Le Filet - Lilja Sigurdardottir

Notez
Notes des internautes
1
#AvisPolar
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Sonja est contrainte de transporter des valises de drogue pour pouvoir continuer à voir Tómas, son petit garçon. Il faut avouer qu’elle a un vrai talent de passeuse et un complice inattendu à la douane de Keflavík. Elle rêve de fuir les chantages affectifs : celui de son ex-mari, celui de sa compagne, l’ex-banquière à l’amour encombrant, qui a détourné les fonds d’un puissant homme politique et passe devant une commission d’enquête financière.

Mais son exceptionnel sens pratique et son sang-froid finissent par la mettre dans une situation inextricable et elle découvre que la perversité des femmes peut être bien plus redoutable que la cruauté des hommes. Sonja prend alors les événements à bras le corps et s’attaque aux plus puissants des malfrats.

Une histoire pleine de surprises : une intrigue internationale menée tambour battant, du chantage à l’amour maternel, un double jeu inquiétant, une héroïne élégante hors du commun, le tout sur un rythme sans faille. Lilja Sigurdardóttir confirme son talent de nouvelle reine du thriller.

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 18 février 2019
    Le Filet - Lilja Sigurdardottir

    Le filet : Reykjavik noir, tome 2 de la trilogie. Titre original "Netið" ( Islande 2016 - France 2018 ). Il est préférable d’avoir lu le tome 1 pour bien savoir comment Agla et Sonja avaient été piégées.

    Avril 2011. Sonja a tout plaqué et fuit l’Islande pour la Floride. Elle a fuit son mari tortionnaire pour se faire oublier avec son fils Tómas. Sonja a laissé Agla engluée dans les conséquences de ses malversations financières. Elle a été reconnue coupable et attend sa condamnation, la prison sans aucun doute car la justice ne plaisante pas avec ceux qui sont à l’origine de la crise financière de 2008. Mais il y a plus grave, plus dangereux, comment libérer ses débiteurs de leur grande dette ? Bragi s’en sort bien, le deal avec Sonja a du bon, il peut désormais accueillir chez lui sa femme Valdís pour être à ses côtés pour le temps qu’il lui reste à vivre. C’est beau d’aimer quelqu’un à ce point.

    Quel plaisir de retrouver le rythme effréné de la narration de Lilja. Des mots justes et la surprise peut jaillir au détour de chaque phrase. C’est simple, direct, réaliste, distrayant et émouvant.

    Et puis tout s’effondre pour Sonja. Elle doit reprendre son travail de mule. Pour Agla, pas d’autre solution que de reprendre son travail de banquière experte et de se lancer un challenge financier exaltant. Bragi reprend du service.

    Et c’est parti pour une ronde planétaire inouïe ! Amsterdam, Luxembourg, Paris, Londres, Nuuk au Groenland, le Mexique ! La coke voyage autant que les emprunts. Dégrèvement, indexation, l’issue est la même, des intérêts colossaux ... Mais tout ne se passe pas comme prévu. Sonja se retrouve avec un cadavre encombrant sur les bras. Agla n’a pas vu venir María une enquêtrice financière perspicace et habile. Quoi qu’elles fassent, les mailles d’un filet se resserrent sur elles. Même le volcan s’en mêle !

    Tout s’enchaîne à une vitesse folle, les 114 chapitres rythment un récit parfois déjanté mais bien documenté. C’est distrayant et tendre à la fois. Lilja Sigurðardóttir offre au lecteur un magnifique roman feu d’artifice au pays des volcans.

    Bibliographie de l’auteure

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.