La disparue de la cabine n° 10

Notez
Notes des internautes
3
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Une semaine à bord d’un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers.
Pour Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, difficile de rêver d’une meilleure occasion de s’éloigner au plus vite de la capitale anglaise.
D’ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l’Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flot, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l’eau.
Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit la passagère de la cabine adjacente être passée par-dessus bord.
Le problème ? Aucun voyageur, aucun membre de l’équipage ne manque à l’appel. L’Aurora poursuit sa route comme si de rien n’était.
Le drame ? Laura sait qu’elle ne s’est pas trompée. Ce qui fait d’elle l’unique témoin d’un meurtre, dont l’auteur se trouve toujours à bord...

Vos avis

  • heloise Gaulin 12 août 2018
    La disparue de la cabine n° 10

    J’avais déjà lu un livre de Ruth Ware et j’avais adoré, tout était pour que ce soit un bon thriller. J’avais entendu parlé de "La disparue de la cabine n°", et je ne suis absolument pas déçue. Ruth Ware nous transporte littéralement dans les profondeurs de son thriller. On est subjuguée du début à la fin. Quand on lit son bouquin, on est transporté dans les vagues de l’angoisse.

    Je recommande vivement ce livre, surtout si vous voulez passer un bon moment.

  • fabozanne 13 août 2018
    La disparue de la cabine n° 10

    Après "In a dark dark wood", ce roman est le deuxième de Ruth Ware, et c’est une totale réussite. Une atmosphère oppressante et un suspense maintenu jusqu’aux dernières lignes.

  • Le Monde de Marie 28 novembre 2018
    La disparue de la cabine n° 10

    J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure a construit son récit. L’idée qu’elle a eu de traumatiser son personnage principal avant la croisière, de lui donner une raison d’être plus réceptive à ce qui l’entoure et donc de voir/entendre ce qu’elle n’aurait pas dû. La résolution même de l’énigme n’est pas couru d’avance et même si elle n’est pas, à proprement parlé, originale, je ne l’ai pas vu venir.

    Parce que l’intrigue se situe sur un bateau, en pleine mer, elle offre au lecteur une impression de huit-clos. Elle devient parfois même oppressante lorsqu’elle se déroule dans des lieux confinés du yacht.

    On sait que le tueur se cache sur le bateau et, ne sachant pas qui est la victime, cela met encore plus le flou sur les raisons, mais aussi, sur l’auteur du crime. Les suspects sont nombreux et il devient difficile de savoir à qui se fier.

    Au fil du texte, on découvre des échanges entre les protagonistes restés à terre. Les proches de Lo nous donnent des indications sur ce que nous réserve la suite. Un petit plus qui fait qu’on n’a pas envie de lâcher l’ouvrage. Qu’on a plus encore peur pour Lo.

    Une ambiance de huit-clos sur un bateau, une femme qui disparaît alors même que personne ne semble connaître son existence, un meurtre et de nombreux suspects. Un récit qui intrigue tout autant sur la victime elle-même que sur son meurtrier. Il vous surprendra sur la résolution de son énigme et terminera sur une dernière partie pleine de tension. Un bel ensemble qui tient son lecteur jusqu’à lui offrir une résolution inattendue.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.