Blake & Mortimer - tome 13 - Affaire Francis Blake (L’)

Notez
Notes des internautes
0
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Le scandale éclate dans la presse londonienne : il y a une taupe à l’Intelligence Service ! Et voilà que sur une photo prise par les agents du MI 5, la taupe a, sans l’ombre d’un doute, le visage de Francis Blake ! Stupeur générale ! Mortimer s’acharne à croire que son ami a été forcé d’agir contre sa volonté, mais les premiers éléments de l’enquête balaient cette hypothèse : Blake a ouvert, sous un nom d’emprunt, un compte alimenté par des versements venant des Bahamas, d’où il a retiré 30 000 livres sterling en quelques mois, plus de dix fois sa solde annuelle ! Pour tout arranger, dans l’appartement que partagent les deux amis, Mortimer retrouve les 30 000 livres cachées dans une reproduction en terre cuite d’un "chacmool" toltèque du 11ème siècle... Les agents du MI 5 ayant pour projet de juger Blake pour haute-trahison, ou de l’abattre s’il le faut, Mortimer décide de retrouver son ami avant eux - avec un seul minuscule indice : lors de leur dernière rencontre au Centaur Club, Blake lui a parlé de manière anodine d’un "endroit idéal pour échapper à ses soucis" : le cottage d’une cousine dans le Yorkshire... Une longue traque commence, qui nous mènera de Londres aux Hautes Terres d’Ecosse - où Mortimer retrouvera Blake à la tête d’un troupeau de moutons - et finira à Ardmuir Castle, pour un dénouement orchestré par l’ignoble colonel Olrik...

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.