Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Monteperdido - Agustin Martinez

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Monteperdido : un village de montagne acculé contre les plus hauts pics des Pyrénées. Des routes sinueuses, impraticables en hiver, des congères, des rivières qui débordent. Quelques familles, souvent coupées du monde, des sangliers et des chevreuils dans les forêts de peupliers et de pins noirs. C’est là que disparaissent un jour deux fillettes de onze ans qui, comme tous les soirs, traversaient la pinède de retour du collège. Malgré la mobilisation exemplaire du village, on n’a jamais retrouvé leurs traces. Cinq ans plus tard, au fond d’un ravin, une voiture accidentée et le cadavre d’un homme. A ses côtés, une adolescente désorientée mais vivante : Ana, une des fillettes disparues. Si l’autre est toujours en vie, le temps presse. Qui se cache derrière cet enlève-ment ? Deux inspecteurs de Madrid viennent rouvrir l’enquête mais se heurtent à l’hostilité des habitants qui chassent en meute, faisant front contre l’élément exogène, prêts à lutter jusqu’à la mort pour cacher leurs terrifiants secrets. Il apparaît pourtant qu’Ana connaît son ravisseur. Est-ce uniquement la peur et la proximité de son bourreau qui la musellent ? Comment comprendre la troublante triangulation qui s’est jouée pendant cinq ans dans le sous-sol exigu d’un refuge de montagne ? Un roman puissant, âpre et vertigineux à l’image de son saisissant décor.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Bill 1er juillet 2021
    Monteperdido - Agustin Martinez

    Monteperdido, petit village haut perché des Pyrénées centrales.
    Il y a cinq ans, il a fait la Une des journaux espagnols quand deux fillettes ont disparu.
    Un accident de voiture, le conducteur est décédé sur le coup, sa passagère est inconsciente.
    Aucun papier ...
    Et cette jeune fille est l’une des deux fillettes disparues
    Un duo d’enquêteurs est envoyé de la capitale pour reprendre l’enquête initiale à zéro, tout en utilisant les services de la Guarda Civil, en essayant de ménager les susceptibilités locales ...
    Un très bon roman ... surtout le premier tiers et le dernier quart ... Entre quelques longueurs qui m’on ennuyée. Le texte aurait gagné à être élagué et resserré.
    Mais un premier roman qui laisse présager du bon ... J’attends le suivant :)

  • Matbaum 30 juin 2020
    Monteperdido - Agustin Martinez

    Prenant de bout en bout, sorte de huis clos dans la montagne, son village isolé, ses héros et victimes tout aussi perdus que le lieu ou que les flics, et les pistes multiples jusqu’à ce que le fond de l’affaire apparaisse et laisse un sale goût dans l’oeil du lecteur.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.