Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Ubac - Elisa Vix

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Cette saison-là, les loups sont revenus dans la vallée. Et Nadia est arrivée. Nadia dont Estelle n’avait jamais entendu parler. La sœur jumelle de son mari pourtant. Après quatre années passées à New York, elle s’est installée dans le chalet de l’ubac, chez les jeunes époux. Là où ils ont fait leur nid voici quelques mois à peine, juste après leur mariage. Mais avec la présence de Nadia, quelque chose a changé. Estelle a commencé à avoir peur. Peur pour son bébé. Sa petite Lilas si fragile. Si essentielle.Avec un art consommé du suspense, Elisa Vix signe un texte glaçant dans le décor impérieux des Alpes hivernales. Le temps d’une saison de neige, tout peut basculer, dans plus d’une vie..

Vos #AvisPolar

  • colorandbook 24 mai 2019
    Ubac - Elisa Vix

    Dans l’ensemble, je vous recommande ce roman. Même si j’ai été déçue par la seconde partie du roman, il reste globalement un bon petit thriller qui se lit rapidement et qui donne quelques émotions. Il est entraînant et captivant.

    Les personnages étaient pour certains à peine assez développés, mais ils n’en restent pas moins intéressants, travaillés, nuancés même si j’ai eu énormément de mal à m’attacher à eux. Mais peut être que vous vous réussirez, c’est surtout une question de feeling.

    L’histoire est prenante et entraînante. Un thème bien exploité et intéressant. Malgré une fin décevante trop rapide et avec trop d’informations, le roman a su me tenir en haleine jusqu’à la fin (que j’avais pour ma part devinée malheureusement).

    En bref, c’est un bon petit roman. Malgré des points négatifs que j’ai relevés tout le long de ma chronique : une fin trop abrupte, trop rapide, trop d’informations à la fois, des personnages intéressants mais peu attachants. La plume de l’auteur est quant à elle plaisante à lire et fluide. Ubac reste pour moi une assez bonne lecture.

  • Lady_cafeine 14 novembre 2019
    Ubac - Elisa Vix

    Deux cent pages dévorées en une demi-journée. Et une chronique qui va être difficile à écrire parce que je ressors très mitigée de ma lecture. Ce livre m’a fait l’effet d’un téléfilm de l’après-midi. le scénario n’est pas assez recherché pour en faire un film de cinéma, mais en même temps on ne s’ennuie pas.

    On va suivre l’histoire d’Estelle qui a fondé une famille avec un homme lui ayant toujours caché l’existence d’une jumelle... mais celle-ci réapparaît et très vite Estelle se rend compte qu’elle ne lui veut pas que du bien ! Avouez, cela fait quand même très téléfilm de l’après-midi.

    Bref. Les rebondissements sont assez classiques. On va avoir droit aux doutes de la narratrice, Estelle, à l’incompréhension du mari et des gens autour d’elle, la poussant à croire qu’elle est peut-être folle. J’ai trouvé que cela restait très peu développé finalement, les personnages secondaires manquent vraiment de consistance.

    Pourtant j’ai trouvé que la plume de l’auteur est bonne. Elle sait rendre addictive une histoire somme toute assez banale. C’est rare que j’accroche à un style sans adhérer aux idées de l’auteur, habituellement quand j’ai un avis mitigé c’est plutôt parce que l’auteur m’a offert un beau final mal amené. Ici, c’est l’inverse : le final est plat, presque bâclé en quelques pages, alors que le reste du livre nous tient en haleine.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.