Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le singe d’Harlow - Ludovic Lancien

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Démis de ses fonctions de commandant à la PJ parisienne, le lieutenant Lucas Dorinel vit son exil brestois comme une petite mort. Jusqu’à ce qu’un message obscur - Les Bêtes seront sacrifiées - lui rappelle ce que la mort, la vraie, a de plus terrifiant.
Car le message le conduit à un cadavre. Sauvagement mutilé. Celui d’un homme incarcéré huit ans plus tôt pour le meurtre d’un enfant.
En s’adressant directement à lui, l’assassin réveille en Lucas à la fois son instinct de flic et sa violence. Le meurtrier et lui sont faits de la même étoffe. Prêts à combattre le mal par le mal.
Et à traquer les Bêtes là où elles se terrent.

Source : Hugo Thriller Édition

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur Cultura

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Aziza_Linda 29 mars 2021
    Le singe d’Harlow - Ludovic Lancien

    Un bon policier/thriller sur fond de mythologie, avec des références au nazisme, un flic écorché et des meurtres un tantinet gore.
    Deux personnages principaux, un flic et un prêtre, qui sont les narrateurs de cette histoire mais une lecture pas toujours facile car il y a pas mal de personnages.
    Il s’agit du premier livre de Ludovic Lancien qui présage de belles futures lectures.
    J’ai donc hâte de lire "Les oubliés de dieu" dont j’ai lu énormément d’avis dithyrambiques.

  • l’oeil de sauron 21 février 2021
    Le singe d’Harlow - Ludovic Lancien

    J’avais adoré Les oubliés de dieu, J’ai adoré Le singe d’Harlow.

    J’ai donc fait la connaissance de Lucas Dorinel, et ça valait vraiment le coup. A travers cette enquête pleine de nœuds de vipères, on découvre ce lieutenant que la vie n’a pas épargné, je vous laisse le lire pour savoir pourquoi, et on en redemande. Vite un troisième ouvrage !! 🙂

    C’est un premier roman qui sonne comme un doux chant de réussite total pour moi, c’est violent, c’est travaillé, les personnages sont réels et crédibles. On sent le travail et c’est génial. Le débuter c’est le finir, bon même si j’ai mis 4 jours mais entre temps je suis rentrée de vacances !!

    L’écriture est addictive et fluide, on se laisse vraiment prendre au jeu et on se demande vraiment jusqu’au bout et ça j’adore.

    Je ne vais pas en tartiner des tonnes, parce qu’en fait, vous savez déjà ce qu’il faut faire !!

    https://loeildesauron190081932.wordpress.com/2021/02/21/le-singe-dharlow-de-ludovic-lancien/

  • ju_se_livre 3 novembre 2020
    Le singe d’Harlow - Ludovic Lancien

    Pour faire simple et pour donner directement le ton de ce post, je n’avais pas lu le tiers du livre que je rajoutais déjà son petit dernier qui sort bientôt, à ma whislist.
    — -
    Je l’ai dévoré. L’auteur nous offre une intrigue parfaitement bien construite avec des chapitres courts qui rythment parfaitement l’histoire et des personnages parfaitement attachants. Oui je sais, j’ai utilisé « parfaitement » trois fois dans la même phrase. Mais que voulez vous ? J’ai trouvé ce livre parfaitement parfait ! 😆.
    — -
    Les lieux y ont peut être un peu aidé. Ça donne toujours un plus à l’histoire quand le lecteur arrive à visualiser les endroits. Mais ce que j’ai particulièrement aimé c’est que l’auteur va droit au but. Chaque chapitre est utile et apporte son lot de suspense. Quant aux personnages ! Mazette, que j’aimerais retrouver Lucas et ses démons !
    — -
    En bref, un coup de cœur pour le premier roman de cet auteur très très prometteur ! Il me tarde d’avoir Les oubliés de Dieu entre les mains.

  • Les Lectures de Maud 12 janvier 2020
    Le singe d’Harlow - Ludovic Lancien

    Premier Coup de Cœur de l’Année,
    Une enquête où les différents meurtres sont accompagnés de messages envoyés aux policiers, mais pas seulement. Ce tueur semble vouloir jouer avec les nerfs des enquêteurs, mais à quelle fin ? Aucun lien en apparence ne permet réunir les différentes victimes. Pourtant, en Province, on est loin d’imaginer que de tel actes peuvent se produire au sein d’une communauté qui se connait depuis des décennies. Le lien détient les clés de la vérité et mettre au grand jour des secrets, tellement enfouis…
    Lucas, un personnage qui semble à la fois perdu dans cette nouvelle région où il doit refaire sa vie, que dans ses nouvelles fonctions. Personnellement et professionnellement affaibli, il va s’avérer fin limier. Son côté grande gueule et ne respectait pas sa hiérarchie, rend à la fois le lecteur d’un côté soupçonneux, d’une autre admiratif suite à sa reconstruction. Il est sûrement loin d’imaginer que sa ténacité, son obsession vont permettre de mettre en lumière l’inimaginable.
    Les Bêtes, comme citées toutes au long de l’œuvre, ne vont avoir de cesse d’agir tant que la vengeance ne sera pas terminée ni assouvie. L’auteur met habilement en scène l’aspect psychologique des personnages, d’une situation et les travaux d’Harlow. Le titre avait piqué ma curiosité donc j’avais été faire quelques recherches sur internet. J’ai beaucoup apprécié cette dimension psychologique, que ce soit les personnages en eux-mêmes ou dans leur quotidien, les faits et leurs conséquences. Jusqu’où l’amertume, la haine, le besoin de vengeance jamais assouvie. Une escalade qui peut demeurer sans fin car elle n’étanche pas la tristesse et la peine de la perte. Les enfants, leur développement, leur éducation, leur relation, un ensemble de bases qui détermineront ce qu’ils deviendront adultes.
    Je félicite l’auteur pour ce magnifique premier livre, un rythme entraînant, roman qui se lit d’une traite. Des chapitres construits de manière à rendre addictive et fluide la lecture. Une intrigue, mêlant, violence, vengeance, tabou et amour. Le tout saupoudré de données, de recherches, savamment distillées. Un sacré cocktail détonnant. Une fin magistrale qui restera longtemps dans ma mémoire.

  • Maks 16 décembre 2019
    Le singe d’Harlow - Ludovic Lancien

    Voici un roman qui tire vers le thriller mais que je vais tout de même qualifier de « policier » à cause d’un rythme entre les deux genres, il y a évidemment une enquête, ici assez poussée mais aussi pas mal de moments d’action ou de scènes aussi « gores » que dans le « Silence des agneaux » de Thomas Harris.

    Le personnage principal est le point fort des protagonistes de l’histoire que « Ludovic Lancien » nous propose, ce flic colérique et assez virulent venu de Paris suite à des déboires au 36 quai des Orfèvres, il se retrouve à Brest, terrain très connu pour ma part car j’y habite, la ville blanche, dans laquelle je me repère donc très aisément, j’ai d’ailleurs adoré reconnaitre les divers lieux, cela est évidement subjectif mais je pense avoir apprécié ma lecture plus que si cela s’était déroulé ailleurs.

    L’histoire en elle-même est bien menée, l’écriture est concise et directe, seule la fin m’a laissé un petit goût amère car je l’ai trouvée trop rocambolesque, limite irréaliste mais ça se tient quand même donc la plupart d’entre vous apprécierons (c’est juste que j’ai personnellement du mal dans les romans policiers quand la fin est extravagante).

    Je vous conseille ce livre pour vous détendre comme on le fait avec un bon « Thilliez » ou un bon « Giebel ».

    https://1.bp.blogspot.com/-zYwpk8im5C8/XfdZAoOHuiI/AAAAAAAA7b4/XYk0g7VsNYI54ldvdn7-HRHjGSMK1XKCACNcBGAsYHQ/s320/lesingedharlowcouv.jpg

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.