milgram, l’expérience d’Overmier et Seligman. L’idée est absolument géniale et plus qu’habilement menée.
    Une histoire terrifiante non pas de sang et de cadavres. Terrifiante de mots, de violence...
    Une histoire de domination pure et dure...
    Un livre qui a ce quelque chose de troublant et de bouleversant et qui nous donne quelques belles leçons de vie.
    Des personnages fracassés et cabossés à souhait, touchants et attachants. Gabriel et Maya font vraiment une sacrée paire !
    Les descriptifs de la vision de Gabriel, aveugle, sont saisissants. On y perçoit tous les sens. Les bruits, les odeurs. Le ressenti est puissant. Ingrid aurait-elle passé des semaines un bandeau sur les yeux pour être capable d’écrire cela de la sorte ?
    On comprend vite ce qu’il a pu se passer. La fin est un peu cousue de fil blanc mais cela n’a aucune importance puisque la vérité est ailleurs 😜
    "Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit"
    J’ai beaucoup pensé au film "I comme Icare" d’Henri Verneuil. Je n’étais pas bien vieille lorsqu’il est sorti mais ce film et l’expérience Milgram m’avait totalement fascinée et les images sont restées encrées ...depuis le temps, c’est pas peu dire !!!
    Vous l’aurez donc compris, que ce soit en lettre ou en braille, ce livre EST à lire sans aucune excuse 🙂

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.