Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Hound Dog - Nicolas Pegon

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

9 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

César et Alexandre, deux losers magnifiques, et le clébard sans nom qui leur colle au train, sur la piste d’un accident maquillé en meurtre maquillé en suicide (pas forcément dans cet ordre). Une virée funky entre Twin Peaks et Bukowski dans une Amérique périurbaine préapocalyptique sous l’œil impavide et miséricordieux du dieu Elvis…

Source : Éditions de Denoël


Découvrez quelques pages ici > https://fr.calameo.com/read/007004151bcfe89392d6c?authid=T0Vjzi4EDKSo

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Cancie 26 août 2022
    Hound Dog - Nicolas Pegon

    https://notre-jardin-des-livres.over-blog.com/

    Nicolas Pegon a choisi comme titre de sa BD, celui d’une chanson du King, Elvis Presley, à savoir Hound Dog de 1956. D’ailleurs l’album s’ouvre sur les paroles du magnifique refrain :
    You ain’t nothin’ but a hound dog
    Cryin’ all the time
    Well, you ain’t never caught a rabbit
    And you ain’t no friend of mine

    avec sa traduction :
    T’es rien qu’un chien de chasse
    Toujours à chialer
    T’as jamais chopé de lapin
    Et t’es pas mon pote.
    Ce polar social va ainsi se dérouler avec l’apparition récurrente d’Elvis devenu pour le coup un dieu pour Alex, l’un des deux compères, ce dernier le voyant apparaître dans ses rêves et de belles planches lui sont consacrées. Une sorte de fil rouge qui se termine avec une question d’Elvis…
    Si les premières pages paraissent n’avoir aucun lien entre elles, certains des éléments vont ensuite réapparaître au fil de la BD.
    Tout démarre vraiment avec le réveil de César, un matin, avec auprès de son lit un chien venu de nulle part, un chien quelconque, pataud, pour qui il aura cette réflexion « Dire que ce truc descend du loup… ». Ce chômeur hypocondriaque vit en colocation avec un gars accro aux jeux vidéo qui, bien évidemment ne sait comment le chien est arrivé là, tout occupé qu’il est à cramer tout un village. César n’aura de cesse de retrouver le propriétaire du chien et c’est avec Alex, tout aussi paumé que lui qu’ils partent mener l’enquête dans cette petite ville américaine de Saint-Louis. Ils finissent par le trouver mais il est mort, dans des circonstances non élucidées. Voilà donc nos deux compères, qui jusque-là trompaient leur solitude en se retrouvant parfois autour d’une bière, chacun dans son monde bien à lui, prêts à jouer les détectives.
    Accident, meurtre ou suicide ? La découverte de la vérité sera au-delà de toute supposition, mais le prix à payer pour cette résolution s’avère très lourd… trop lourd…
    Mais plus que l’intrigue elle-même, c’est l’ambiance, glauque et sombre à souhait, la présence outre nos deux losers, de personnages tout aussi improbables et décalés, à la vie tout aussi terne et sans relief qui caractérisent ce roman graphique, portrait d’une Amérique désenchantée et assez désespérée.
    Difficile cependant de ne pas s’attacher à ce personnage de César qu’on devine fragilisé, lorsqu’on le voit errer, pour des douleurs au bras, de généraliste en spécialistes, et vouloir coûte que coûte trouver quelqu’un pour s’occuper du chien, ne voulant en aucun cas l’abandonner. Il va ainsi en dernier recours se rendre à la SPA et l’accueil et les quelques pages consacrées à cette visite sont à la fois absolument hilarantes et effrayantes de vérité. En effet, l’association n’ayant plus de place, la très « sympathique » hôtesse d’accueil finira par conseiller à César « Vous pouvez toujours l’abandonner sur le bord de la route, c’est ce que les gens font en général »…
    J’ai beaucoup aimé la maîtrise graphique de Nicolas Pegon dans la représentation des personnages, leurs traits de caractère soulignés par le noir, bien exprimés sur leurs visages. Quant aux couleurs ocre et brun alternant avec les gris et bleu, elles parviennent à merveille à peindre cette Amérique peu réjouissante que l’auteur a voulu rendre perceptible dans Hound Dog.
    Je remercie sincèrement Lecteurs.com et les éditions Denoël Graphic pour cette belle découverte !

  • Chineuse Deculture 9 juillet 2022
    Hound Dog - Nicolas Pegon

    Une redoutable efficacité pour cet album qui rassemble une mise en scène léchée et un scénario polar burlesque. Une disparition, un chien, une énigme, et la virtuosité de Nicolas Pegon. Vous devenez spectateur voir enquêteur d’un Fargo des frères Coen aux dialogues décapants.Ré-cré-a-t-tif !

  • Vanessa Laloum 7 juin 2022
    Hound Dog - Nicolas Pegon

    Titre rock pour une danse des pages : intriguée par cette bande dessinée (genre de livre que je lis rarement), je me suis laissée entraîner dans cette histoire rythmée par le tournement régulier des pages découvrant un auteur et un dessinateur de talent, m’invitant eux-mêmes dans leur univers singulier et sombre, à suivre cet homme et ce chien jusqu’à la résolution de l’énigme. Le livre se lit rapidement, peut-être trop rapidement d’ailleurs : un peu plus de suspens dans l’enquête avec plus de détails aurait été apprécié.

  • delphie62 6 juin 2022
    Hound Dog - Nicolas Pegon

    Superbe BD, tant par son graphisme que par son histoire. Les dessins sont vraiment d’une grande qualité, le scénario m’a absorbé tout de suite.

    Elle se lit rapidement et vous séduira j’en suis sûre !

  • delphie62 6 juin 2022
    Hound Dog - Nicolas Pegon

    Superbe BD, tant par son graphisme que par son histoire. Les dessins sont vraiment d’une grande qualité, le scénario m’a absorbé tout de suite.
    Elle se lit rapidement et vous séduira j’en suis sûre !

  • delphie62 6 juin 2022
    Hound Dog - Nicolas Pegon

    Superbe BD, tant par son graphisme que par son histoire. J’ai été absorbée par celle ci. Elle se lit très vite et vaut le détour !

  • Ludo Bouttes 3 juin 2022
    Hound Dog - Nicolas Pegon

    Très bon livre , graphiquement les dessins sont très bien fait
    l’histoire : deux paumes itinérants qu’il trouve un chien chez eux après c’est le fil de l’histoire.
    hypnotique , intriguant , c’est un drôle de polar dans une Amérique déprimée
    on dirait presque un scénario à la twin peaks
    cette bd se regarde plutôt ( surtout les détails des dessins)
    très peu de dialogues ça reste très correct
    soi on aime ou pas
    bonne lecture à tous

  • Ofamamao 1er juin 2022
    Hound Dog - Nicolas Pegon

    Très rapide et facile à lire. Mais je n’ai pas du tout accroché, aucune émotion à cette lecture.

  • Chrystelle 30 mai 2022
    Hound Dog - Nicolas Pegon

    La quatrième de couverture annonçait "une virée funky entre Twin Peaks et Bukowski" et c’est vrai. On suit les aventures de deux paumés de l’Amérique profonde qui enquêtent sur la mort du propriétaire du chien que l’un d’entre eux à retrouver au pied son lit (le chien pas le propriétaire). J’ai aimé les dessins de Nicolas Pegon et les pérégrinations de nos deux compères toutefois j’aurais préféré avoir moins de digressions sur les problèmes de santé de l’un des deux protagonistes principaux et sur l’agence de publicité au début du livre.
    Dans l’ensemble, j’ai aimé ce livre mais j’aurais préféré que l’auteur développe plus sur l’enquête.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.