Erectus - Xavier Müller

Notez
Notes des internautes
(17)
16
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Et soudain l’humanité se mit à régresser

À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc.
Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.

Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.

De quel virus s’agit-il ?
Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?

Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité.

Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ?
Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ?

Vos #AvisPolar

  • Le Monde de Marie 8 novembre 2018
    Erectus - Xavier Müller

    Et s’il était possible que notre ADN ait souvenir de ce que nous étions avant ? Et s’il était possible qu’un virus réveille cet ancien code génétique ? Une question très scientifique qui pourrait faire peur. Et, au vu que l’histoire qu’a élaboré l’auteur, cette peur est on ne peut plus fondée.

    L’auteur nous offre un roman d’anticipation très bien construit et à l’intrigue prenante. A travers sa plume on plonge dans le chaos. Celui d’un virus résultat de la folie humaine. Au fil des pages, on va voir la manière dont ce dernier se propage et ses conséquences sur toutes les espèces. Animale, végétale, humaine… personne n’est épargné et tout semble conduire à la fin de l’humanité telle que nous la connaissons.

    On sent que l’auteur maîtrise parfaitement son sujet. Et ce, à tous les niveaux. Aussi bien dans l’aspect scientifique du développement du virus, que dans la connaissance des espèces préhistoriques. Ou encore, dans les agissements de la politique des différents services gouvernementaux concernés.

    Quand bien même la mise en place peut paraître un peu longue, c’est ensuite une véritable course contre la montre qui s’engage pour nos protagonistes principaux. Une évolution de l’épidémie que l’on va suivre sur plusieurs fronts et qui n’épargnera personne.

    Une histoire qui nous fera passer par de multiples sentiments. L’émerveillement et la fascination devant ses espèces préhistoriques. La peur face au virus mais aussi face aux Erectus. L’injustice et la souffrance par rapport à la manière dont ils sont vus par les autorités. Ces dernières oubliant vite leur statut premier de victime. Et enfin, l’amour de Anna pour son compagnon.

    Un récit très bien écrit et construit avec beaucoup de justesse et réalisme. Une histoire qui fascine autant qu’elle horrifie. Un récit de science-fiction qui n’en reste pas moins très réaliste.

    J’ai adoré l’épilogue qui conclu le texte en remettant tout en question…

  • L’atelier de Litote 19 novembre 2018
    Erectus - Xavier Müller

    Je viens de passer un excellent moment de lecture en compagnie d’Erectus de Xavier Müller.
    Erectus prend appui sur la théorie de réversion récemment démontrée, à savoir une possible régression de la faune et/ou de la flore. Nous avons entre les mains un thriller fantastique, politique et humanitaire qui nous propose de suivre l’évolution d’un virus qui dont les premiers cas se situe en Afrique du Sud mais à l’heure de la mondialisation, on se doute que ce virus risque d’essaimer la planète entière. Le virus est très virulent et se transmet par le sang et la salive, pour un peu on se croirait dans un Bit-Lit vu la rapidité de la transformation mais ici point de loup-garou, un simple homo erectus prend la place de notre homo sapiens. De quoi chambouler la vie sur terre et pas que puisque les plantes et les animaux sont aussi contaminés.
    L’histoire se met en place lentement mais on comprend le besoin d’installer le terrain afin que l’épidémie prenne toute son ampleur avec des accents de réalismes qui font froid dans le dos. Les premiers symptômes sont parfaitement décrits ainsi que la contamination. Force est de constater que la pandémie arrive sans qu’aucun des organismes qui tentent de gérer la crise (OMS et ONU) ni parviennent. Préparez- vous à voyager à travers le monde, à découvrir les différentes façons qu’on les uns et les autres d’aborder la crise. Quand à moi j’ai beaucoup aimé le débat de fond que cela à engendré entre l’éthique, la morale et les considérations bassement économiques et politiques. Tout un programme et pas des plus reluisants. Les personnages sont très nombreux mais j’ai eu un faible pour le couple de Yann et Anna et pour la famille qui tient le Lodge dans le parc Kruger. Ce livre m’a un peu rappelé « Jurassic Parc » mais le côté humain est certainement un plus et donne une autre dimension un peu comme dans « La guerre du feu ». Un livre étonnant et original à découvrir pour adultes et adolescents. Bonne lecture.

  • Happy Manda Passions 7 décembre 2018
    Erectus - Xavier Müller

    Coup de coeur total quel roman ! quelle puissance de lecture et d’histoire - j’ai littéralement adoré

    Une impressionnante lecture, l’intrustion dans l’esprit est totale. Un roman digne d’un scénario film catastrophe-fin du monde, dans la lignée de Alerte ou La planète des singes mais revisité totalement. L’idée est originale, elle se base sur des faits réels, scientifiquement prouvés.
    C’est juste bluffant.

    Immersion totale dans le roman dès les premières lignes où une tension hors du commun est immédiatement palpable. Les mots, les phrases m’avaient envoûté, je me retrouvais piégée par la plume addictive de l’auteur

    Le virus Kruger, nom de la scientifique qui le découvre, quasi sorti de nulle part fait des ravages, mais de l’ordre du jamais vu. Rien à voir avec le Sida ou Ebola, ici on parle de régression à l’âge préhistorique. Le règne animal est touché, puis les végétaux et la mutation atteint l’homme. Du sapiens qu’il est, il régresse à l’état d’Homo Erectus.

    Une course effrénée contre la montre débute pour éviter toute nouvelle infection. Mais quand plus de 150 000 personnes sont déjà touchées les enjeux évoluent aussi, comment les classer ? humains ? primates ? ou aberrations de la nature à abattre ?

    Cohérent, addictif, ce roman a tout dans son genre.

    https://happymandapassions.blogspot.com/2018/11/erectus-xavier-muller.html

  • ellemlire 8 janvier 2019
    Erectus - Xavier Müller

    Imaginez un virus planétaire. Mais un virus qui n’est pas mortel. Un virus qui fait régresser les espèces. Toutes. Les animaux. Les végétaux. Et les Hommes. Des espèces disparues depuis des millions d’années réapparaissent. Et l’Homme redevient Erectus.

    "Au-dessus d’eux, des dinosaures emplumés – d’anciennes mouettes – tournoyaient, à la recherche de proies. Dans ce décor de verre et d’acier, l’ensemble était anachronique, presque irréel."

    A la manière d’un film catastrophe, Xavier Müller nous emmène sur le terrain et dans les laboratoires de recherches. de l’OMS au point zéro du virus Kruger, nous allons explorer les origines du virus et sa propagation.

    "[…] pour qu’une épidémie démarre, il suffisait d’un seul microbe infectant un organisme unique."

    Erectus est un livre catastrophe. le scénario est original. Je n’en avais jamais vu de pareil. Et c’est ce qui m’a donné envie de lire ce roman même si je ne suis pas très adepte de science-fiction. Et surtout j’appréhendais le côté scientifique.

    Au fil des courts chapitres, on sent la tension monter en même temps que le virus se propage. On assiste aux réunions exceptionnelles des autorités sanitaires mondiales. On se demande quel est le danger de ce virus et s’il est réversible.

    "Le Kruger s’est d’abord attaqué à certains animaux sauvages, puis à des plants de sorgho et à l’acacia, laissant penser qu’il possédait des capacités de mutation importantes, tant et si bien que nous avons envisagé le pire, c’est-à-dire une variante humaine de la maladie. Aujourd’hui, j’ai le regret de vous apprendre que ce que nous redoutions est survenu : dix-neuf personnes ont à ce jour contracté la souche humaine du virus."

    Xavier Müller parvient à nous faire croire que tout cela pourrait arriver. On y croit, on y est. J’ai vraiment eu l’impression d’assister à un fait réel ou qui pourrait se produire. Tout se tient dans ce thriller. Les informations données au cours du récit sont logiques et bien expliquées.

    "Quand l’internaute Marmotte19 interrogea à nouveau Google, l’argument « animaux préhistoriques » renvoyait à 800 000 résultats. Il était alors 9 h 30 GMT.
    À 12 h 15, Google renvoyait à 1 million de résultats.
    À 17 heures, à 99 millions."

    Mais pour autant, je n’ai pas été passionnée par ce livre. Pendant la lecture, j’étais bien dans l’histoire mais je n’avais pas spécialement hâte de m’y replonger après une pause. C’est assez ambivalent comme sentiment. Je n’ai pas ressenti la tension et l’angoisse de la population. J’aurais aimé que l’auteur s’intéresse à un peu plus aux citoyens lambda de la planète plutôt que de se focaliser sur la communauté scientifique. Je pense que c’est ce qui m’a perdue.

    En bref, si mon avis est assez mitigé, Erectus est un thriller scientifique très original, construit à la manière d’un film catastrophe. Un roman que vous aimerez si vous avez l’âme scientifique et si vous aimez la science-fiction.

    Merci aux éditions XO et à Netgalley France pour cette lecture.

    https://ellemlireblog.wordpress.com...

  • maud 24 janvier 2019
    Erectus - Xavier Müller

    Une histoire originale de catastrophe biologique comme je les aime ! Un virus se propage à toutes les espèces et les fait régresser de plusieurs milliers d’années

    J’ai beaucoup aimé comment l’auteur a traité l’histoire. On voit comment tout s’enchaîne, le côté scientifique, politique, la gestion de la crise, c’est passionnant et c’est ce qui fait que j’ai eu du mal à lâcher ce livre. On sent que l’auteur sait de quoi il parle, les différentes organisations de gestion de catastrophes, l’OMS, l’ONU et c’est très intéressant de voir les prises de position de certains, leur influence sur les décisions qui sont prises.
    J’ai beaucoup aimé les personnages également, Anna, la paléontologue, Lucas le scientifique, Stephen son chef, kyle et son grand père en Afrique du Sud, des personnages bien travaillés dont on connaît beaucoup de choses.
    On a vraiment l’impression d’être dans un film tellement tout est bien décrit sans pour autant être ennuyeux.

    L’auteur nous explique également dans une note que les régressions de certaines espèces ont été observées par le passé et cela rend le récit très crédible !

  • Mouchemike 6 février 2019
    Erectus - Xavier Müller

    Super livre, découverte renversante de l’auteur.

    Un monde en proie à un virus qui fait régresser le monde animal, le monde végétal, la question se pose pourquoi pas nous ? Nos personnages principaux traversent le monde pour trouver rapidement la source du virus, un moyen de le cerner et surtout une solution pour s’en protéger.

    Une histoire bien ficelée, un scénario type post-apocalyptique à certains moments, une remise en cause de l’humanité tout entière. On a vraiment envie de tourner les pages et de lire ce livre d’une seule traîte.

  • nathf 7 février 2019
    Erectus - Xavier Müller

    Afrique du sud - Un éléphanteau avec 4 défenses est découvert dans une réserve.
    Une paléontologue française, Anna Meunier, est appelée pour déterminer la nature de l’animal. Elle confirme que celui-ci est l’ancêtre des éléphants , le gomphotérium, vivant il y a 20 millions d’années.
    Après avoir observé plusieurs espèces ayant régressé, la présence d’un virus est plus que probable.
    Jusqu’à ce que celui-ci s’attaque à l’homme.....

    Mon 1er coup de coeur de l’année !
    Xavier Müller nous met face à un virus contaminant aussi bien la faune que la flore et fait revenir les espèces à leur état antérieur.
    Comment mettre fin à ce fléau ?
    L’humanité risque-t-elle de disparaître ?
    Doit-on considérer ces hommes redevenus Homo Erectus en tant qu’humains ou animaux ?
    Quel serait votre point de vue si l’un des vôtres était infecté ?
    L’auteur pose toutes ces questions dans ce thriller d’anticipation.
    Et là, vous commencez à paniquer !
    Se situant entre "Zoo" de James Patterson et "La planète des singes", cette fiction est pourtant tout-à-fait crédible et fait craindre une pandémie à échelle mondiale.
    Inutile de résister, dès les premières pages vous serez happés par le récit et les rebondissements incessants.
    Avec un sujet si original que ce roman mériterait d’être porté à l’écran.
    Alors, un conseil.......calfeutrez-vous et ne sortez surtout pas !

  • Maks 9 février 2019
    Erectus - Xavier Müller

    Avec "Erectus", Xavier Müller dresse le portrait d’une société emportée dans une course poursuite contre sa propre déchéance, un retour à l’état sauvage, une amnésie de masse par le biais d’un virus on ne peut plus effrayant.

    C’est efficace, nerveux, le lecteur se plonge dans l’histoire sans pouvoir s’arrêter afin de savoir ce que l’auteur nous prépare comme frayeur à la page suivante. La construction est bonne, même si j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de personnages et que cela m’avait un peu embrouillé par moment, j’ai tout de même réussi à garder le fil grâce à un suspense de tous les instants m’ayant forcé à rester attentif.

    Les personnages principaux sont eux classiques, tout en restant des valeurs sûres, pas de déception de ce côté là, encore une fois la formule fonctionne. Pour les lieux c’est assez varié, Afrique du Sud, USA, France, notamment Paris et le Zoo de Vincennes, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle avec le roman "Cannibale" de Didier Daenincks, qui lui se déroulait également au Zoo de Vincennes pendant l’exposition Coloniale de 1931.

    Moi qui aime beaucoup les scénarios catastrophes, apocalyptiques, ou encore parlant de pandémies, j’ai trouvé mon bonheur avec cette lecture. Alors oui c’est vrai, tout n’est pas parfait, mais alors, que c’est "captivant" ! En plus même si c’est un style très exploité ces dernières années, le fond lui est très original grâce à cette "régression" des espèces.

    Une lecture à mettre entre les mains de tous les passionnés de thrillers et d’anticipation.

  • Escale en bord de page 9 février 2019
    Erectus - Xavier Müller

    Un virus catastrophique touche la planète, les espèces se mettent à régresser. Des milliers de cas d’Erectus sont recensés. Comment réagir face à ce fléau ? Comment traiter ces espèces ? Sont-ils encore des hommes ?

    Par où commencer pour vous parler de ce roman, difficile de trouver les mots justes à la hauteur de ce chef d’œuvre. Je l’ai adoré. Plus que de se lire, ce roman se vit. On se retrouve complètement immergé dans l’histoire. Les personnages sont attachants, nous ressentons leurs émotions, leurs peurs et leurs espoirs. La construction du roman est dingue, tout y est : la science, la politique, l’amour, la philosophie... Tout est très bien pensé, réfléchi.

    Vous ne l’avez pas encore lu ? Vous en avez de la chance ! Je vous envie... Il est de ces romans qu’on aimerait ne pas avoir encore lu pour pouvoir le découvrir.

  • Killing79 10 février 2019
    Erectus - Xavier Müller

    Pour sortir de mes lectures habituelles qui tendent bien souvent vers le côté obscur, je voulais faire une petite pause avec une histoire un peu plus légère. L’arrivée d’ « Erectus » tombait à pic. Pour le coup, le thème n’était pas des plus gais mais le traitement en mode aventure pouvait me changer les idées.

    Le déroulement des évènements est raconté avec plusieurs points de vue. On assiste aussi bien aux petits incidents dans les foyers qu’aux grandes décisions des représentants mondiaux. L’auteur peut donc analyser au niveau micro et macro social, l’évolution de l’épidémie.

    L’auteur s’intéresse d’abord aux destins individuels. Il fait intervenir les sentiments face au processus de contagion. L’amour et la famille sont des données qui vont permettre d’appréhender le drame de manière différente et de montrer une autre facette de la tragédie.

    Dans le même temps, on participe aussi aux débats qui vont avoir lieu au niveau international. Dans l’urgence des évènements, les partis vont se confronter et se déchirer sur les mesures à mettre en place. Chacun va défendre ses arguments face aux enjeux. Les victimes étant juste différentes, le livre étudie notre rapport à ce que l’on ne comprend pas. Il pousse la nature humaine dans ses retranchements, pour en dévoiler les côtés sombres.

    Alors oui, le scénario souffre un peu du déjà-vu. Certains films (Jurassic Park, La planète des singes Origines…) ont déjà traités ce genre de sujet avec réussite. De plus, les nombreux acteurs de cette tragédie sont assez caricaturaux donc prévisibles, (les chinois fermés sur eux-mêmes, les russes extrémistes, les politiciens sans cœur, les religieux intransigeants…). Mais avec une écriture sobre et agréable, « Erectus » reste un bon roman d’aventures dans lequel on ne s’ennuie jamais. Cette histoire, qui reste en surface, est du pur divertissement et se revendique comme tel. Ne cherchez donc pas des réponses dans ce livre, mais plutôt un bon moment de lecture sans prise de tête. Simple et efficace !

  • Sharon 10 février 2019
    Erectus - Xavier Müller

    Je cherche comment qualifier ce roman. Ce n’est pas seulement un roman policier, c’est aussi un thriller scientifique, entre science-fiction et roman politique. le point de départ est l’apparition d’un virus, qui fait régresser d’abord les animaux, puis les plantes, et enfin l’homme. Autant dire que la première phase est consacré au choc ressenti, à l’établissement de la preuve scientifique de l’existence de ce virus et de ses conséquences. Mais, après, que faire ?
    Nous suivons des personnages qui sont directement concernés par le virus - parce qu’ils l’ont vu à l’oeuvre, parce qu’ils l’ont isolé, parce qu’un de leurs proches a été contaminé. Les problèmes qui se posent sont nombreux : comment l’empêcher de se propager ? Comment le guérir ? Et que faire des personnes atteintes, impossible à guérir au sens où on l’entend habituellement. Sont-ils encore des hommes ? Plus encore que la maladie, c’est le traitement que les grands de ce monde veulent réserver aux malades - parce qu’ils sont avant tout des malades, le lecteur ne doit pas l’oublier - qui fait froid dans le dos. Et si cela devait se produire, une épidémie de ce type ou un autre fléau qui exclurait une partie de la population, aurions-nous la force de nous rebeller ? C’est la vraie question que nous pose ce roman.
    Erectus, un thriller efficace et effrayant.

  • Laura Quesnot 10 février 2019
    Erectus - Xavier Müller

    ☣ Erectus - Xavier Müller ☣
    @xo_editions
    À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc.
    Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.
    Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo Erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.
    De quel virus s’agit-il ?
    Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?
    Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité.
    Partout, la question se pose, vertigineuse : les Erectus sont-ils encore des hommes ?
    Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ?
    Le virus pandémique qui cause la récession des humains est la seule originalité de ce roman. Les personnages sont ceux que l’on s’attend à trouver : un responsable de l’OMS à l’allure détonante pour son milieu et à la situation familiale particulière qui est le seul à prendre l’alerte au sérieux, une jeune et belle scientifique mise au ban par ses pairs pour ses théories controversées mais qui finalement avait vu juste... la trame, le plan se déroule également sans surprises... MAIS ça fonctionne quand même ! On a envie de tourner les pages, de savoir comment va évoluer la pandémie, si un vaccin va être trouver, comment le virus est apparu... en bonus on apprend certains faits scientifiques (sur la paléontologie, sur les virus, sur l’évolution des espèces). En conclusion je dirai que c’est un livre qui se lit facilement et rapidement mais qui n’est ni éblouissant ni transcendant 😉.

  • LeslecturesdeMoe 27 février 2019
    Erectus - Xavier Müller

    - PANDÉMIE et HUMANITÉ -

    Coucou le coup de coeur ❤. Voilà un livre qui m’a agréablement surprise. Plus que surprise, j’ai été bluffée tant j’ai aimé ce roman. Il a tout ! Le sujet est intéressant, les chapitres sont rythmés, il n’y a pas un seul passage lent. On entre directement dans le vif du sujet et la tension monte crescendo. Je ne peux qu’en recommander sa lecture !

    Dans une réserve sud-africaine, un éléphant semble avoir "régressé". Son ADN semble s’être métamorphosé pour que son hôte retrouve l’apparence et le comportement de son ancêtre... d’il y a plusieurs millions d’années. Ainsi, cet éléphant à quatre défenses devient le patient zéro... qui va lancer l’épidémie. Le virus Kruger est lâché.

    Ce que j’ai trouvé intéressant dans ce livre, outre les recherches scientifiques brillamment expliquées, c’est aussi d’imaginer la manière dont nos gouvernements réagiraient en cas de pandémie. Ici, le virus atteint l’homme qui, une fois infecté, deviendra un Erectus. Or, ces hommes préhistoriques, en plus d’être contagieux, ne savent vivre avec notre population actuelle. Leurs droits sont remis en cause : ils étaient des hommes, mais maintenant Erectus, perdent-ils leur humanité ? Leurs droits fondamentaux ? J’ai trouvé les débats excellents, la rédaction parfaitement fluide. Et le sujet extrêmement intéressant.

    Bref, je n’en dirai pas plus au risque de spoiler, mais je vous conseille vivement de lire ce livre. Il vaut vraiment le détour !

  • calyenol 28 février 2019
    Erectus - Xavier Müller

    <<< Et si un jour,l’évolution allait à contresens ?>>>

    Un laboratoire de virologie à Pretoria en Afrique du Sud fait une découverte.Un nouveau virus : Le virus Kruger.

    Des mutations suite à un virus inconnu,entraînent des malformations chez l’hôte,une conclusion qui indique que l’agent pathogène aurait la faculté de ressusciter d’anciens traits morphologiques ayant appartenu à l’espèce infectée des années auparavant.
    Une guerre invisible entre l’humanité et les microbes,l’éradication de micro organisme en perpétuelle évolution.
    Le danger,partout,à n’importe quel endroit de la terre.
    Un seul microbe infectant un organisme unique suffit pour qu’une épidémie démarre.
    Et que dire quand un virus touche les animaux ainsi que les végétaux ?
    Une question à laquelle Anne Menier,scientifique/paléontologue Française va devoir répondre et surtout essayer d’en freiner la pandémie avant qu’il n’infecte l’homme...la planète entière.
    Loin du virus Ebola qui laisse son infecté apathique jusqu’à la mort,le virus Kruger épargne la vie de son hôte mais ses effets sont dévastateurs.
    Il faut trouver le patient zéro !
    La découverte d’un laboratoire de niveau 4 les amène à découvrir le premier humain infecté.
    Le Kruger devient alors un des grands fléaux au côté d’Ebola.
    Les équipes de chercheurs vont-elles pouvoir mettre au point un vaccin afin d’enrayer le virus ?

    Ce que j’ai pensé de ma lecture : j’ai adoré.
    J’aime ce qui touche ce sujet parce que je me dis toujours que les plus dingues sont ceux qui manipulent dans l’ombre et je me dis souvant que le pire risquerait de se produire.
    J’ai trouvé les personnages attachants,l’écriture fluide,les chapitres sans longueurs donnant envie de vite lire le suivant,les questions sur une possible réversion de l’évolution intéressante...même angoissante.
    Je découvre Xavier Müller avec ce livre et c’est une belle découverte...que je ne peux que vous conseiller.
    Alors si vous ne savez pas quel livre lire,foncez.

  • Lectures noires pour nuits blanches 6 mars 2019
    Erectus - Xavier Müller

    Entre science-fiction et thriller scientifique, ce livre m’a attiré par son originalité. Le scénario genre film catastrophe et le thème du virus ne sont pas nouveaux mais la régression des espèces a attisé ma curiosité. L’homme devient un Erectus. Ca fait flipper non ?

    Si le début est un peu lent, le temps que tout se mette en place, la suite est une véritable course contre la montre. On assiste à une épidémie de niveau mondial. L’urgence est là, il faut trouver la source, rechercher un vaccin et des solutions pour les personnes infectées.

    Après les scientifiques, les politiques s’en mêlent. On assiste aux débats et chacun y va de ses arguments. Ces Erectus sont-ils encore des êtres humains ? Faut-il les exterminer, les mettre dans des camps ? Des solutions toutes radicales et plus effrayantes les unes que les autres. On se rend vite compte, impuissants, que le côté financier prime toujours sur la morale.

    Ce roman est bien documenté et expliqué. Si tout n’a pas l’air crédible, c’est hyper réaliste. Je n’ai pas trop cherché à savoir, je me suis laissée porter et j’ai pris ça comme un bon divertissement. C’est efficace et prenant.

    Un livre très intéressant, fascinant et angoissant à la fois, avec un côté très touchant également grâce aux personnages principaux et leurs histoires personnelles.
    J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce livre, ouvert à tous et à découvrir.

  • kateginger63 12 mars 2019
    Erectus - Xavier Müller

    *
    Une course contre la montre du temps
    *
    Il s’agit ici d’un thriller post-apocalyptique à thème médical et scientifique.
    J’ai eu ma période "Robin Cook" ou "Jurassic Park" il y a quelques années. D’une façon générale, les scénarios se ressemblent assez. Alors, celui-ci, qu’en est-il ? Oui et non.
    Si l’histoire débute avec l’apparition d’un virus nommé"Kruger" - car le patient zéro est apparu dans ce parc d’Afrique du Sud - les codes diffèrent quelque peu.
    Manipulations technologiques, recherche d’un vaccin, fuites du "matériel génétique", panique générale, contamination croisée, course contre la montre.... rien de bien original en somme.
    Mais là où l’auteur a tapé dans le mille : le parallèle avec l’actualité brûlante du sort des migrants. Ou encore d’autres exemples antérieurs tels l’apartheid ou les camps de concentration. Kesako ?
    Oui, les gouvernements et autres ONG vont devoir décider du sort de ces malades infectés. Devenus sauvages et hautement dangereux, la question se pose : la quarantaine ou l’extermination ?
    *
    D’une écriture froide et clinique, presque simpliste, l’auteur soulève des questions politiques et écologiques (les plantes et animaux sont également infectés).
    C’est très bien amené, très réaliste et crédible.
    Le suspense est présent , impossible à lâcher.
    Si je vous ai parlé du style froid, j’ajouterais tout de même que la touche de romance apporte un peu de chaleur.
    *
    Un roman angoissant qui tient en haleine et qui nous questionne toujours sur cette guerre invisible mais bien réelle contre les microbes.
    Au quotidien.
    Tiens, l’hiver arrive à notre porte avec ses virus et bactéries tout frétillants....couvrez-vous bien !!!

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.