Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Mort de Mrs Westaway - Ruth WARE

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Lorsque Harriet Westaway reçoit un courrier lui annonçant un héritage conséquent provenant de sa grand-mère, cela semble être la réponse inespérée à tous ses problèmes.
En effet, Harriet doit de l’argent, beaucoup d’argent, emprunté à un usurier sans scrupules, et cela risque fort de mettre sa vie en danger. Seul souci : ses grands-parents sont décédés vingt ans auparavant, et elle ne les a même jamais connus. La lettre a donc été adressée à la mauvaise personne.
Mais Harriet qui gagne sa vie en tirant les cartes pour prédire l’avenir n’est plus à une affabulation près.
Et ce coup du sort pourrait enfin tout résoudre sauf si le hasard en décide autrement…


" Une prose évocatrice, des personnages dérangeants ainsi qu’une atmosphère effrayante et claustrophobe font tourner les pages de ce drame familial explosif. " Publishers Weekly

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Annesophiebooks (Les lectures d’Anne-Sophie) 24 octobre 2019
    La Mort de Mrs Westaway - Ruth WARE

    Un thriller domestique typiquement britannique.
    Avec « La Mort de Mrs Westaway », Ruth Ware nous propose une histoire de secrets de famille.

    Harriet, la petite vingtaine, à repris le stand de lecture de tarots de sa mère après son décès brutal, et croule sous les dettes.
    Mais la réception du courrier d’un notaire lui annonçant le décès de sa grand-mère et qu’elle fait partie des héritiers pourrait signifier la fin de ses soucis.
    Sauf qu’il y a un petit couac : elle n’a jamais connu ses grands-parents, décédés avant sa naissance.

    Alors que faire ? Maintenir l’erreur d’identité, ou renoncer à cette occasion de rembourser ce qu’elle doit ? Face à la peur des créanciers, son choix est rapidement arrêté.

    Toutefois, dans cette grande et vieille demeure grinçante, entourée de ses trois « oncle », elle comprend très vite que le danger est partout.
    Que cache cette famille ? Quels terribles secrets se camouflent derrière les sourires ? Et qui cherche à lui faire peur, quitte à la mettre en danger ?

    À moins que ce ne soit son imagination qui s’emballe...

    Avec ce roman, l’auteure nous offre donc un thriller domestique dans la pure tradition du genre : drames, secrets, mensonges, trahisons, sont quelques-uns des ressorts que l’on retrouve donc tout naturellement ici.

    Les personnages sont un peu trop « froids » dans leurs actions et réactions pour être vraiment sympathiques, mais vu que nous doutons de tous jusqu’à la fin, ce n’est pas trop gênant.

    J’ai particulièrement aimé deux choses dans ce titre :
    - L’évolution sur deux temporalités, avec les chapitres qui dévoilent le journal intime de la mère de Harriet en 1994, et les autres qui mettent en place et déroulent les événements de nos jours.
    - Et l’ambiance, très campagne anglaise, avec ce domaine qui fait froid dans le dos, la maison aux bruits inquiétants et autres recoins sombres, les pies et leur incessant piaillement...

    Si l’histoire et son déroulement sont assez classiques dans le fond et la forme, les deux points précédemment cités en font une lecture agréable.

    La fin (et plus surtout la teneur exacte du secret) m’a agréablement surprise.

    Un roman à lire pour les amoureux de suspens domestique et d’ambiance marquée.

  • L’atelier de Litote 6 novembre 2019
    La Mort de Mrs Westaway - Ruth WARE

    Ce roman qui regorge de suspense et surfe sur la psychologie des personnages est tout simplement excellent. J’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de la jeune Harriet ou Hal qui va de voir faire face à un cas de conscience. Doit-elle accepter l’héritage de sa grand-mère qui l’a couchée sur son testament ? Alors qu’elle sait pertinemment que ses grands parents sont décédés il y a longtemps et que cela ne peut être qu’une erreur. C’est très tentant, surtout pour une jeune femme que la vie n’a pas épargné. Hal tente de survivre en reprenant le petit stand de voyance de sa mère décédée il y a trois ans. Mais loin de générer des profits, elle accumule les dettes. L’auteur excelle à nous parler de cette jeune femme isolée socialement qui n’a ni famille ni véritable amie. J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour elle et pour un peu j’aurai pu m’identifier à elle, car malgré les épreuves auxquelles elle est confrontée, elle arrive à faire face et à trouver la force en elle pour toujours rebondir. Cette solitude, le personnage la ressent d’autant plus fortement qu’elle va être amenée à côtoyer les enfants de feu Mrs. Westaway qui vont fort bien l’accueillir. La description des lieux était aussi captivante, du petit appartement miteux à l’impressionnant manoir défraichit en passant par la jetée de Brighton où se trouve le stand de voyance. Il y a eu de nombreuses explications au sujet des cartes de tarots utilisées par Hal et bien que je m’en défende, j’ai trouvé cela captivant et finement étudié. Il y a de nombreux personnages secondaires intéressants mais le scénario tourne autour de cette jeune femme et d’un jeu passé présent grâce à des chapitres en italiques. Elle possède de grande qualités et une résilience à toute épreuve. Un personnage féminin comme on aimerait en rencontrer plus souvent avec la tête sur les épaule, honnête et impulsive. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/11/06/37712145.html

  • bookliseuse 14 novembre 2019
    La Mort de Mrs Westaway - Ruth WARE

    Harriet/Hal, 21 ans, depuis le décès brutal de sa mère 3 ans auparavant, tire les cartes pour survivre. Elle est au bord du gouffre, ayant emprunté de l’argent à un usurier malhonnête, elle se retrouve criblée de dette et menacée.

    Sa vie prend un nouveau tournant quand elle reçoit le courrier d’un notaire lui annonçant le décès de sa grand-mère et l’héritage que celle-ci lui laissait. Pour elle, il y a erreur, ses grands-parents sont morts depuis plus de 20 ans. Ayant un grand cœur, elle décide dans un premier temps d’ignorer ce courrier, mais très vite, acculée et craignant pour sa vie, elle décide de prendre le train pour aller “récupérer” son héritage.

    Une fois sur place, rien ne se passe comme elle le pensait, elle découvre qu’elle a une famille, que sa mère avait des frères, et qu’elle s’est enfuie. Mais pourquoi ?

    Même si cette histoire était intéressante, Hal très attachante, l’ambiance bien pesante, je n’ai pas adhéré à 100 %. Beaucoup de longueurs, on tourne constamment autour du pot, aucun des personnages n’ose s’affronter, et cela devient lassant à la longue.

    Même si j’ai été jusqu’au bout de ma lecture, je n’en garderai pas un souvenir transcendant.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.