Zaune - Jean-Hugues Oppel

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

La Zone. Un territoire au-delà du périphérique. Des pavillons entassés, des achélèmes tristes et des parkings sans printemps. Des usines et des humains en ruine. Des loubards, des flics et des malfrats.
Et Zaune, la fille cuivre et or. Qui n’a pas vingt-quatre heures pour sauver son frère, un toxico victime des jeux d’argent, poursuivi par deux tueurs pour récupérer un kilo d’héroïne et un paquet de fric qu’il a subtilisés au dealer en chef.
Zaune prend les choses en main. Aidée de deux animateurs de MJC, elle escamote « Nanard » aux yeux des flics et des truands qui n’en reviennent pas d’une telle audace. Début d’une traque ponctuée de violence et de souffrance... À quoi bon ? Pour donner un sens à sa vie.
Dans un style rapide et sec, plus efficace qu’une descente de police, Zaune est une course poursuite à travers la banlieue des années 1990, quand les ordinateurs personnels balbutiaient et que le téléphone portable ne faisait rêver qu’au cinéma. Mais l’Homme était déjà un loup pour les petits chaperons rouges de la Cité...

Vos avis

  • Louison Lit 1er mai 2018
    Zaune - Jean-Hugues Oppel

    Un style très particulier, incisif, allant droit au but et pour tout dire percutant. La description des cités, « des achélèms », des petits caïds et des flics corrompus nous plonge dans une réalité glauque. On est dans une de ces banlieues parisienne où il y a de plus en plus de no mans land et de zone de non droits. C’est le quotidien de Zaune très belle jeune femme rousse pleine de répondant et de son frère camé, Nanar, quelle fera tout pour sauver. Même mère mais pères différents, absents tous deux. Le récit commence et se termine par une partie de poker qui n’est pas sans rappeler le sens de la vie tantôt on gagne, le plus souvent on perd, les coups de bluff s’enchaînent. C’est un roman noir et sombre et pourtant les deux personnages qui m’ont le plus touchés ont été les deux animateurs de la MJC , les éducs qui s’occupent depuis des années de la jeunesse perdue et qui sauront être d’un grand secours à Zaune. Ils apportent un espoir et une force, des personnes sur lesquelles ont peut compter en toutes circonstances ? Alors en peu de pages, l’auteur nous donne un condensé de violence, de réalisme avec des dialogues forts et une histoire qui pourrait sembler banale si elle n’était pas malheureusement si terrible. J’ai vraiment bien accroché au style de l’auteur lorsqu’il se sert de phrases courtes voir de quelques mots seulement à la façon d’un coup de poing pour nous faire comprendre le côté percutant et rapide et excitant de l’action. Et de l’action il y en a , un fameuse course poursuite digne d’un fast and furious , avec des scènes tellement visuelles que je les imaginais sans peine sur le grand écran. Un livre à découvrir car il sort des sentiers battus et surtout j’ai eu l’impression d’être entraînée dans une course à toute allure qui ne laisse pas le temps au lecteur de poser son livre une minute. Bonne lecture

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?