Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Sur la dalle - Fred Vargas

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

10 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
3 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Le dolmen dont tu m’as parlé, Johan, il est bien sur la route du petit pont ?- À deux kilomètres après le petit pont, ne te trompe pas. Sur ta gauche, tu ne peux pas le manquer. Il est splendide, toutes ses pierres sont encore debout.- Ça date de quand, un dolmen ?- Environ quatre mille ans.- Donc des pierres pénétrées par les siècles. C’est parfait pour moi.- Mais parfait pour quoi ?- Et cela servait à quoi, ces dolmens ? demanda Adamsberg sans répondre.- Ce sont des monuments funéraires. Des tombes, si tu préfères, faites de pierres dressées recouvertes par de grandes dalles. J’espère que cela ne te gêne pas.- En rien. C’est là que je vais aller m’allonger, en hauteur sur la dalle, sous le soleil.- Et qu’est-ce que tu vas foutre là-dessus ?- Je ne sais pas, Johan.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Bagus35 18 mai 2024
    Sur la dalle - Fred Vargas

    Le commissaire Adamsberg est sollicité pour mettre un terme à une série de meurtres près de Combourg où le descendant du Vicomte de Chateaubriant pourrait être le principal accusé .Entouré de son équipe ,il va vite mettre hors de cause l ’accusé car les victimes présentent des morsures de puces récentes qui indiquent que le meurtrier en est infesté .On retrouve Adamsberg et ses acolytes avec plaisir ,mais c’est un peu moins jubilatoire que les romans précédents .

  • lemurmuredesameslivres 29 décembre 2023
    Sur la dalle - Fred Vargas

    J’avais peur d’être un peu déçue par ce nouvel Adamsberg, mais finalement, j’ai passé un bon moment de lecture. Cette fois-ci, notre équipe quitte son commissariat parisien pour un village breton, toutefois, sans Danglard, qui n’apparaît quasiment pas au cours du récit. Bien qu’il s’agit de mon personnage préféré, le manque ne s’est pas trop fait sentir, et c’est bien la preuve que l’enquête était assez captivante pour que je ne ressasse pas mon mécontentement toutes les quatre pages.

    Comme souvent, l’enquête est un peu fantasque, à l’image du commissaire et de son cheminement de pensée, mais c’est ça que j’aime. J’ai beaucoup apprécié les différents personnages secondaires, les discussions au restaurant, et le sosie de Chateaubriand. Retancourt est en pleine forme dans cet épisode, quant à Adamsberg, il ne sait pas, ne sait jamais, ne sait rien, avant de finalement trouver la révélation finale dans ses pensées éparses. Un peu comme docteur House.

    Je regrette cependant que l’autrice n’ait pas plus insisté sur le côté légende, avec l’énigmatique boiteux qui fait retentir son pas claudiquant à la nuit tombée. Cela dit, je reste quand même une fan inconditionnelle des premiers tomes.

  • jeanmid 4 octobre 2023
    Marathon du polar 2023, équipe JMD
    Sur la dalle - Fred Vargas

    Difficile d’être complètement objectif avec un roman de Fred Vargas que je suis maintenant depuis de nombreuses années.
    Pour autant, disons-le tout net, ce roman ne restera pas dans les annales de sa bibliographie.
    La faute à un manque de rythme certain dans cette enquête bretonne, n’en déplaise à Adamsberg, dont le déclic se fait nécessairement au calme et seul mais aussi à un manque de réalisme du récit qui nous empêche d’être complètement embarqué par cette histoire.

    A contrario quel plaisir de retrouver la fine équipe du commissariat du 13ème arrondissement réunie autour du chef, Danglard- qui fait un passage éclair dans cette histoire - Noël, Froissy, Mercadet « l’endormi » , Veyrenc et bien sûr l’inénarrable force de la nature Retancourt.
    Les voilà transportés dans le village de Louviec, à quelques kilomètres du château de Combourg dans lequel vécut pendant sa jeunesse le célèbre écrivain et homme politique François René de Chateaubriand.
    A Louviec, plusieurs meurtres sont commis et contre toute attente c’est Adamsberg qui va se charger de l’enquête, le divisionnaire local ayant voulu faire du zèle en voulant emprisonner l’un des suspects, un certain Josselin, lointain descendant De Chateaubriand mais qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Aidé du local de l’étape, le commissaire Franck Matthieu et de ses adjoints, l’équipe d’Adamsberg va se mettre au travail pour tenter de débusquer le meurtrier maintenant récidiviste. Une enquête qui va avancer pianissimo mais qui ne va pas empêcher l’équipe de se retrouver matin, midi et soir chez Johan pour découvrir des recettes locales arrosées au chouchen.
    Une nourriture sans doute un peu trop roborative pour les policiers parisiens habitués au sandwich jambon beurre car hormis Retancourt qui va s’avérer être une coureuse de fonds émérite dotée d’une ceinture noire de karaté, le reste de ses collègues va être peu enclin à la moindre initiative, totalement soumis aux ordres d’Adamsberg alors que les cadavres s’accumulent comme à Gravelotte en attendant un éventuel faux pas de notre tueur en série. Adamsberg, lui, n’a pas perdu son temps : il a repéré un beau dolmen pour faire la sieste et tenter que sa fameuse intuition en forme de petites bulles finisse enfin par décoller comme notre intérêt pour le récit, malheureusement, trop tard.

  • ValG 10 septembre 2023
    Marathon du polar 2023, équipe CAMVAL
    Sur la dalle - Fred Vargas

    "Sur la dalle" est le dernier roman de Fred Vargas.

    L’intrigue se passe dans le village de Louviec, en Bretagne, où Adamberg et sa fidèle équipe atypique viennent prêter main-forte pour débusquer l’auteur de crimes en série.

    On a l’impression d’entrer dans un autre espace temps, avec un descendant/sosie de Chateaubriand, un fantôme, des vengeances et des personnages hauts en couleur.

    Même si l’intrigue n’est pas réaliste, le roman est plaisant à lire.

  • Kamiyu-chan 13 août 2023
    Marathon du polar 2023, équipe CAMVAL
    Sur la dalle - Fred Vargas

    Dans cette nouvelle enquête, Adamsberg et son équipe partent dans le village breton de Louviec, sur les traces du descendant de Chateaubriand et d’un mystérieux tueur. Si ce village semble charmant au premier abord, il cache de sombres secrets. Tout le monde se connaît et s’épie. Les rumeurs et les superstitions occupent une place importante dans la vie des habitants.

    Sur la Dalle est un polar "à l’ancienne", avec une multitude de personnages qui ont tous une bonne raison de tuer ou quelque chose à cacher, des indices qui permettent de reconstituer le puzzle de l’enquête, et une enquête qui se construit progressivement, sans tomber dans des excès d’hémoglobine. Le village constitue un huis clos et l’enquête prend la forme d’une course contre la montre au fur et mesure que les meurtres s’accumulent. L’humour et les excentricités qui nous ont fait aimé Adamsberg sont également au rendez-vous. Malgré quelques longueurs et une conclusion qui m’a moyennement emballée, ce nouveau polar de Fred Vargas se lit bien et offre un agréable moment de lecture.

  • spitfire89 5 août 2023
    Sur la dalle - Fred Vargas

    L’ écriture d’un scénario sombre, tordu, l’auteur n’a pas vraiment l’air convaincu dans se qu’il nous raconte, on retrouve quand même de l’humanité, des personnages attachants, de l’inventivité et un petit soupçon d’humour. Une lecture mitigé.

  • marie_jean1 24 juillet 2023
    Marathon du polar 2023, équipe MARATHONIENNES
    Sur la dalle - Fred Vargas

    Sur la Dale de Fred Vargas
    Je presque tout lu ses livres. Son style d’ écriture est différente des autres. Adamsberg son commissaire je l’ aime cet personnages. Fred Vargas conduit des investigations vraiment d’une manière surprenante et excellente. J’aime beaucoup ses livres.

  • universpolars 6 juin 2023
    Sur la dalle - Fred Vargas

    C’est une grande satisfaction pour moi de retrouver ce commissaire Adamsberg. Une vraie énigme sur pattes … Aussi nonchalant qu’hasardeux, il arrive toujours à ses fins, mais on ne sait jamais vraiment par quel miracle ! Il énerve.

    Lors de son errance légendaire, Adamsberg observe, explore, s’intéresse, se perd dans sa tête, se retrouve, se perd encore pour finalement toujours retomber sur ses pattes. C’est assez déroutant.

    C’est en Bretagne, plus précisément à « Louviec », près de Combourg, que nous allons le suivre cette fois-ci. Des crimes, dont Adamsberg n’est absolument pas concerné, ont été commis dans ce petit village. Pourquoi Adamsberg s’y rend-t-il ? Personne ne le sait, même pas lui. Évidemment.

    Par contre, sa contribution ne passera pas inaperçu. Dans ce petit village où tout le monde se connaît, Adamsberg va frapper en son centre. Pas vite - on le connaît ! -, mais au bon endroit.

    Personnellement, j’adore toujours autant ce style bien particulier. La marque de fabrique de Vargas me plait, me fait sourire et me galvanise. C’est sûr qu’il ne faut pas être pressé pour suivre les traces du commissaire Adamsberg. Il est lent, on le sait et il le sait. Mais rien que pour les dialogues, par-exemple, je pourrais me relever la nuit pour en suivre quelques-uns de plus.

    C’est un rythme qu’il faut apprécier à sa juste valeur. Ce côté décalé, parfois absurde, il faut l’aborder avec légèreté. L’incohérence prend parfois ici tout son sens. C’est un paradoxe que j’apprécie énormément dans les récits de Vargas.

    Tenter de suivre les déductions alambiquées ou les curieux raisonnements d’Adamsberg reste une agréable épreuve. Ici, lors de cette enquête, il ne manquera pas de vous surprendre en vous réquisitionnant pas mal de neurones. Dans son cerveau, ça défile lentement, oui, mais tout le temps, et dans n’importe quel sens !

    J’ai aimé être à nouveau témoin de cet esprit tortueux que personne ne comprend, pas même le principal intéressé. Pour cette enquête, ça envoie du lourd. Il faudra prendre son mal en patience pour comprendre où notre flic veut en venir. Il faudra évidemment attendre qu’il le comprenne lui-même !

    Oui, j’adhère. J’aime cette ambiance décalée, ces personnages singuliers et cette enquête qui me fait parfois sourire. Mais en ouvrant un Fred Vargas, on sait pertinemment que l’intrigue sera aussi singulière que les personnages.

    Il y a dans cette enquête quelques raccourcis un peu faciles, certes, mais pour apprécier un Fred Vargas, pour moi, c’est comme pour les polars d’Andrea Camilleri : l’intrigue n’est pas franchement toujours primordiale.

    Notre Hercule Poirot parisien va tout de même vous en mettre plein la vue.

    A lire.

  • Renaud 1er juin 2023
    Sur la dalle - Fred Vargas

    Un roman à dévorer sans faim ;-)

  • Fossey Aurelie 31 mai 2023
    Sur la dalle - Fred Vargas

    Toujours au top !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.