Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

10 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quand son fils meurt, renversé par un chauffard qui a pris la fuite, Antonio Rodriguez jure à sa femme qu’il le vengera. Tandis que l’enquête piétine, il finit par découvrir le meurtrier, un cadre supérieur de sa propre entreprise dont l’attitude lui paraît très suspecte. Pourtant, un jour, les gendarmes l’informent qu’ils viennent d’arrêter le coupable. Les preuves sont formelles, l’homme est passé aux aveux. Mais ce n’est pas le même individu. Dans ce roman à quatre voix – Antonio et sa femme, Sylvia, l’assassin et son épouse –, se noue un ballet macabre, autour du thème de l’autodéfense : qui Antonio Rodriguez va-t-il tuer ce soir ?

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Killing79 8 février 2019
    Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

    Mon premier contact avec jacques Expert s’est réalisé par le roman « Deux gouttes d’eau » dont je garde un bon souvenir. Je me souviens d’une histoire pleine de rebondissements et très efficace.

    Dans cette courte histoire, le lecteur va assister à un drame terrible et va le vivre à travers les yeux de plusieurs protagonistes. On suit le quotidien du meurtrier de l’enfant ainsi que de sa femme suspicieuse et celui du père et de la mère du défunt qui supportent le deuil chacun à leur manière. Dans la tête de ces personnages, il n’y a pas de filtres. Les plus bas instincts de l’être humain ressortent alors des monologues intérieurs des protagonistes. On ressent l’amour, la haine, les manigances, les fourberies, tout ce qui passe par ces esprits contaminés par le drame.

    La tension monte au fil du livre, en même temps que le plan de chacun prend forme. Je n’ai pas lâché le déroulement des évènements, impatient de connaître la conclusion. C’est donc très bien mené et surtout terriblement angoissant.

    L’écriture de Jacques Expert est toujours simple, facile d’accès et m’a permis de me laisser emporter par cette histoire. J’aime toujours autant l’esprit retors de cet auteur qui n’a pas peur de dévoiler tels quels, les pires facettes de l’Homme. Je regrette seulement que ses personnages soient un peu caricaturaux et que le scénario manque de surprises (j’ai attendu tout le livre !). En conclusion, je conseille ce livre au lecteur qui recherche une aventure accessible à tous, facile à lire, bien qu’un brin malsaine.
    En littérature, je ne suis pas adepte du numérique, mais ce format permet dans le cas présent d’offrir au lecteur deux épilogues distincts. Sans rien vous dévoiler, j’ai préféré la seconde fin (pas celle du format papier !) qui est beaucoup plus machiavélique et tout le monde sait que j’adore ça !

  • La bibliothèque de Céline 27 février 2019
    Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

    Ah, ok…Voici ma réaction à la lecture de ce livre.
    Je viens de lire le dernier mot de l’histoire mais je ne le sais pas encore. Je tourne la page et là, plus rien. Il manque un chapitre, non ? Non, dommage. J’aurais bien aimé une fin un peu moins…abrupte ! Alors, ce chapitre » manquant » ne gêne en rien la compréhension. Le dénouement est clairement explicité. Néanmoins, les détails manquent. Tant pis, lectrice (ou lecteur). C’est à toi de faire appel à ton imagination.
    Malgré tout, je peux dire que j’ai aimé ce bouquin. Je l’ai trouvé captivant. Et ce, en dépit des petits défauts que je lui reconnais. Le style est simple, un peu trop diraient certains ? Les personnages sont très caricaturaux. Le premier chapitre s’ouvre sur un des protagonistes qu’on ne tarde pas à détester. Il est carrément insupportable. Hautain, suffisant. A Claquer ! A chaque fin de phrase, je me suis dit » oh, non, il n’a pas pu dire ça ce type « . Eh bien, si ! Et ce n’est qu’un début.
    Ne vous fiez pas aux apparences, les personnes les plus fortes ne sont pas toujours celles qu’on croit. Certaines se taisent pendant des années et puis un jour, elles prennent leur revanche. Et les conséquences sont irréversibles. Tragiques. Ne vous fiez pas aux apparences, non. Car rien n’est immuable. En une seconde à peine, des habitudes peuvent être effacées. Des années balayées.
    Certains passages m’ont émue. Le sujet est sensible, d’autant plus quand on est parent.
    A quoi l’être humain ne serait-il pas prêt pour échapper à la honte et au déshonneur ? Jusqu’où irait – il pour conserver une vie paisible ? Oh, il est prêt à aller loin, très loin…N’en doutez pas !

  • Pink-Lady 27 février 2019
    Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

    Encore un formidable roman de Jacques Expert, passionnant et haletant, qui met en scène, une nouvelle fois, un homme monstrueux, sans aucune valeur, aucun respect, aucune empathie et aucun sens moral.
    Le point fort de ce livre est l’alternance de chapitres par personnages qui nous plonge dans les pensées des uns et des autres et augmente le suspense de page en page.
    Une fois démarré, ce livre est impossible à lâcher !
    Jusqu’à la dernière ligne j’ai eu très peur de la fin choisie par l’auteur mais ouf ! c’est bien la fin que je souhaitais.

  • Sally Rose 19 mars 2019
    Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

    Alors qu’il rentre chez lui en voiture après un apéritif particulièrement arrosé, Jean-Pierre percute un jeune garçon à vélo. Il s’arrête. Il a encore assez de lucidité pour comprendre l’envergure de ce qu’il vient de commettre. Sa réaction est désarçonnante : il s’enfuit. Le lendemain, le fils de Tonio est retrouvé mort, probablement après de longues heures d’agonie.
    L’enquête n’aboutit pas, traîne en longueur et Tonio promet solennellement à sa femme qu’il retrouvera l’assassin de leur fils et qu’il le tuera.
    Ce qui est très intéressant dans ce roman est l’alternance du point de vue de chaque protagoniste, Jean-Pierre et sa femme, Tonio et sa femme.
    Nous sommes tour à tour dans leurs pensées, leurs réflexions et la tension monte, le lecteur se demandant comment ils vont réagir. Car c’est toute la question : qu’aurions nous fait à leur place ?
    Les personnages ont beaucoup de consistance, si bien que l’observateur qu’est le lecteur devient presque partie prenante de cette histoire ressentant tour à tour dégoût, colère, perplexité, empathie.
    Si le style est simple, la construction du roman fait tourner la tête au lecteur.
    Un soir, Tonio prend son fusil et sort. Il va tuer l’assassin de son fils.
    Vraiment ?

  • celitterature 4 juin 2019
    Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

    Lorsque le fils d’Antonio Rodriguez est retrouvé mort dans un fossé, renversé par un chauffard qui a prit la fuite, alors qu’il se trouvait à vélo, le père fait une promesse à sa femme, celui de retrouver l’assassin de leur fils et de le tuer. L’enquête traîne mais un jour, la police annonce qu’elle a trouvé un coupable, qui a même avoué les faits, mais est-ce bien lui le chauffard en fuite ?

    Le roman alterne les points de vues de quatre personnages que sont Antonio, sa femme, Jean-Pierre qui est le chauffard et Christine, la femme de Jean-Pierre.

    Alors que certains font tout en oeuvre pour trouver le chauffard, d’autres font tout pour que l’affaire s’étouffe et que les soupçons ne se portent pas sur eux. Mais les deux couples sont-ils si éloignés que cela ? Et sont-ils si éloignés de la vérité ?

    Jacques Expert, nous entraîne dans un roman que l’on lit une fois de plus d’une traite. Antonio va t-il réellement tuer celui qu’il pense être l’assassin de son fils, Jean-Pierre va t-il si facilement ce sortir de l’accident qu’il a provoqué ? Comme a chaque fois c’est une chute finale inattendue qui attend le lecteur et nous fait réfléchir sur le fait de faire justice soi-même au prix de pouvoir se tromper soi-même et tromper les autres. 

    https://celitteratureofficiel.wordpress.com/2019/06/03/litterature-ce-soir-je-vais-tuer-lassassin-de-mon-fils/

  • alexbzh56 11 juin 2019
    Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

    Lu en moins de 24 heures ce thriller est génial et dès que vous le commencez vous ne voudrez pas en décoller. Ca été mon premier Jacques Expert et j’en relirais avec grand plaisir.

  • cortes paco 19 août 2019
    Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

    Une histoire triste assez prenante, l’histoire d’un enfant qui part en vélo avec le consentement de sa mère, en revenant chez lui il se fait heurter par une voiture. Antonio le père de l’enfant ne voyant pas arriver son fils s’inquiète part le chercher quand il voit des gendarmes sur le bas coté de la route il comprend vite qu’il s’agit de son fils. Entre drame et vengeance cette intrigue est très bien mené et assez prenante, on ne lâche pas ce livre tant on veut en connaitre la suite, toutefois je trouve que la fin n’a pas été très bien travaillé personnellement. Ce livre a été porté au grand écran.

  • mouffette_masquee 11 février 2020
    Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

    Résumé : Un soir, l’homme rentre chez lui. Il n’a bu que 4 pastagas, ça va. Bon sauf si ces emmeurdeurs de gendarmes le contrôlent. Heureusement qu’il a pris une petite route de campagne, il est malin, il sait où ils planquent. Quelle bande de rabat-joie... Merde, le téléphone sonne, c’est sûrement sa femme ; toujours à lui pomper l’air celle-là. Moment d’inattention. Choc, bruit sourd. Aucune doute, c’est le gamin à vélo qu’il a vu au loin. Ce petit con s’est jeté sur sa bagnole ! Il est là, à se cacher dans le champ. Il va se prendre un de ces savons ! Merde. Il a l’air vraiment mal en point en fait. Vite, il faut se tirer. Il ne va pas foutre sa vie en l’air pour ça, personne n’en saura rien.
    Il vient d’apprendre que son fils est mort, renversé à vélo par un chauffard. « Nous allons tout faire pour retrouver ce salaud. » Il prévient sa femme, la vie qui s’écroule. Un seul but à présent, trouver l’assassin de son fils et se faire justice, pour continuer à vivre.

    Mon avis : Quatre points de vue, pour quarte protagonistes : les parents du petit garçon, l’assassin et sa femme. Concernant les personnages, ils sont tous pleins de surprises. J’ai beaucoup aimé détester le chauffard, sorte de Jean-Claude Convenant pour le côté beauf, mais en version antipathique et dénué d’émotions. Égocentrique, égoïste, persuadé d’être supérieur à tout le monde. Et fier de lui en plus ! Le genre de personne qu’on a envie de claquer quand on l’a en face de nous. Superbe ! Les autres personnages sont plus classique, et lus effacés. J’ai aimé mais j’en attendais un peu plus avec ce livre. J’ai malheureusement trouvé ça un peu lent, bien que le livre soit court. Et le final, contrairement aux autres livres de Jacques Expert, ne m’a pas époustouflée, il me manquait le switch final qui m’aurait laissée bouche bée.

  • universpolars 17 mai 2020
    Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

    Le ton expédié par les premières pages ne se perd pas en conjectures. Nous savons exactement dans quelle direction nous allons, à l’instar de l’homme que nous découvrons dans ce récit. Ce soir, il va aller tuer l’assassin de son fils. Ce qu’il s’apprête à faire est donc très clair. Encore faut-il qu’il n’y ait pas erreur sur la marchandise.

    Retournons un peu en arrière …

    Comme vous pouvez certainement l’imaginer en regardant la couverture du bouquin, nous allons aborder un sujet malheureusement bien trop courant, le délit de fuite. Juste un petit verre de trop - pas grand-chose ! -, de lourdes conséquences sociales et pénales et, de toute manière, personne n’était là pour voir. Allez, je laisse ce gamin se vider de son sang, je m’en sortirai bien mieux comme ça, j’ai des enfants ! Salopard de merde ...

    Voilà les faits ! D’un côté, un chauffard, cadre supérieur, qui met les gaz pour s’éloigner au plus vite des conséquences de ses actes et, de l’autre, un père détruit, inconsolable, qui a la rage, et qui a surtout fait une promesse.

    Jacques Expert nous met également en rogne, en y mettant les formes ! C’est avec des mots horriblement adéquats qu’il nous dépeint une situation mettant en scène la pire ordure qui puisse exister sur terre. Autant nous mettre dans les meilleures conditions pour nous faire surréagir, non ?

    Et bien c’est plutôt réussi. L’auteur va loin, très loin en poussant le cynisme et l’immoralité à son paroxysme. C’est écœurant. Allez, il faut le dire, c’est à gerber. Malgré tout, c’est bien cela qui va nous griser, forcement, car l’expectative du châtiment sera d’autant plus jouissive !

    La vengeance est souvent une action délicate et complexe. Nous ne sommes pas juge mais, d’un autre côté, il nous semble légitime d’exiger réparation. Est-ce que cela soulage pour autant de s’en occuper soi-même, à sa manière ? Peut-être.

    Encore faut-il disposer de tous les éléments et être sûr de son coup. Et c’est là que Jacques Expert va nous mettre des bâtons dans les roues ! Les choses ne sont parfois pas aussi simples qu’il n’y parait !

    Ce thriller à plusieurs voix - roman choral - nous donne la possibilité d’arracher les pensées les plus intimes des personnages principaux, soit celles du père de la petite victime, de ce pauvre type de chauffard et de leurs femmes respectives. Bel exercice de style - pas facile ! - qui donne une dimension humaine remarquable.

    Pour conclure, je retiendrai de ce récit, d’une part, l’épaisseur donnée aux personnages – l’aspect psychologique ! - et, d’autre part, la vive émotion que l’auteur arrive à arracher au lecteur. Comme pour la plupart de ses thrillers, Jacques Expert arrive à nous contaminer d’une tension extrême que seul le point final est en mesure de faire fléchir. Belle performance !

    Ah oui, l’instinct et les habitudes vont jouer ici un rôle crucial. Je n’en dirai pas plus.

    Bonne lecture.

  • Matildany 5 juillet 2020
    Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils - Jacques Expert

    Ce soir, Antonio va tuer l’assassin de son fils. Leur Victor de 10 ans a été renversé par une voiture. Le chauffard a pris la fuite, et il est établi que l’enfant aurait pu survivre si les secours avaient été appelés.
    Antonio et son épouse sont des gens simples, qui croient en la justice, et passent régulièrement au commissariat en espérant un avancement dans l’enquête. Mais déçue de sa lenteur, Sylvia fait jurer à Antonio que la justice, il l’exécutera lui-même. Un coupable, ivrogne notoire, s’accuse de l’accident puis se récuse..Antonio va devoir respecter sa promesse.
    En parallèle, dès le départ, le lecteur sait qui est le chauffard. Jean-pierre travaille à la même usine qu’Antonio, mais du côté des cols blancs. Veule, égoïste, prétentieux, il rend toujours les autres responsables de ses manquements, y compris sa femme, Christine, qui nous livre son point de vue également, elle qui n’est pas dupe de l’attitude de son mari.
    Ce récit à quatre voix est finement exécuté, Jacques Expert a le don pour peupler son roman de gens communs, face à un drame que le tout venant qualifie de sordide fait divers, mais qui touche au cœur même des parents. J’aime la manière dont il s’empare de sujets simples pour nous présenter une galerie de personnages et analyser les relations humaines. Un peu trop court pour pouvoir le savourer pleinement, mais ce n’est que mon avis, car du Jacques Expert, j’en redemande toujours !

    https://instagram.com/danygillet

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.