Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Un singulier garçon - Kate Summerscale

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Juillet 1895. Nathaniel et Robert Coombes, deux frères âgés de douze et treize ans, se retrouvent seuls pendant dix jours. Leur père, marin, vient d’appareiller pour New York. Quant à leur mère, ils assurent à tout le monde qu’elle est partie à Liverpool. Rapidement, la famille, les voisins, s’inquiètent de ne pas la voir revenir. La police arrive sur les lieux alors qu’une odeur pestilentielle envahit la rue. À l’étage, ils découvrent le corps de la mère en état de décomposition avancé. Interpellé, Robert admet avoir tué sa mère à coups de couteau. Libéré pour bonne conduite après la mort de la reine Victoria, Robert fait partie des contingents d’anciens prisonniers allant peupler les terres nouvelles d’Australie. Sa vie change alors radicalement. Sans que jamais rien ne filtre de son passé.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Enlivre_moi 24 octobre 2021
    Un singulier garçon - Kate Summerscale

    Robert et Nattie, 13 et 12 ans, affirment à tout ceux qu’ils croisent que leur mère est à Liverpool. Mais une curieuse odeur commence à flotter... on apprend alors que Robert a tué sa mère.

    C’est mon 3e livre de cet auteur et ma 5e reconstitution de fait divers victorien. Ces ouvrages sont toujours très documentés, et bien qu’Un singulier garçon est celui que je trouve le moins réussi, il y a plusieurs choses qui m’ont passionnée.

    La vie des deux frères, la découverte du corps, le procès sont vraiment passionnant parce qu’on évoque la santé mentale de Robert qui sera d’ailleurs la grande question du procès.

    L’auteur nous fait aussi découvrir la vie dans un asile à l’époque victorienne. C’est l’une des parties les plus intéressantes à mon sens, même si l’asile dont il est question est clairement un modèle pour l’époque.

    De plus j’ai trouvé que c’était bien de voir la reconstruction de l’avenir de Robert en Australie, où beaucoup d’anciens criminels anglais refaisaient leur vie. Par contre tous les passages sur la Grande Guerre m’ont semblé ennuyeux. Qu’il se soit distingué aurait pu prendre seulement quelques lignes et non des pages et des pages.

    De même, le contexte politique ne m’a pas spécialement intéressé, par contre les passages sur les penny dreadful (des histoires à sensation) sont "drôles" car les gens de l’époque récriminaient contre ce genre littéraire au même titre que certains aujourd’hui blâment les jeux vidéo du mauvais comportement des jeunes.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.