Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Présumée disparue - Susie Steiner

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Une nuit, après une énième rencontre internet ratée, Manon Bradshaw est envoyée sur une scène de crime. Edith Hind, étudiante à Cambridge, belle, brillante et bien née, a disparu. Peu d’indices, des traces de sang... Chaque heure compte pour la retrouver vivante. Les secrets que l’inspectrice Bradshaw s’apprête à découvrir auront des conséquences irréversibles, non seulement pour la famille d’Edith, mais pour Manon elle-même. Une formidable galerie de portraits, des réparties caustiques, une réflexion sur la solitude, une construction diabolique... L’inspectrice Bradshaw fait une apparition fracassante sur la scène du polar mondial.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 16 octobre 2018
    Présumée disparue - Susie Steiner

    J’ai été complètement captivée par cette lecture, avec des personnages superbement bien construits et une pointe d’humour bien plaisante. On découvre une enquêtrice attachante Manon Bradshaw, 39 ans, célibataire qui vogue de rencontres internet malheureuses en rencontres ratées. Cela allège l’ambiance et à la fois nous montre sa vulnérabilité. Elle vient d’être appelée avec son équipe sur une scène de crime, Edith jeune étudiante à Cambridge issu d’une famille plus qu’aisée à disparue dans des circonstances mystérieuse. De là tout va être mis en œuvre pour la retrouvée car chaque minute compte. Ses parents sont des personnages brillants de leur communauté Lady Hind la mère, Sir Ian le père, chirurgien de la famille royale et ami proche du Premier Ministre. Dès les débuts de l’enquête, on va voir remonter à la surface de nombreux secrets concernant cette jeune femme et qui vous vous en doutez auront des conséquences plus que houleuses sur tous les personnages, sur son petit ami mais aussi sur sa meilleure amie. Les suspects vont être nombreux car Edith avait une vie sociale intense et une fois la tempête médiatique lancée de nombreuses pressions vont s’exercer sur la Police afin de résoudre ce cas. Il faudra attendre la découverte d’un nouveau corps pour que l’enquête commence à prendre sa vitesse de croisière. De nombreux thèmes seront abordés dans ce polar comme le trafic d’être humain, la drogue, les secrets de famille et le mensonge.
    Susie Steiner aborde avec talent le développement de ses personnages et les scénarios complexes qu’elle nous propose, son écriture est fluide et bien rythmée. Elle a un sens aigu des relations humaines et des courants sous-jacents qui peuvent être présents. J’ai aimé que l’histoire nous soit racontée du point de vue d’une poignée de personnages intéressants, y compris la mère de la personne disparue. Sa représentation du département de la police m’a semblé crédible, les problèmes pour conserver la cohésion de l’équipe alors que la piste se refroidit, les soucis de budget et d’affectation des ressources et surtout la manière dont l’influence extérieure et les pressions subies peuvent au final affecter l’enquête. Le rebondissement final peut ne pas sembler être vraiment à la hauteur mais une chose est sur avec Présumée Disparue ce n’est pas la fin qui compte mais bien la manière dont on y parvient. C’était un suspense tout en délicatesse, tendu et fascinant avec des pages que je ne pouvais pas cesser de tourner. Bonne lecture.

  • Lectures Gourmandes 14 février 2019
    Présumée disparue - Susie Steiner

    Présumée disparue est un polar qui a tout pour plaire : suspens, action, disparition, meurtre, révélation… mais surtout une enquêtrice de choc qui n’a pas sa langue dans sa poche, qui ne se laisse pas faire et qui ne remplit aucun cliché !

    C’est donc ce qui fait le point fort de ce livre. Mais, même si le personnage de la policière m’a énormément plu et que l’intrigue principale m’a emportée dès les premières pages (en somme, on ne s’ennuie pas !), tout ceci s’est estompé par la suite… Et pour cause, le rythme est vite retombé puisque la révélation finale m’a paru être trop facile… Alors, même si cette fin, plus réelle que d’autres, est compréhensible si l’on suit la logique du livre et permet également d’aborder divers sujets (les liens familiaux, le poids des secrets, les décisions professionnelles…), je m’attendais à quelque chose de plus gros voire de plus frappant qui aurait marqué cette fin de lecture ou aurait créé un retournement de situation …

    Une bonne petite lecture, tout de même, malgré cette légère déception finale !

  • Kirzy 5 février 2020
    Présumée disparue - Susie Steiner

    Le gros point fort de ce roman policier, c’est très clairement son enquêtrice, l’inspectrice de police Manon Bradshaw. Une jeune quadra, bulldozer attachant à l’humour pisse-froid, aux répliques caustiques, mais au coeur tendre, abimée par la solitude et les rencontres amoureuses foireuses.

    Pour le reste, je n’ai pas accroché. Déjà, il y a ce titre qui en dit tellement trop et tue tout suspense avant l’heure. Difficile de m’intéresser à cette enquête visant à retrouver une jolie étudiante fille de Lord, volatilisée sans laisser de traces.

    Forcément, le vernis lisse et sans histoire de cette famille de la haute va se fissurer au fil de l’enquête, dévoilant les secrets de chacun, ce qui multiplie les fausses pistes. Malgré une certaine justesse psychologique, malgré un cirque médiatique incontrôlable très bien décrit, tout reste très plan-plan, très fade. le récit manque d’urgence, d’aspérités, de personnalité même pour susciter un intérêt soutenu.

    Le bandeau citant The Guardian annonçait « on vous met au défi de ne pas tomber sous le charme » … clairement l’envoûtement n’a pas fonctionné avec moi.

  • mouffette_masquee 19 février 2020
    Présumée disparue - Susie Steiner

    Résumé : Un soir d’hiver, l’inspectrice Manon Bradshaw est appelée sur une scène de crime inhabituelle : pas de cadavre mais des traces de lutte, du sang, mais surtout l’absence d’une jeune femme. En effet, Édith Hind, très belle étudiante en littérature à Cambridge, issue d’une riche famille. qui vit dans cet appartement avec son petit ami, semble avoir disparu. Manon et son équipe sont immédiatement à pied d’oeuvre afin de la retrouver, mais les indices, et donc les pistes, sont très minces.

    Mon avis : Mauvais. Plus de 500 pages de vide. Je me suis ennuyée, et si je ne devais pas le lire en tant que juré, je l’aurais arrêté vers la centième page. Une non intrigue, des personnages inutiles et inintéressants voire carrément irritants. Je n’ai absolument pas vu l’inréret des passages de Miriam, la mère d’Édith, qui n’apportent rien à l’histoire, à l’enquête, ni même à mieux comprendre Édith.
    Manon, la flic, est une personne antipathique au possible : égoïste, puérile, caractérielle. Le genre de femme avec un t-shirt "Attachiante" mais qui ont juste un caractère de merde et rien d’agréable. Édith n’est pas beaucoup mieux ; née avec une cuillère en argent dans la bouche, fausse rebelle et vraie bobo qui se repose toujours sur papa-maman pour l’entretenir en parallèle de ses pseudos-croisades contre son statut social.
    Le dénouement, quant à lui, est totalement absurde et invraisemblable, limite dénué d’intérêt. J’ai perdu des heures avec ce livre, ce pavé insignifiant que j’aurais pu mettre à profit pour lire un vrai polar ou thriller. Donc mon conseil : NE LE LISEZ PAS ! Désolée pour le coup de gueule, mais je ne comprends pas qu’il ait pu être sélectionné pour le #prixdeslecteurs2020, vu tous les bons titres qui sortent chaque année.

  • Mes petits plaisirs à moi 7 mars 2020
    Présumée disparue - Susie Steiner

    Tout cela pour ça

    C’est sans doute la formule qui convient le mieux pour décrire l’intrigue de ce roman et l’expérience que vit le lecteur en tournant ses pages.

    Concernant l’intrigue, elle est anéantie dès le titre. Mais pourquoi tant de haine ? Et le comble, c’est que pour arriver à son dénouement (plus de 500 pages quand même !), on nous fait subir une pseudo-enquête qui n’avance pas. Même un paresseux aurait été flashé pour excès de vitesse en comparaison de la manière dont est menée cette investigation qui laisse penser que nous avons affaire à une équipe de bras cassés. On a même l’impression parfois que, consciente du peu de substance de son intrigue et du manque de charisme de ses personnages, Susie Steiner a préféré privilégier des chemins détournés qui, au lieu de laisser son lecteur dans le doute, se transforment en des digressions totalement hors-sujet. Manon Bradshaw devient alors une nouvelle Bridget Jones, en version tête à claques (Je me suis même demandé s’il n’y avait pas une référence à Sex in the City , mais à ce niveau j’ai préféré éviter d’approfondir la question). Certains compatiront sans doute sur ses déboires amoureux. Pour ma part, au bout de 400 pages, je me suis dit qu’il n’était pas étonnant qu’elle soit seule, tant elle est exaspérante. Un passé douloureux n’explique pas tout ! Et le comble, c’est que tous les personnages sont du même acabit : entre le Stuart, dragueur et Casanova de pacotille, et le Davy à l’optimisme quasi sans failles… Tous à baffer ! On fera, peut-être, une petite exception pour le personnage de Lady Hind qui gagne un peu en prestance à la fin du roman en assumant sa position sans pleurnicher.

    En ce qui concerne l’expérience du lecteur, ben, on s’ennuie, on s’ennuie, on s’ennuie, aurait pu dire Danton. On a l’impression d’être au volant d’un diesel qui n’arrive pas à passer la seconde. C’est absolument terrible ! Et la faute à tout cela, c’est cette incapacité de l’auteur à suivre une ligne de conduite. On nous perd constamment au point que l’on se demande parfois dans quel type de roman on s’est engagé. Roman policier ? Roman sentimental ? Young Adult (si, si pour certains passages, on en est là) ? Roman noir ? Enfin, pour résumer, le lecteur est lui aussi « présumé disparu » avant la fin. Et je ne vous parle pas du dénouement : plus tiré par les cheveux, tu meurs ! C’en est presque pitoyable mais c’est aussi très révélateur de l’impression d’enfant gâté qui caractérise nombre de personnages de ce roman (et le comble, c’est que la plupart ont très largement dépassé la trentaine…).

    Je ne m’étendrai donc pas plus longtemps sur le sujet car, vous l’aurez compris, je n’ai pas du tout aimé. Tentez votre chance, cela vous plaira peut-être. On ne sait jamais.

  • Musemania 12 mars 2020
    Présumée disparue - Susie Steiner

    Il s’agissait du second livre de la sélection du mois de février pour le Prix des Lecteurs du Livre de Poche. Le mois de février était entièrement consacré à des choix de polars anglais. Pour moi, l’un était de bien meilleure qualité que l’autre, même s’il s’agissait tous deux de premiers romans. Comment l’ai-je trouvé ? A-t-il reçu mes faveurs ? Je ne vous fais pas monter le suspens plus longtemps et vous en parle tout de suite.

    Face à l’excellent « Dans son silence » d’Alex Michaelides, la barre avait été définitivement placée haute. Hélas pour « Présumée disparue » selon moi, il n’a pas su dépasser les qualités indéniables du thriller psychologique d’Alex Michaelides.

    « Présumée disparue » disposait pourtant d’un pitch intéressant avec la disparition d’Edith, Il n’a pas été une lecture catastrophique mais je l’ai trouvé très lent à se mettre en place et le suspens quasi inexistant. L’histoire est trop « apprêtée » pour ma part et je l’ai trouvée dotée de beaucoup de longueurs. J’aime être surprise par mes lectures dans la littérature noire et cela n’a pas été le cas ici – notamment – avec une fin assez convenue.

    Il ne vous reste plus qu’à vous faire votre propre opinion car, comme savent ceux qui me suivent depuis quelque temps, ceci n’est que mon humble avis !

    Lu dans le cadre du Prix des Lecteurs 2020 du Livre de Poche.

  • M Ar Tin 13 juillet 2020
    Présumée disparue - Susie Steiner

    Présumée Disparue de Susie Steiner est un roman policier classique très efficace.

    On suit une équipe de policiers où chacun des membres a un rôle important à jouer .
    C’est le premier opus d’une série dont le personnage principal est l’enquêtrice Manon Bradshaw.

    On a l’impression que Susie Steiner installe ses personnages dans ce premier tome.

    Les personnages sont très bien campés et l’héroïne principale est très attachante.
    Le charme ‘so british ‘à fonctionné avec moi.

    L’intrigue est bien ficelée, même si le dénouement manque peut-être d’originalité.

    Présumée Disparue est une lecture très agréable.
    Le style de Susie Steiner est efficace.
    Sa plume est addictive. C’est un vrai page Turner.

    Je vais continuer à suivre les aventures de Manon Bradshaw and Co.

  • IsaVP 18 août 2020
    Présumée disparue - Susie Steiner

    La disparition d’une étudiante de Cambridge issue de l’aristocratie anglaise, nous plonge dans la vie et les mœurs de la classe aisée de la ville de Huntingdon et de sa jeunesse dorée.
    Le roman est raconté par quatre des personnages au cœur de l’enquête, la détective Manon Bradshaw et son collègue Davy, Miriam la mère de la jeune disparue et Helena sa meilleure amie.
    L’auteur prend prétexte à cette enquête pour nous dépeindre toute une quantité de personnages gravitant autour de cette disparition. Nous découvrons ainsi les portraits des membres d’une famille bourgeoise, de l’équipe des enquêteurs ainsi que des petits délinquants qui croisent leur route. Des portraits intéressants mais relativement ordinaires et qui surtout, font passer l’enquête au second plan.
    Car il ne se passe pas grand-chose dans ce roman où l’on attend, jusqu’à la fin, l’événement qui nous sortirait d’un bien morne déroulement.
    Beaucoup de longueurs pour cette non-enquête qui distrait tout au plus, sans jamais vraiment intéresser.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.