Ma vie sera pire que la tienne - Williams EXBRAYAT

Notez
Notes des internautes
1
#AvisPolar
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Votre note
Notes des internautes

Quel est le point commun entre un looser amoureux, un bouledogue alcoolique nommé Disco Boy et une jolie hôtesse de casino ? Une sévère propension à être là au mauvais endroit, au mauvais moment. Ces trois-là n’étaient pas faits pour se rencontrer, encore moins pour évoluer en milieu hostile : des trafiquants de drogues, des braqueurs grimés en présidents, des flics retors et une bête qui hante la campagne. Tuer ou se faire tuer, telle est désormais leur seule alternative.

Extrait : Les portières du 4x4 claquent. Des gifles pour mes oreilles. J’ouvre les yeux. Trois silhouettes noyées dans la lumière crue d’un milieu d’après-midi. Elles s’approchent d’un pas résolu. Je protège mes yeux avec mes mains. Le soleil tape fort. Foutrement fort. Une enclume sur ma tête. Avec le stress, j’ai perdu des litres de gnôle. Une odeur vinaigrée imprègne mes vêtements. Ma transpiration. Faudrait que je mette le holà sur la piquette, sinon je vais finir comme un pickle.

Un roman noir détonant entre pulp à l’américaine, novella et polar, avec une rasade d’humour et beaucoup de désespoir.

Vos #AvisPolar

  • Ophé Lit 17 janvier 2019
    Ma vie sera pire que la tienne - Williams EXBRAYAT

    Chronique d’un paradoxe

    Un trio de marginaux avec à sa tête un anti-héros propriétaire d’un chien alcoolique, s’attaque à une villa histoire de mettre du beurre dans les épinards. Manque de pot, il s’agit de la villa de Patron, docteur ès trafic de stups et parrain du coin. Parallèlement, un trio de braqueurs arborant des masques à l’effigie de nos présidents braque un casino… Fiasco.
    Deux histoires qui se croisent et s’entrecroisent pour vous montrer que leur vie est pire que la votre !

    Williams Exbrayat nous livre un roman avec une construction qui désarçonne : recueil de nouvelles ? Roman ? La question se pose à la fin de la première partie.
    Avec une plume noire, caustique et beaucoup d’humour, l’auteur nous entraîne dans une histoire étrange ou les cadavres humains rivalisent en nombre avec les cadavres de bières.
    Le style est nerveux, rythmé par des phrases courtes. Les modes de narration varient au grès des envies de l’auteur ce qui a eu pour effet de me perdre parfois.

    L’auteur évoque des sujets de fond très ancrés dans notre époque : politique, société, pouvoir, égocentrisme… Il nous offre, avec ses trois présidents braqueurs, une satire politique et sociale de notre pays.
    Une fois ceci expliqué, me voilà face à un paradoxe : j’ai adoré la plume, le style de l’auteur et je lui tire mon chapeau pour le culot dans l’exploitation des sujets de fond, la manière de les aborder. Pour autant, je n’ai pas adhéré à l’histoire dans son ensemble. Entre l’orgie de bière pour le chien et de meurtres pour le lecteur, l’histoire part un peu trop dans tous les sens pour moi et je n’ai pas été transportée.
    Néanmoins, je salue la prise de risques de Williams Exbrayat avec ce roman. C’était osé et il l’a fait. En outre, j’ai vraiment été conquise par la plume qui entre langage soutenu, parlé fleuri et autres figures de styles, fait montre de beaucoup de talent.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.