Tu tueras l’ange - Sandrone Dazieri

Notez
Notes des internautes
1
#AvisPolar
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

La Mort au terminus... 23 h 50, voie 7. Le TGV en provenance de Milan entre en gare de Rome. À son bord, l’intégralité des passagers de la classe affaires nage dans son propre sang...
Si les premières constatations dirigent la police vers l’attentat terroriste, la commissaire adjointe Colomba Caselli soupçonne vite des complications. Un seul homme pour y voir clair : son vieil ami Dante Torre, " l’Homme au Silo ". Celui qui a connu l’enfer. Celui qui reconnaît ses démons. Il y a là la marque d’un ange, d’un ange déchu, femme sans visage venue du froid pour semer vengeance et carnage...

Vos #AvisPolar

  • Killing79 12 février 2019
    Tu tueras l’ange - Sandrone Dazieri

    Sandrone Dazieri a fait une entrée remarquée dans le monde du thriller en 2015 avec « Tu tueras le père ». Il n’en était pas à son coup d’essai, mais c’est bien ce livre, mis en lumière à l’époque par la nouvelle collection « La Bête Noire », qui a fait connaître cet auteur italien. Je m’étais régalé dans cette aventure efficace aux personnages marquants.

    Ce nouvel opus reprend quelques temps après la première enquête. Sandrone Dazieri n’a plus besoin d’introduire les protagonistes que l’on connaît très bien. Une nouvelle fois, ce sont eux qui apportent le petit plus. Colomba avec son caractère fort est toujours dépassée par ses excès de dynamisme. Dante avec son passé tourmenté est encore pris de crises incontrôlables. Tous ces défauts, qui font aussi leur charme, les entraînent dans des situations étonnantes et imprévisibles. On s’attache donc à ses deux inadaptés et on a de l’empathie pour eux.

    L’histoire est du même acabit mais un peu plus classique que la précédente. Des drames du passé ressortent et viennent une nouvelle fois perturber le quotidien de nos deux héros. Il va faire ressortir leurs démons et les mettre dans les pires postures. On va voyager dans plusieurs pays à la poursuite d’un ennemi avide de vengeance. Cette suite permet aussi de faire le lien avec le « Père ». Elle s’insère très bien dans cette série et permet de lever le voile sur des événements plus importants qu’ils n’y paraissent.

    Avec cet épisode un cran au-dessous du précédent mais parfaitement maîtrisé, Sandrone Dazieri réussit à valider tous les espoirs placés en lui. Il reprend avec brio tous les éléments qui avaient fait son succès et confirme qu’il faudra compter sur lui dans le futur. Bien que l’histoire semble suivre les mêmes rails et utilise les mêmes ficelles, j’ai pris du bon temps dans cette nouvelle intrigue aux côtés de Colomba et Dante. Les péripéties se succèdent sans pause, les personnages sont toujours aussi attachants et le suspense tient le lecteur en haleine de bout en bout. La fin du livre ouvre la voie à un troisième volet que je surveillerai avec attention.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.