Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le syndrome Copernic - Henri Loevenbruck

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Détenir une vérité que le monde refuse mais dont la portée pourrait pourtant bouleverser l’avenir de l’humanité. Cette certitude a un nom : le syndrome Copernic.
Vigo Ravel a trente-six ans et a développé les symptômes de ce mal étrange. Diagnostiqué schizophrène et amnésique, il s’est résigné à accepter sa maladie, notamment grâce à l’aide de son psychiatre et de nombreux médicaments.
Mais Vigo souffre-t-il vraiment d’une schizophrénie paranoïde aiguë ou connaît-t-il simplement la vérité ? Les voix dans sa tête sont-elles des hallucinations dues à ses troubles psychiques ou entend-il les pensées des gens ? Après les attentats qui ont presque entièrement détruit le quartier de la Défense, Vigo ne doute plus. Ce sont les voix qui, ce matin-là, lui ont ordonné de fuir et lui ont évité une mort certaine.
Revenant sur les lieux du drame pour vérifier si son thérapeute est en vie, les secours lui affirment que le médecin qu’il cherche n’a jamais existé. Délire ou complot ?
Décidé à percer le mystère qui l’entoure, Vigo se lance dans une quête effrénée, celle de la vérité. Et certaines forces, dans l’ombre, semblent prêtes à l’empêcher à tout prix d’y parvenir.
Il y a des secrets qui valent tous les sacrifices. Même celui de l’âme.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Camille 11 août 2021
    Le syndrome Copernic - Henri Loevenbruck

    Y a t’il un roman qui correspond mieux à l’appellation « thriller psychologique » ? Je ne sais pas, mais celui-ci est absolument passionnant, à bien des niveaux.

    Après une introduction qui démarre sur les chapeaux de roue, on fait la connaissance de Vigo Ravel, le protagoniste et narrateur, qui voit sa vie basculer à la suite d’un terrible attentat dont il est le seul à réchapper.
    Comment ? En entendant une voix dans son esprit qui lui demande de fuir.
    Peu à peu vont se dévoiler les éléments d’une vaste machination à laquelle, dans son quotidien tranquille et rythmé par les rendez-vous médicaux et les traitements pour traiter ses troubles, il n’était pas préparé.

    J’ai été complètement emporté dans cette histoire, dans cette quête de vérité autant globale que personnelle, par le déroulé des événements et le suspens savamment entretenu tout au long du roman.
    Dévoré par sa schizophrénie, sa paranoïa et ses crises délirantes, par ses réflexions existentielles, métaphysiques et philosophiques consignées pour l’essentiel dans un journal personnel qui nous est livré au fur et à mesure, mais aussi par son désir irrépressible de comprendre et de recoller les morceaux de son existence, Vigo est un personnage atypique auquel on ne peut que s’attacher, et même, par certains aspects, s’identifier.
    Tour à tour touchant dans sa solitude et drôle dans sa pleine conscience de ses troubles, il est très bien écrit et travaillé.

    Une des choses que j’aime particulièrement dans un roman c’est de sentir que l’auteur maîtrise son sujet, et l’histoire qu’il veut raconter. C’est le cas ici.
    Outre l’intrigue qui est parfaitement menée, prenante voire haletante à certains moments, outre le plaisir de voir les pièces du puzzle s’assembler petit à petit pour Vigo et pour nous lecteurs, outre une jolie écriture et de belles et vivantes descriptions, on a également une multitude d’informations égrenées au fil des pages qui témoignent d’un gros travail de recherche et de documentation de l’auteur.

    Assez remarquable.

    Je regrette toutefois une fin un peu en deçà du reste. Je ne sais pas vraiment si j’attendais autre chose ou non mais après avoir vécu intensément avec Vigo et après avoir partagé sa paranoïa et ses doutes constants sur ce et ceux qui l’entourent, j’aurais peut-être aimé plus de révélations et de surprises.

    Si ’Le Syndrome Copernic’ est pour moi un cran en dessous de ’J’irai tuer pour vous’, le premier de Lœvenbruck que j’ai lu, c’est tout de même un excellent thriller riche et bien construit, et il ne fait aucun doute que je vais, à terme, dévorer tous les romans de cet auteur dont j’aime définitivement le style, la plume, et le travail.

  • mimi85600 10 juillet 2019
    Le syndrome Copernic - Henri Loevenbruck

    Quelle lecture ! A partir du moment où j’ai commencé ce livre, j’ai eu beaucoup de mal à le lâcher. Dès le début on s’attache au personnage central, Vigo Ravel et on suit avec attention ses péripéties dans sa quête de vérité.

    On apprend plein de choses au fil des pages au sujet du cerveau et de la schizophrénie dont pense souffrir Vigo. Une histoire passionnante avec une fin pas spécialement surprenante mais la totalité du livre est tellement prenante qu’on s’en fiche finalement. Tout ce qui nous importe c’est que notre ami Vigo ait enfin eu toutes ses réponses et puisse reprendre une vie digne de ce nom.

    Et quelle écriture ! Une plume très agréable, un style, une capacité à nous faire ressentir tout ce malaise que ressent Vigo , toute sa peur, toute sa confusion mentale.

    Un livre à lire sans la moindre hésitation.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.