Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Somos. : une synthèse réussie entre réalité et fiction

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

C’est l’histoire des habitants de la petite ville d’Allende, durant les jours qui ont mené à un épouvantable massacre.

En mars 2011, à Allende, commune au nord du Mexique, non loin de la frontière états-unienne, a eu lieu un massacre perpétré par le cartel Los Zetas, l’organisation criminelle la plus violente de tout le pays. La série Somos. s’en inspire librement et immerge le spectateur in medias res, en pleine tuerie, avant de revenir aux origines de la tragédie, à partir d’un récit choral, qui évoque plusieurs habitants de la commune. Si les liens entre les différents personnages ne paraîssent pas d’emblée établis, la suite des événements, qui détermine une menace grandissante, relie l’ensemble des protagonistes. L’interprétation des comédiens leur confère une véritable crédibilité : on mentionnera notamment la prestation de Jesus Sida dans le rôle d’un attachant jeune homme, Paquito, ou celle de Jimena Pagaza, qui incarne une jeune fille énergique, attachée à vivre des expériences amoureuses émancipatrices.

Dans un monde impacté par la pauvreté et la corruption, le quotidien des habitants est particulièrement rude et les différents épisodes prennent le temps de documenter d’une manière quasi naturaliste les difficultés induites par une grande précarité économique, tout en rendant perceptibles les inégalités sociales criantes entre un jeune homme qui vivote à la recherche de petit boulot et se retrouve finalement martyrisé en prison, un vieux propriétaire opulent qu’on croirait issu d’un western, des prostituées maltraitées ou de jeunes lycéens préservés de la misère, uniquement préoccupés par les activités sportives et des aventures sentimentales de leur âge.

JPEG - 30.5 ko

La série ne répond pas forcément aux attentes des spectateurs qui anticipent un thriller haletant, n’offrant pas, selon un cahier des charges convenu, un lot de séquences spectaculaires dans des intervalles de temps réduites. Au contraire, si l’on excepte la scène inaugurale, l’histoire évacue les tueurs pendant très longtemps, prend le temps de bien s’intéresser aux personnages qui seront les victimes, tout en fonctionnant sur une gradation, jusqu’à l’explosion d’une violence brutale, celle d’un cartel de la drogue, assoiffé de vengeance. Par le soin qu’il accorde à une réalité sociale, au-delà d’un événement tragique, la série mérite d’être saluée.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Pour aller plus loin

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.