Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Entretien avec le diable - Olivier Barde-Cabuçon

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Une jeune fille possédée par le diable, des villageois qui meurent chaque jour, une abbaye hantée depuis la mort de son abbé, une mystérieuse Dame blanche errant dans la forêt... Le mal aurait-il envahi cette vallée perdue de Savoie ? Et qui est cette jeune fille à la capuche rouge qui semble ne pas avoir peur du loup. Sur le chemin qui les ramène de Venise à Paris, le commissaire aux morts étranges et son père vont profiter de leur étape dans ce lieu insolite et reculé pour opposer les préceptes de la raison aux manifestations de l’inexplicable. Temporairement aveugle, le chevalier de Volay doit s’en remettre à l’ingénue Violetta et à ses sens exacerbés par la tension ambiante. Son père, quant à lui, cache tant bien que mal son excitation sous sa robe de bure : car quoi de plus tentant, pour un moine hérétique, que de s’entretenir avec le diable lui-même ?

Toujours aussi pragmatiques en ce XVIIIe siècle où règnent l’obscurantisme, les croyances et la peur, nos deux adeptes des Lumières s’attachent à éclaire les rouages des faiblesses humaines et de la tentation. Un joyeux mélange d’érudition, d’humour et de d’intelligence domine cette passionnante cinquième enquête.

Vos #AvisPolar

  • Auryn 13 février 2020
    Entretien avec le diable - Olivier Barde-Cabuçon

    De retour de Venise, Volnay et Frère Guillaume font escale dans un petit village perdu en Savoie.
    Ce qui devait être une courte halte, va en fait durer quelques jours. En effet, des faits étranges se passent dans ce village : une abbaye hantée, une jeune fille possédée par le diable, des légendes urbaines qui prennent vie...
    Il n’en faut pas plus pour attirer l’attention de nos deux enquêteurs qui sont bien décidés à faire la lumière sur toutes ces énigmes avant de repartir pour Paris.

    Cinquième opus des aventures de Volnay, que j’ai trouvé légèrement différente des autres. En effet, il s’agit plus ici d’un roman d’atmosphère, sombre et mystérieuse. De plus, l’action se situe un peu en vase clos puisqu’il ny a que 4 lieux d’actions : l’abbaye où se passe des faits étranges, la maison du bourgmestre qui abrite le jeune fille possédée, l’auberge qui sert de quartier général à nos deux enquêteurs et... la forêt inquiétante qui entoure le village.
    Autre changement, l’enquête est principalement menée par le Moine car Volnay et momentanément aveugle. Pour Frère Guillaume, le diable n’existe pas et la possession de la jeune fille est due à un facteur réel qu’il est bien décidé à découvrir.

    Les personnages évoluent encore dans ce roman. On en apprend un peu plus sur le passé de Frère Guillaume. Quant à Volnay, il se trouve bien occupé par les tourments de son coeur et qui vont l’obliger à faire un choix important.

    Vivement le prochain tome !!

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.