Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Summit - Mo Malo

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

12 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Au cœur des profondeurs glacées du continent blanc, les plus grands flics scandinaves se sont réunis pour résoudre ensemble une affaire qui menace l’intégrité de leurs pays respectifs. L’inspecteur Qaanaaq Adriensen, chef de la police locale, prend la tête de l’expédition qui les emmène sur le territoire hostile de l’inlandsis – un désert glacé de plusieurs centaines de kilomètres carrés. Mais des événements troublants surviennent. Et Qaanaaq doit affronter une blessure ancienne qui le met en péril – au pire moment.

Quand un membre du groupe disparaît, tout bascule définitivement. Et si quelqu’un cherchait à provoquer leur perte et celle de la police groenlandaise tout entière ?

Au milieu du blizzard, ils sont désormais coupés du monde. Si la faim et le froid n’ont pas raison d’eux, ce pourrait bien être la folie polaire…

Après Qaanaaq, Diskø et Nuuk, le quatrième volet de la série aux 300 000 lecteurs, Summit, allie le talent descriptif des grands polars scandinaves aux qualités d’un thriller haletant et redoutable.

Source : La Martinière

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Reda Boukroufa 23 septembre 2022
    Summit - Mo Malo

    😀glacial et froid mais envoûtant

  • Reda Boukroufa 23 septembre 2022
    Summit - Mo Malo

    😀glacial et froid mais envoûtant

  • Killing79 25 août 2022
    Summit - Mo Malo

    Mon nouveau voyage vers le Groenland avec Mo Malo est tombé au moment opportun. En pleine canicule, cette destination givrée a rafraichi l’atmosphère de mes journées.

    J’ai d’abord été ravi de retrouver Qaannaq, mon inspecteur inuit préféré. Dans cette nouvelle aventure, il est confronté à une situation délicate. Désigné pour gérer un rassemblement interservices, il fait rapidement face à une disparition puis à des attaques répétées sur l’équipe. Comme si un tueur de l’ombre qui vise les membres de l’expédition ne suffisait pas, il doit aussi composer avec des ennemis de l’intérieur qui ne lui souhaitent pas forcément du bien et qui saborde son travail.

    Dans cet épisode, les protagonistes sont mis en présence de conditions climatiques extrêmes où la survie devient le seul objectif. L’auteur récidive avec sa capacité à raconter les paysages et à créer une ambiance glaciale. La nature et ses animaux sont au cœur de l’aventure et jouent un rôle déterminant. Au milieu de nulle part, l’Homme devient la proie d’éléments qui le dépassent.

    Même si la première partie du roman patine un peu, elle est très vite remplacée par un récit vif et stressant. La tension monte à mesure que l’étau se resserre. Les personnages ont de la profondeur et ont évolué au fil des opus. On s’inquiète de leurs destins, en particulier celui de Qaanaaq, qui est de plus en plus torturé entre ses origines et son métier.

    Mo Malo, le plus nordique des écrivains français, maitrise son sujet, et il le prouve dans ce quatrième volume de la série. Sa narration maîtrisée, son talent pour les descriptions réalistes, son sens du suspense et son humanité donnent à ce polar une densité et une efficacité implacable. Je vous conseille donc ce « Summit », un huis-clos oppressant, qui lorsqu’il vous aura attrapés, vous piègera dans ses immensités glaciales.

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2022/08/25/781-mo-malo-summit/

  • angelita 6 août 2022
    Summit - Mo Malo

    Summit de Mo Malo, présentation
    A son arrivée à l’aéroport, il s’effondre. Il se réveille, il est loin de tout et de tous. Il est au milieu de nulle part.

    Qaanaq est encore plus uni à sa femme. Il attend une délégation de policiers étrangers mais un homme a disparu. Sa femme refuse qu’il parte.

    Avis Summit de Mo Malo
    En ces temps de canicule, cela fait du bien de partir au Groenland retrouver les personnages de Mo Malo et ce froid extrême dans cette partie de l’inldandsis. Des tempêtes, des blizzards qui peuvent faire perdre la vie ou rendre fou. Mais le Groenland subit de plein fouet, également, le réchauffement climatique. C’est un des thèmes de ce roman avec toutes ces explications, ces paysages profondément détaillés – partagés par l’auteur sur les réseaux sociaux – et la présence d’un ours polaire qui ne doit pas se trouver dans un tel endroit, pour se nourrir.

    On retrouve les personnages des tomes précédents dont Qaanaq qui est toujours en butte avec les décisions de son chef. Qaanaq a appris qu’il souhaitait dissoudre le poste de police du Groenland. Il a chargé Qaanaq d’organiser une réunion avec les polices du Nord de l’Europe. Réunion de cohésion, de partage autour d’activités nordiques. Bien entendu, Qaanaq a accompli son travail mais, à son habitude, il ne dit pas tout, surtout que l’un des participants n’est pas au rendez-vous. La femme de Qaanaq l’accompagne. Disparitions inquiétantes, tirs qui blessent, accidents plus ou moins inexpliqués, matériels défectueux, les activités ne sont pas de tout repos et tout le monde devient suspect aux yeux de Qaanaq. Qaanaq arrive à conserver quelques contacts avec l’extérieur, des personnes en qui il a entièrement confiance, ce qui lui permet d’avancer dans cette enquête de disparition et de demander des informations sur les membres de cette expédition.

    Les équipages vont se retrouver dans l’inlandsis, cette terre complètement isolée qui provoque aussi bien fascination que répulsion. Si on en sort vivant, c’est grâce à une bonne préparation mais aussi avec tous les atouts en main. Ce n’est pas le cas des équipages de Mo Malo. Ils vont souffrir, les humains comme les chiens. Ils vont plonger au plus profond d’eux-mêmes pour tenter de s’en sortir car ils sont seuls au monde, ils ne savent pas réellement où ils sont et en plus plusieurs dangers les guettent.

    J’ai franchement eu beaucoup de mal à entrer dans ce roman, dans ce quatrième tome, et même au cours de ma lecture. Pourtant, j’attendais, avec impatience, la suite de Qaanaaq Adriensen. Il est indiqué que les romans peuvent se lire indépendamment des autres. Mais de mon côté, je préfère connaître l’évolution des personnages, de leur vie…

    J’ai beaucoup aimé retrouver les personnages et cette évolution de Qaanaq qui sait maintenant à quel monde il appartient, grâce à ceux qui lui sont chers. Cette expédition lui a permis de voir sur qui il peut compter, qui pourrait lui succéder. Ce n’est pas facile avec sa femme qui lui reproche toujours ses départs et de ne pas s’occuper assez de sa famille. Mais maintenant, il saura où sont ses priorités, après quelques moments de tensions au sein du couple. Qaanaq enquêtera toujours sans que cela ne se sache, surtout par les plus hautes instances. Il sait que son avenir est compté mais la vérité doit éclater.

    Une belle partie donnée à ces chiens qui sont entraînés pour transporter des humains, qui ont le flair pour essayer de se sortir des situations difficiles. Mais entre la vie d’un animal et celle d’un homme, le choix est vite fait. L’homme décide toujours mais ne prend pas forcément les bonnes décisions. Un roman profondément humain, attachant, où l’animal a autant de droits qu’un simple bipède. L’homme tue, veut le pouvoir quoi qu’il en coûte, que ce soit politiquement ou cette mafia des bikers.

  • Emilie Chloé Trigo 17 juillet 2022
    Summit - Mo Malo

    Tout d’abord, je voudrais remercier BePolar grâce à qui j’ai enfin pu découvrir Mo Malø, auteur qui me faisait envie depuis bien longtemps.
    En revanche, bien que j’ai la fâcheuse habitude de lire les livres d’une série dans n’importe quel ordre, ici je me suis sentie totalement perdue.
    Les personnages ont déjà un passif important, les noms scandinaves difficiles à mémoriser (il y a même un récapitulatif à la fin !) et j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans le roman.
    Pourtant l’intrigue est là, les ficelles du thriller réussi aussi, mais je n’ai réussi à vraiment accrocher qu’à un bon tiers du roman.
    Je pense que si j’avais lu les précédents avant, il en aurait été autrement… à savoir pour la prochaine fois !
    .

  • LeahBookAddict 15 juillet 2022
    Summit - Mo Malo

    GRAND FROID ❄️
    ▪︎
    Une saga que j’adore, un tome 4 excellent !
    ▪︎
    Retrouver l’inspecteur Qaanaaq, des descriptions à couper le soufflesur de magnifiques paysages nordiques.
    ▪︎
    Une enquête rondement mené où se retrouveront des flics de tout horizon pour un séminaire qui ne se passera pas tout à fait comme prévu...
    ▪︎
    Si vous avez besoin de fraîcheur cet été je vous conseille un bon thriller de Mo Malø ❄️

  • Chineuse Deculture 21 juin 2022
    Summit - Mo Malo

    Ambiance Groenland pour une écriture polaire sans fioritures. Les multiples traumatismes qui semblent habiter le personnage principale trouvent ici leurs réponses. Toutefois le style dépouillé vous livre en pâture aux griffes acérées de l’ourse avec une forme de soulagement qu’il se passe enfin quelque chose.

  • Asciena Rose 18 juin 2022
    Summit - Mo Malo

    Alors, avant tout je tiens à préciser que j’ai débuté la série en cours de route avec le Tome 4 et malheureusement je pense que pour bien comprendre les subtilités de l’histoire il est nécessaire d’avoir lu les tomes précédents, puisque l’auteur fait sans cesse des renvois ou des clins d’oeil au Tomes précédents. Et on a un peu l’impression qu’on a raté "l’inside joke" entre l’auteur et les lecteurs, c’est un peu agaçant de ne pas tout saisir.

    Du coup forcément j’ai eu un peu de mal à me repérer entre les personnages ou peut-être était-ce dû au nom Groenlandais mais j’ai eu mal à distinguer si les personnages étaient des femmes ou des hommes (Notamment Massaq qui est la femme du personnage principal).

    Les conditions extrêmes (il y a des pages avec la température du lieu et la température ressentie) et le fait que ça soit un huis clos au grand air (vous me comprenez) dans un environnement qui attend la moindre faiblesse pour grappiller la vie des êtres humains qui osent se lancer dans l’aventure.

    J’ai aimé la partie où le groupe tente par tous les moyens de s’en sortir. J’ai aimé découvrir la vie des Groenlandais. En revanche, je pensais (à tord) pouvoir lire la saga en le prenant au vol … oops

    Ma chronique : https://mellecupofteabouquine.wordpress.com/2022/06/18/chronique-summit-de-mo-malo/

  • meslivresetmoi33 6 juin 2022
    Summit - Mo Malo

    Un réel plaisir de retrouver Qaanaaq et le Groenland ! Dépaysement garanti pour cet opus qui nous emmènera dans l’inlandsis. Cet univers blanc et glacé aux conditions extrêmes.

    Une réunion entre inspecteurs des pays scandinave pour renforcer les relations internationales. Mais cette réunion n’est-elle pas un prétexte a d’autres projets moins reluisants.
    Dans ce roman nous tremblons pas seulement de froid mis aussi de peur. Les ingrédients sont réunis pour en faire un excellent polar. Des conditions extrêmes, coupé du monde, une nature aussi dangereuse que le tueur auquel il aura à faire. Mais ce n’est pas tout Qaanaaq ne sait plus à qui faire confiance, sa hiérarchie prête à tout le voir échouer et des collègues qu’ils ne connait pas si bien que ça. Heureusement nous retrouvons Appu, fidèle adjoint, toujours prêt à aider son chef.

    Un polar plein de suspens avec des révélations on ne peut plus surprenantes. Jamais nous n’aurons eu aussi peur pour Qaanaaq et sa famille.

  • Sharon 4 juin 2022
    Summit - Mo Malo

    Les fans, dont je fais partie, attendaient avec impatience la sortie de ce tome, et désormais, j’espère bien qu’un tome verra le jour.
    J’ai l’impression que Arne Jacobsen, surnommé la Fourmi, n’en finit pas de trouver des moyens de rendre la vie de plus en plus difficile à Qaanaaq Adriensen. Ce premier séminaire de la Scandinavian Police Association n’aurait pu être qu’un pensum parmi tant d’autres, une perte de temps, alors que ce séminaire est censé les souder pour lutter contre un ennemi commun, les gangs de bikers (oui, même en pays nordiques, on trouve des gangs de bikers). Non, il se double d’activités destinées à souder l’équipe : une expédition dans l’Inlandsis. Cette randonnée (nommons-là ainsi) était pourtant parfaitement balisée, presque touristique avec la présence des inévitables chiens de traineau, dont le récit évoque sans fard les conditions de vie et de mort peu enviables.Seulement, dès le départ, un fait (que je ne révèlerai pas) bouscule le début de cette réunion, les incidents arrivent, les accidents aussi, à moins que cela ne soit pas des accidents.
    Ce tome nous parle des tomes précédents, de toutes les épreuves que Qaanaaq Adriensen a traversées, les erreurs qu’il dit avoir commises aussi. Cela fait déjà quatre ans qu’il est en poste, quatre ans qu’il aspire à être véritablement inuit, quatre ans qu’il se demande s’il est véritablement légitime pour ce poste, s’il n’a pas, déjà, mis trop de fois les siens en danger – sa femme, ses enfants, ses collègues. Il a l’impression, cette fois-ci, qu’il a atteint les limites, que, s’il s’en sort, si les siens s’en sortent, il faudra raccrocher. Heureusement, il y a Appu, le fidèle Appu, qui est là pour lui remettre les pieds sur terre – ou sur la glace du Groenland. Appu est, pour moi, le personnage le plus sympathique de cette série de romans, lui, le policier groenlandais, lui qui a tant souffert aussi, et n’oublie pas les autres pour autant.
    Qaanaaq Adriensen doit aussi faire face à de nouvelles informations sur sa famille adoptive, comme si les secrets n’avaient jamais fini d’être totalement dévoilés. Relèvera-t-il le défi lancé par Arne Jacobsen ?
    https://deslivresetsharon.wordpress.com/2022/06/04/summit-les-enquetes-de-qaanaaq-adriensen-4-par-mo-malo/

  • Isabelle MAURETTE 3 juin 2022
    Summit - Mo Malo

    C’est ma première lecture de Mo Malo et je ne vais pas m’exprimer sur son style d’écriture, uniquement sur mon ressenti sur ce roman !

    Rapidement j’ai compris qu’il valait mieux lire les 3 premiers avant d’attaquer celui-ci ! Comme il y a beaucoup, sans cesse même, des renvois et des allusions à ces livres, la lecture en a été rendue difficile car la vie des personnages récurrents a manifestement une grosse part dans l’histoire !

    Même l’intrigue a semblé découler d’une décision prise dans le précédent, du moins c’est ainsi que je l’ai ressenti, en ayant l’impression de tomber au milieu de l’histoire et qu’il me manquait beaucoup trop d’infos pour en profiter pleinement.

    Par contre toutes les descriptions des paysages m’ont vraiment donné l’impression d’y être et c’est ce qui m’a donné envie d’aller jusqu’au bout de cette lecture parce que je suis restée à côté de l’intrigue, toujours à cause du fait de ne pas avoir lu les autres !

    Je vais essayer de trouver le premier volume afin d’avoir une idée correcte, totalement subjective bien sûr, du style et du contenu ! Il est dommage que des romans soient aussi dépendants des précédents parus, c’est frustrant ou déplaisant.

    #challengenetgalleyfr #Summit #NetGalleyFrance

  • Sonia Boulimique des Livres 1er juin 2022
    Summit - Mo Malo

    Quatrième volet des aventures de Qaanaaq Andriesen, chef de la brigade criminelle de Nuuk, au Groenland. Si l’enquête est totalement indépendante, je pense qu’il vaut mieux avoir lu les précédents romans avant de se lancer dans « Summit ». En effet, les références aux autres tomes sont nombreuses et peuvent perturber un lecteur qui débarque ! Même si j’ai squizzé le numéro trois, noyé dans ma PAL depuis sa sortie l’an dernier (je sais j’ai honte…), je connais l’univers de Qaanaaq et cela ne m’a pas dérangé plus que ça, j’ai réussi à recoller les wagons.

    Cette fois-ci, notre Qaanaak national est chargé d’organiser un séminaire regroupant les plus imminents criminologues norvégiens, finlandais, suédois, islandais et danois. Avec un pourcentage de perte, bien entendu ! Tiens, d’ailleurs, le collègue islandais disparaît manu militari…Qu’à cela ne tienne, l’expédition part malgré tout dans l’Inlandsis…

    Forcément, rien ne va se passer comme prévu. Sortez vos doudounes, bonnet, moufles et kit de survie. Un trek par -50°C, entouré de rien d’autre que de la glace, ça vous tente ? Avec une bonne probabilité de croiser un ours affamé….

    Si vous souhaitez changer d’air et découvrir une histoire totalement hors norme, « Summit » est pour vous. Le dépaysement est garanti, l’immersion totale. Les descriptions de ce monde hostile à l’humain, mais pourtant si magnifique sont splendides.

    Avec « Summit », le lecteur s’immerge encore un peu plus dans la culture inuite, qui est passionnante. J’ai adoré les passages relatifs au tatouage traditionnel, la tatouage cousu dans la peau avec une aiguille en os et du tendon de caribou imbibé d’huile de phoque ou de suie. Bon, ne vous emballez pas, je ne vais pas aller me faire tatouer, mon seuil de tolérance à la douleur est largement en-dessous de zéro😀…

    Mo nous propose un huis-clos glacé où rien ne pourra venir sauver nos personnages en difficulté.

    J’ai pris plaisir à retrouver les compères gravitant autour de Qaanaaq : Appu, le bras droit et ami de Qaanaaq, Massaq, la femme de Qaanaaq, Lotte, la légiste, Camilla, auteure, Arne Jacobsen le big boss pas sympa du tout, et les chiens de traineau bien sûr ! Ils sont tous attachants, et ont une saveur bien particulière, car ce sont des personnages totalement différents de ce qu’on a déjà pu lire par ailleurs, dans la sphère « polardesque ».

    Qaanaaq nous réserve des surprises, ce volet nous permet d’en apprendre plus sur son passé, sans toutefois tout révéler. Il reste bien du mystère, prometteur d’une suite (enfin, j’espère, parce qu’on ne peut pas quitter Qaanaaq avec autant de questions sans réponses !).

    J’ai trouvé ce volet moins axé sur l’enquête policière, l’attention étant bien plus centrée sur les traditions, la découverte de l’inlandsis et les relations humaines. Il faut dire que Mo nous a habitué à mettre l’accent sur un thème précis à chaque volet. Situation politique et énergétique dans « Qaanaaq », environnement qui se dégrade dans « Diskø », chamanes et traditions dans « Nuuk », choisissez votre domaine d’appétence ! On retrouve dans « Summit » l’ambiance du premier. Le lecteur est happé par les paysages, le froid et la glace, perdant tous ses repères au milieu de l’immensité blanche. Mo continue d’explorer ce territoire très peu (voire pas du tout) représenté dans les polars : le Groenland, mais dans sa version authentique. Au-delà de la banquise et du froid, Mo nous explique des choses bien plus profondes que les habituels clichés, tels la culture inuite ou encore la situation culturelle et économique du pays. Des thématiques qui résonnent dans le cœur du lecteur.

    « La station Summit ! Le fin fond du trou du cul de l’inlandsis. Le sommet du Groenland. Et l’un des spots les plus inhospitaliers de la planète. Pour ainsi dire inaccessible sans ailes ou sans rotor. »

    L’écriture de Mo est tranchante, brute, diablement photographique. L’auteur s’est rendu sur place, cela s’en ressent bien entendu dans ses descriptions, qui sont au poil…d’ours polaire. Son sens du détail mérite le respect. A travers ses mots, il réussi à nous transmettre sa passion pour le grand froid. Les têtes de chapitre font référence à des photos, j’aurai apprécié un roman regroupant toutes ces photos, puisque Mo en a fait des milliers lors de son voyage. Une édition collector avec les photos en prime, cela intéresse du monde ??

    J’ai moins accroché sur l’intrigue, il est vrai que les pages que j’ai boulotté le plus avidement étaient celles où l’expédition s’est retrouvée perdue au milieu de nulle part. J’en ai même totalement zappé la disparition du pauvre flic islandais !

    J’ai lu ce roman avant sa sortie, grâce au Challenge NetGalley, et j’ai passé un excellent moment. Le « rouge sang Mo Malø » se marie très bien avec le blanc de l’inlandsis. Un très bon polar nordique…écrit par un français ! A découvrir, si ce n’est déjà fait.

    « Tout ceux qui s’aventurent un jour sur l’inlandsis connaissent cette leçon. L’ennemi n’est pas tant le froid ; l’ennemi, le seul qu’il faut craindre, c’est l’immobilité. Celle qui tétanise et vous renvoie à cette vérité élémentaire : vous n’êtes rien d’autre qu’un morceau de chair voué tôt ou tard à la congélation, puis à la consommation par un prédateur plus résistant que vous. »

    Je remercie les Éditions La Martinière et NetGalley pour cette lecture.

    #Summit #NetGalleyFrance #ChallengeNetGalley #MoMalø #LaMartinière

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.