Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le serment - Arttu Tuominen

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

12 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Ils sont trois : un cadavre lardé de coups de couteaux, un suspect errant les mains ensanglantées à l’orée d’un bois et l’inspecteur chargé de l’enquête. Trois hommes qui se connaissaient ; trois hommes qui ne s’étaient pas revus depuis vingt-sept ans.

Dans les prairies sauvages de Finlande ressurgissent les souvenirs d’une enfance féroce, les traumatismes du passé. Entre les courses à vélo et les vengeances à la sortie de l’école, un pacte de sang a été scellé. Un serment qui se rappellera à eux trois décennies plus tard.

À la façon d’un Ron Rash ou d’un Dennis Lehane plongés dans une Finlande rugueuse, Arttu Tuominen offre un roman noir puissant, hanté par les conflits entre morale et poids du secret.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Clem_YCR 30 mai 2022
    Le serment - Arttu Tuominen

    Le résumé de ce polar, découvert sur BePolar, m’a très semblé prometteur et m’a donné envie de découvrir cet auteur et son histoire de vengeance remontant à l’enfance.

    Une très chouette lecture qui m’a tenue en haleine et pourtant… Pourtant, dès le départ, nous connaissons le meurtrier. Il n’y a donc pas vraiment d’enquête, ou plutôt pas d’enquête pour débusquer l’assassin ; il s’agit plus d’une investigation pour découvrir le mobile et les liens qui pourraient, éventuellement, unir les deux hommes. Plus qu’un roman policier, il s’agit là d’une histoire de vie. L’auteur décortique les relations qui unissent ses personnages ; à travers ce meurtre, et les souvenirs qu’il fait ressurgir, il pousse Jarii, le commissaire intérimaire, à s’interroger sur le sens de sa vie, ce qu’il en a fait, ce qui a réellement de l’importance ou non.

    Arttu Tuominen balade son lecteur entre deux époques : les années 90 et 2018. L’adolescence de Jarii et l’époque à laquelle le meurtre, dont il est en charge, a eu lieu. L’écriture est très sensorielle : on ressent pleinement les choses ; les odeurs, tout comme les sensations. On discerne très bien le fossé entre les deux époques, que ce soit au niveau des moyens de communication (pas de portables en 1991) ou de l’urbanisation (la campagne dans laquelle a grandi Jarii n’existe plus en 2018, les maisons ont poussé un peu partout, et lorsqu’il le décrit, l’auteur arrive à l’étendre au propre lieu de notre enfance).

    Au fil des souvenirs, le lecteur commence à entrevoir une rupture. Comment Antti et Jarii, qui étaient comme deux frères, se sont perdus de vue. Qu’est-ce qui a fait que cette amitié fusionnelle n’existe plus ?

    Il y a beaucoup de violence entre les lignes, l’action est lente, introspective. Les noms à consonnance nordique, parfois compliqués, souvent ressemblants ajoutent de la lourdeur. Chaque personnage avance dans une direction différente, sans connaitre l’avancée des autres. La dernière partie est vraiment immersive, l’angoisse filtrant à travers les lignes.

    Au final, ce n’est pas une belle histoire mais elle m’a tout de même beaucoup plu, parce qu’elle montre ce qu’il y a de meilleur et de pire chez l’homme ; elle prouve que tout n’est pas toujours noir ou blanc, que la justice peut être injuste et qu’on ne sait jamais ce qu’il se passe dans l’intimité d’une maison. C’est à la fois beau et tragique, une amitié comme on en connait peu, qui transcende les années, quand bien même elle semblait enterrée.

  • Lulu le nantais 30 mai 2022
    Le serment - Arttu Tuominen

    J’ai laissé 2 semaines passées avant de poster mon avis sur ce roman.
    Comme certains l’ont déjà dit, nous connaissons dès le début le meurtrier.
    Sur un rythme assez lent, typique des romans nordiques, l’auteur nous fait découvrir les différents acteurs de cette enquête, qu’ils soient policiers, meurtrier ou victime, et les liens qui les unissent.
    Je me suis retrouvé un peu perdu quelques fois, avec ces tiroirs ouverts sur chaque personnage ne menant à pas grand chose dans l’histoire quelques fois.
    Ce n’est pas vraiment un roman policier, l’enquête n’est qu’un prétexte à nous interroger sur le temps passé, sur nos amitiés d’enfance "à la vie, à la mort".
    Jusqu’où irions-nous pour préserver cette parole donnée au nom de l’amitié ?

    Roman intéressant, mais pas indispensable pour du policier

  • BOURDACHE 23 mai 2022
    Le serment - Arttu Tuominen

    Je suis franche. J’ai un sentiment très mitigé sur cet ouvrage.
    L’histoire est relativement intéressante (même si elle n’est pas très originale), avec des personnages attachants (car forcément traumatisés) et le style d’écriture est fluide.
    Normalement, j’aurai donc dû le lire facilement, sans vouloir le lâcher.
    Mais tel n’a pas été le cas, j’ai mis énormément de temps à le lire … ce qui a contribué à mon impression en demi-teinte.
    Finalement, j’ai plus un ressenti de platitude et de déjà vu.
    Je m’attendais à plus de « rebondissements » qui n’ont pas eu lieu.
    Sincèrement, il ne m’en restera rien, j’en ai bien peur.

  • crystyn 22 mai 2022
    Le serment - Arttu Tuominen

    Dès les premières pages, nous avons l’identité de la victime, poignardée de plusieurs coup de couteau lors d’un rassemblement de plusieurs personnes plus ou moins alcoolisées dans un chalet. Nous avons aussi le nom du meurtrier, couvert de sang, qui s’est enfui du chalet mais que les policiers ont retrouvés rapidement et le nom du commissaire, qui confiera l’enquête à ses deux inspecteurs.

    L’affaire pourrait être rapidement bouclée, mais le passé de ces trois hommes remonte à la surface et à travers des allers retours temporels, nous découvrons les liens qui les unissent.
    Le rythme est lent, mais le suspense est parfaitement dosé et maintenu au fil des chapitres qui distillent petit à petit l’histoire du passé qui débute à l’enfance. Ce passé avec notre vécu, nos expériences et nos rencontres, bonnes ou mauvaises, nos projets et nos promesses, font les adultes que nous sommes aujourd’hui.

    J’ai beaucoup aimé ce premier polar noir de cet auteur et j’espère que d’autres vont suivre. L’écriture est fluide, les personnages enfants et adultes décrits avec justesse, un très bon thriller social.

  • Cacou06 21 mai 2022
    Le serment - Arttu Tuominen

    Peu habituée aux romans scandinaves, j’avais un peu peur de me perdre dans les noms des personnages, mais finalement ce ne fut pas le cas.
    Ce roman alterne entre deux époques : dans le passé, on découvre la vie et les difficultés de 2 amis adolescents, avec une description sans concession de drames sociaux ; dans le présent, une en quête qui semble classique mais va révéler des surprises.
    "Le Serment" se lit facilement, grâce à des chapitres courts et l’alternance entre le passé et le présent.
    J’ai cependant été un peu déçue par la fin, et ce roman manque d’originalité à mon goût.
    Globalement, c’est une lecture agréable mais sans plus.

  • Chineuse Deculture 23 janvier 2022
    Le serment - Arttu Tuominen

    Un régal, aucun décorum ni falbala pour écriture sobre tout en retenu. Quand "Stand by me" rencontre " Seul le silence d’Ellory", un subtil polar sur la nostalgie, les reminiscences et les promesses de l’adolescence.

  • reb_books 29 novembre 2021
    Le serment - Arttu Tuominen

    Lors d’une fête bien arrosée dans un chalet isolé, un homme en poignarde un autre. Beaucoup de témoins sont présents mais trop ivres pour aider. Le commissaire Jari Paloviita hérite de l’enquête mais il connaît la victime et le coupable…

    C’était mon tout premier roman finlandais ! Habituée aux polars suédois, les noms et prénoms ici sont un peu déstabilisants car très différents, on peut s’y perdre au départ mais ma crainte initiale passée, j’ai vite intégré les personnages.

    Le récit se déroule sur deux temporalités : l’enquête en 2018 et le début des années 1990, moment où nos protagonistes sont adolescents. Ne cherchez pas ici une enquête pleine de rebondissements, elle est d’ailleurs secondaire à mon sens car les preuves sont irréfutables, on sait tout depuis le début. L’intérêt réside dans ce que l’on apprend de la jeunesse des personnages et qui donnera le mobile du crime et pourquoi le commissaire agit de la sorte dans le présent. Certaines scènes vers la fin sont dignes d’une course contre la montre, on est en apnée avec le héros et on se demande comment il va retourner la situation en sa faveur. Le lecteur est vite pris en tenaille entre ce que la police devrait faire et ce que le passé dicte aux personnages, par loyauté.

    Le commissaire et les autres flics de l’équipe sont des cabossés de la vie, une composante assez classique des polars nordiques. Dans cette belle Finlande, tout n’est pas rose : la violence, l’alcool, les mauvais traitements, les jeunes qui ramassent et tournent mal…

    Une lecture que j’ai beaucoup aimée et qui restera une histoire marquante. Un roman qui ne laisse pas insensible et que je referme un peu chamboulée. Certains passages sont forts en émotions et d’autres très sombres, socialement parlant.

    En résumé, un polar noir, poignant sur la loyauté et l’amitié.
    Dans mon palmarès 2021 !

  • fanchloua 20 novembre 2021
    Le serment - Arttu Tuominen

    Fan de littérature policière scandinave, j j’ai adoré cette nouvelle intrigue intitulée le serment. L intrigue nous conduit dans un cottage au fond des bois, où des hommes se saoulent par habitude. L un d d’eux, Nieminen décède dans des conditions atroces. L enquête nous conduit alors en la ville de PORI.l auteur nous décrit de façon magistrale et inquiétante la brutalité de la vie finlandaise des territoires reculés. A lire en priorité c’est étonnant et addictifs..

  • Isabelle MAURETTE 24 octobre 2021
    Le serment - Arttu Tuominen

    Une très bonne surprise que ce premier roman qui oscille entre thriller, policier et roman social, noir très noir et qui parfois prend aux tripes !

    Le commissaire Jari Paloviita est nommé directeur d’enquête depuis peu et doit enquêter sur un meurtre dans une soirée très arrosée. Ses deux collègues vont sur le terrain alors que lui-même tente de sauver ce qu’il reste de son couple. Le lendemain il s’aperçoit qu’il a connu le mort et que le tueur présumé fut son meilleur ami d’enfance ! Un serment de plus de 20 ans le pousse à le disculper, quitte à se jouer de la vérité !

    Ambiance glauque assurée, neigeuse quand ce n’est pas glacée, l’alcool est omniprésent et les nombreux retours en arrière, nécessaires et bienvenus pour comprendre, nous plonge dans la misère et les drames sociaux !

    Tous les personnages sont décrits avec minutie, sympathiques ou haïssables ils ont beaucoup de présence et remplissent leurs rôles à merveille. J’aime beaucoup le rythme typiquement nordique, ouaté en quelque sorte qui nous immerge !

    J’espère qu’il y aura d’autres tomes afin de découvrir un peu mieux les enquêteurs et leur vie.

    #LeSerment #NetGalleyFrance #rentreelitteraire2021

  • Musemania 15 octobre 2021
    Le serment - Arttu Tuominen

    Avant de paraître aux Editions de La Martinière, ce thriller finlandais a déjà connu une première vie en sortant en exclusivité aux Editions France Loisirs. Pour ma part, je l’ai lu dans le cadre d’une des sélections en lice pour le Grand Prix des Lecteurs 2021 de L’Actu Littéraire. Cette année, j’apprécie encore plus les différents genres littéraires qui sont représentés.

    Comme vous connaissez déjà certainement ma passion pour les auteurs nordiques et en particulier, dans le cadre de la littérature noire, j’étais ravie de constater que l’un d’entre eux faisait partie de la sélection cette année. Même si pour ma part, je ne considère jamais les livres sélectionnés comme des lectures obligées, j’avais encore plus envie de le découvrir.

    En résumé, je dirais que j’ai passé un bon moment de lecture mais avec un petit bémol tout de même. Pourquoi ? Je m‘explique.

    L’histoire est assez attrayante : lors d’une soirée très arrosée dans un chalet perdu dans la montagne, l’un des participants est poignardé à mort. Tout porte à croire que le meurtrier serait Antti Mielonen. L’enquête est confiée au commissaire Jari Paloviita, qui n’est autre qu’un des amis d’enfance du tueur présumé alors que la victime était l’un de ses persécuteurs.

    Même si on devine les grandes lignes, avec des secrets enfouis et des liens forts d’amitié, j’accordais beaucoup d’espoirs à ce livre, écrit par un auteur finlandais, nationalité encore peu représentée dans mes lectures nordiques.

    Au sujet de la lecture en elle-même, je n’ai aucun grief. Cela se lit encore assez facilement, malgré des noms et villes imprononçables pour nous francophones mais encore assez bien distinctifs. Une traduction assurait une fluidité de lecture, un style d’écriture assez plaisant, des chapitres courts permettant une avancée rapide de l’histoire et une alternance entre passé et présent comme j’aime assez bien retrouver dans la trame narrative.

    Le seul grief que je pourrais, cependant, annoncer à l’égard de ce livre est son manque d’originalité au final. Certes, c’est un bon thriller, notamment pour les raisons évoquées ci-dessus, mais je l’ai trouvé un peu trop « facile » et pour ma part, il ne m’a pas offert de réels stupeurs ou de vraies surprises. C’est en somme donc assez banal et il risque peut-être de ne pas procurer un souvenir inéluctable à ces potentiels lecteurs.

    Tout dépendra donc ce que vous attendez de ce livre : si c’est une lecture assez commode, avec pourquoi pas la découverte d’un auteur finlandais, je vous dirais que je vous ai tout trouvé le parfait thriller. Si par contre, il vous faut de l’originalité, je pense que vous risquez d’être un peu déçus.

    Voilà donc une lecture en demi-teinte : pas tout bon mais pas tout mauvais non plus. Je ne manquerai pas de lire le prochain thriller de cet auteur, s’il y a lieu afin de confirmer ou au contraire, infirmer mes sentiments.

  • L’atelier de Litote 11 septembre 2021
    Le serment - Arttu Tuominen

    Un coup de cœur pour ce polar finnois qui met en scène le commissaire Paloviita et deux de ses collègues Oksman et Linda sur une enquête qui à priori devrait être résolue rapidement. On retrouve le cadavre d’un homme tué à coup de couteaux et non loin de là un suspect potentiel portant sur lui de nombreuses traces de sang, on se dit que c’est tout vu, évidemment l’auteur en a décidé autrement. Le récit est construit sur plusieurs lignes de temps entre présent et passé. On retourne à une époque où les protagonistes étaient enfants, puis adolescents. Une enfance douillette pour les uns et terrible pour les autres. Trois garçons, deux amis , un ennemi et tout se met en place au fil des chapitres savamment dosés pour nous donner l’eau à la bouche et le sentiment inéluctable que rien ne peut arrêter la fatalité ou changer leur destinée. Un serment a été passé entre les deux amis, qui ne laissera aucun des deux en dehors de ce lien. Je me suis plongée dans ce récit rude et tendre à la fois. J’ai beaucoup aimé les souvenirs d’enfance, qu’ils soient heureux ou malheureux, tragiques ou joyeux. Ils apportent un éclairage unique à la construction des adultes que nous avons devant nous trente ans plus tard. Une écriture dense qui oscille entre les non-dits et les secrets d’une part et le changement d’optique qu’impose ce décalage de trente ans entre ce qui se passe au présent et ce qui vient du passé. Est-il possible ne pas renier son passé et de tenir ses promesses ? L’auteur nous offre la vision d’une Finlande âpre qui peut tout aussi bien vous faire mourir de froid que conserver en sa terre un serment vieux de trente ans. Une traduction qui ne laisse pas oublier des tournures de phrases étranges et c’est tant mieux après tout nous sommes dans un superbe polar scandinave. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2021/09/11/39129838.html

  • Henaja 13 août 2021
    Le serment - Arttu Tuominen

    Assez loin des thrillers dans lesquels j’aime me plonger (action, Gore...), je découvre Arttu.T avec ce roman qui, il faut le reconnaître à un rythme assez lent, on connaît le meurtrier des le début, nous partons plus sur une quête du Pourquoi, avec le récit d’une amitié ébranlée par les drames et une enquête policière peu présente. Je suis mitigée l’intrigue est bonne mais longue à arriver, le fond de l’histoire m’a quand même bien plu d’où cette note plutôt positive.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.