Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Filles des autres - Amy GENTRY

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Êtes-vous bien certaine de connaître votre fille ? D’ailleurs, est-ce vraiment la vôtre ?
À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au beau milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite soeur. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère et détresse. Or, un soir, huit ans plus tard, voilà qu’une jeune femme pâle et amaigrie se présente à la porte : c’est Julie.
Passé la surprise et l’émotion, tout le monde voudrait se réjouir et rattraper enfin le temps perdu. Mais Anna, la mère, est très vite assaillie de doutes. Aussi, lorsqu’un ex-inspecteur la contacte, elle se lance dans une tortueuse recherche de la vérité – n’osant s’avouer combien elle aimerait que cette jeune fille soit réellement la sienne...

Vos #AvisPolar

  • Root 28 juin 2018
    Les Filles des autres - Amy GENTRY

    Petit 1 : cette couverture est rédhibitoire.

    Petit 2 : la quatrième me fait penser à un énième sous-Coben (déjà qu’il me déçoit depuis un moment !).

    Mais si la Bête Noire appose sa griffe, il doit bien y avoir une raison. Je vous le donne en mille, ce roman est vraiment bon !

    L’intrigue peut paraitre éculée. Une gamine kidnappée, un couple borderline qui fait semblant d’y croire encore, recolle les morceaux comme il peut… Quand soudain : devinez qui vient diner ?

    Très américain tout ça. Mais ça marche.

    La psychologie des personnages est soignée, le rythme maitrisé. C’est réaliste, Amy Gentry emmêle les lieux, les époques, les points de vue, et sème le doute de bout en bout. Chaque fois qu’on tient l’ombre d’une certitude, vient le petit détail qui fait qu’on n’en sait guère plus qu’au début.

    Si vous aimez les drames familiaux, les ambiances glauques, oppressantes juste ce qu’il faut, Les filles des autres trouvera sa place dans votre sac de plage.

  • Laure Manda Marie 26 septembre 2018
    Les Filles des autres - Amy GENTRY

    Un roman à suspense pas comme les autres.

    Qui est vraiment Julie la petite fille que l’on a perdu à 13 ans ou la jeune femme de 21 ans que l’on retrouve ?

    Une disparition mystérieuse, huit longues années où une famille tente cahin caha de se reconstruire. C’est sur cet équilibre instable que Julie réapparait, quasi aucune explication, un vide qui se comble et la joie de retrouver cet enfant que l’on croyait perdu. Mais que cache t’elle, que s’est il passé pendant toutes ses années ? Souhaitons nous toujours connaitre l’entière vérité ? Jusqu’où pourrions nous aller pour se sauver ?

    L’alternance de chapitres, présent et passé, plonge le lecteur directement en apnée dans cette intrique familiale destructrice : on perd un enfant, on s’invente une vie.

    L’auteur va réussir par un juxtaposition des personnages à nous mettre tout à tour dans la peau d’Anna, la mère et de Julie ou est ce Gretchen, Violet, Charlotte... la fille. Nous allons ressentir chacune de leurs émotions, leurs peurs, leurs colères, et même leurs amours d’une grande pudeur.

    Elle enchaîne ensuite sur une écriture plus fluide, où l’on reprend son souffle pour mettre en ordre toutes les pièces du puzzle, on ouvre grands nos yeux et essaie de comprendre, on cherche, on fouille, et la lecture devient encore plus addictive. Que s’est il vraiment passé, qui est qui, est-on prêt à connaitre la vérité ? toute la vérité ?

    La fin est un retournement de situation qui donne vraiment du poids au roman. Je me suis laissée allée, j’aime que l’auteur me balade et Amy Gentry m’a bien baladé bravo !

    avis plus détaillé sur le blog https://happymandapassions.blogspot.com/2018/01/les-filles-des-autres-amy-gentry_12.html

  • Laure Manda Marie 26 septembre 2018
    Les Filles des autres - Amy GENTRY

    Un roman à suspense pas comme les autres.

    Qui est vraiment Julie la petite fille que l’on a perdu à 13 ans ou la jeune femme de 21 ans que l’on retrouve ?

    Une disparition mystérieuse, huit longues années où une famille tente cahin caha de se reconstruire. C’est sur cet équilibre instable que Julie réapparait, quasi aucune explication, un vide qui se comble et la joie de retrouver cet enfant que l’on croyait perdu. Mais que cache t’elle, que s’est il passé pendant toutes ses années ? Souhaitons nous toujours connaitre l’entière vérité ? Jusqu’où pourrions nous aller pour se sauver ?

    L’alternance de chapitres, présent et passé, plonge le lecteur directement en apnée dans cette intrique familiale destructrice : on perd un enfant, on s’invente une vie.

    L’auteur va réussir par un juxtaposition des personnages à nous mettre tout à tour dans la peau d’Anna, la mère et de Julie ou est ce Gretchen, Violet, Charlotte... la fille. Nous allons ressentir chacune de leurs émotions, leurs peurs, leurs colères, et même leurs amours d’une grande pudeur.

    Elle enchaîne ensuite sur une écriture plus fluide, où l’on reprend son souffle pour mettre en ordre toutes les pièces du puzzle, on ouvre grands nos yeux et essaie de comprendre, on cherche, on fouille, et la lecture devient encore plus addictive. Que s’est il vraiment passé, qui est qui, est-on prêt à connaitre la vérité ? toute la vérité ?

    La fin est un retournement de situation qui donne vraiment du poids au roman. Je me suis laissée allée, j’aime que l’auteur me balade et Amy Gentry m’a bien baladé bravo !

    https://happymandapassions.blogspot.com

  • Ju lit les Mots 26 janvier 2019
    Les Filles des autres - Amy GENTRY

    Cette seule phrase : « ÊTES-VOUS BIEN CERTAINE DE CONNAÎTRE VOTRE FILLE ? D’AILLEURS, EST-CE VRAIMENT LA VÔTRE ? » a attiré mon attention ! Le retour d’Yvan a fait le reste…

    « Les filles des autres », premier roman d’Amy Gentry vend du suspense sur la couverture et ce n’est pas un mensonge que la Bête Noire nous vend ! Un vrai suspense doublé d’un très bon thriller psychologique

    On est embarqué dans une histoire familiale douloureuse, avec l’enlèvement huit ans plus tôt de Julie. Drame qui se déroule au sein même de la maison et dont le seul témoin est Jane, alors âgée de dix ans. L’auteur, nous propulse huit ans plus tard… Tout de suite le ton est donné, la famille est disloquée mais tente tant bien que mal de rester soudée… D’espoir il n’y avait plus… Un corps à enterrer aurait permis de faire le deuil… Mais, contre toute attente, Julie revient… Elle a vingt et un an… Elle est sonnée, pâle et amaigrie …

    Julie est de retour….

    Tous les espoirs sont permis… Tout le monde voudrait se réjouir et rattraper le temps perdu, reconstruire les liens, malgré les doutes qui assaillent rapidement Anna, la mère.

    La maternité est largement mise en avant, l’auteur nous emmène dans les doutes et les questions d’Anna… Comment construire ou reconstruire avec un être que tu ne connais plus… Anna forcément n’est pas différente, elle se demande qu’a pu vivre sa fille, comment a-t-elle survécu. Tout peut nous échapper, confronté à ce genre de situation, la construction d’un lien parental rompu, n’est pas des plus facile, tu te pose des questions, auxquelles tu n’auras pas forcément de réponses… Mais souhaite-tu réellement avoir les réponses, qui peuvent être encore plus douloureuses que le mal en lui-même…

    Julie a survécu, Julie est revenue parmi sa famille, Julie s’est construite sur le mal qu’elle a vécu… Et son arrivée, remet en question les huit années à vivre à côté de ses pompes !!! Car Anna, n’a pas su, ou par peur, n’a pas voulu créer de lien avec son autre fille Jane… Comment donner de l’amour à l’enfant qui reste, alors que tu es toi-même larguée, comment aimer, quand toi-même tu te déteste ?

    Ce livre ne peut laisser indifférent ! Amy Gentry malmène son lecteur et l’embarque dans une histoire d’une rare cruauté mais tout en douceur… Elle brouille les pistes …

    Le récit est magnifiquement construit, les chapitres s’alternent entre présent et ce que semble avoir vécu plusieurs personnes… On se demande d’ailleurs pourquoi l’auteur nous entraine dans le sillage de ces personnages… des personnages meurtris, Charlotte, Gretchen, Violet… Qui sont-elles ? Je me suis demandée dans quoi l’auteur m’embarquait… Mais tout prend son sens avec ce final en apothéose !!!

    Waouhhh quelle construction, quel talent, partant d’un thème largement utilisé, l’auteur arrive, pour un premier roman, à présenter un petit bijou !

    Ne vous y trompez pas ! Avec « les filles des autres » vous serez malmenés, noyés dans ce que l’Humain a de plus mauvais et de plus bas… Comment se reconstruire… Ou se construire quand tu as vécu l’horreur… La force de caractère des personnages est vraiment une belle leçon et l’auteur nous surprend…

    Julie a grandit, Julie s’est construite dans la douleur… Mais parfois il faut guérir le mal par le mal…

    Une vraie étude sur la psychologie humaine, sur la construction de soi dans la douleur, sur les rapports entre les parents et les enfants, sur le manque d’attention envers l’enfant qui est présent.

    Difficile de garder les idées claires, quand tout semble perdu, quand une partie de soi a disparu… Mais comment faire pour sauvegarder un lien, de plus en plus ténu avec cet enfant que l’on ne vois plus, car trop centré sur sa douleur ! L’auteur nous démontre à quel point, les sentiments, les doutes peuvent atteindre les enfants, qui observent et se construisent à travers leurs parents…

    Un vrai thriller psychologique, d’une très grande qualité et d’une construction magistrale ! Un auteur à suivre, sans aucun doute.

  • Booksnpics 21 février 2019
    Les Filles des autres - Amy GENTRY

    Julie a treize ans lorsqu’elle disparaît de sa chambre en pleine nuit. Sa soeur Jane, seul témoin de ce kidnapping, n’a que 10 ans à l’époque. Lorsque huit plus tard, Julie réapparait sur le seuil de leur maison, sa famille, meurtrie, tente de rattraper le temps perdu. Mais beaucoup de choses se sont passées depuis son départ et petit à petit, le doute vient s’installer dans l’esprit d’Anna, sa maman...
    D’entrée de jeu, la couverture de ce premier roman d’Amy Gentry ne nous laisse, quant à lui, pas de doute quant à son contenu.... Nous sommes bien en présence d’un roman à suspense... Et quel suspense !
    "Les filles des autres" est brillamment construit sur le principe "classique" de la double narration alternée. Poursuivant un objectif d’attente, de mise en situation, ce style narratif permet au lecteur de se familiariser avec les différents points de vue exprimés mais crée également cette accroche tant recherchée dans les thrillers.
    Bien que les sentiments des différents protagonistes soient parfois difficiles à cerner, Amy Gentry a su alimenter cette attente qui fait de ce premier roman un véritable "page turner". Entre doutes et sentiment de manipulation, le lecteur est "victime" du talent de l’auteur.
    Terminé en à peine 2 soirées, "Les filles des autres" est sans conteste une belle découverte. Amy Gentry fait une très belle entrée dans le milieu du thriller ! A surveiller !

  • Le Monde de Marie 22 avril 2019
    Les Filles des autres - Amy GENTRY

    Le meilleur mot pour décrire ce roman est, comme l’indique la couverture, « Suspense ».

    Dès les premières lignes, on est pris par l’histoire. On est touché par cette famille qui voit son enfant réapparaître huit ans après qu’elle été kidnappée en pleine nuit.

    J’ai été touchée par Anna, la mère, qui n’ose croire vraiment à ce miracle. Julie n’est plus la même mais est-elle vraiment celle qu’elle dit être ? Anna va tout mettre en œuvre pour connaître la vérité et, tout comme elle, on sera habité par le doute. Un suspense qui nous tient jusqu’à la toute fin.

    Au fil des pages on revient en arrière et on découvre les différentes personnalités incarnées par la jeune femme. Celle qui a eu une foule d’identités et qui dit maintenant être Julie. Quand bien même on ne sait quelle conclusion en tirer, on ne peut rester insensible à son malheur. Une enfant puis une jeune femme qui s’est perdue dans l’enfer qu’elle a subit.

    Il faut attendre la toute fin du récit pour que tout prenne sens. Une fin intense qui surprend, qui touche. Je suis restée admirative devant les actes de Anna. La mère parfaite n’existe pas mais elle prête à tout.

    Une intrigue très bien ficelée. On y vit le présent et le passé et cela contribue au bon rythme du récit. Des femmes qui m’ont touchées dans leur vécu. Des passages très durs dans les faits passés. Une lecture que j’ai adorée.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.