Elizas - Sara Shepard

Notez
Notes des internautes
3
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Une jeune femme, belle et fragile, un luxueux hôtel hollywoodien et un dangereux mélange d’alcools forts et de médicaments… Quand Eliza Fontaine, jeune auteure à succès, se réveille dans une chambre d’hôpital, il lui suffit d’un regard à ses proches pour comprendre qu’on la soupçonne d’une nouvelle tentative de suicide. N’a-t-elle pas été retrouvée ivre morte au fond d’une piscine alors qu’elle ne sait pas nager ? Pourtant, Eliza en a la certitude, cette fois, c’est différent. Ses souvenirs sont flous, sa mémoire se dérobe, mais elle se souvient d’une voix, d’un rire… Uniquement armée du roman qu’elle vient de terminer, et dans lequel semblent se mêler fiction et réalité, la jeune femme part à la recherche de ce qui s’est réellement passé. Car, s’il y a une chose dont Eliza est sûre, c’est qu’elle n’a pas sauté dans cette piscine. Quelqu’un a tenté de la tuer.

Vos #AvisPolar

  • celitterature 25 février 2019
    Elizas - Sara Shepard

    Eliza se réveille dans une chambre d’hôpital après selon elle, avoir été poussé dans une piscine au cours d’un séjour dans un hôtel. Mais la version de ses proches est différente, pour eux, cela ne fait pas de doute, il s’agit encore d’une nouvelle tentative de suicide d’Eliza. Envers et contre tous, elle essaie de faire rétablir la vérité, retrouver qui l’a sauvé, retrouvé qui a voulu la tuer. C’est un combat contre ses proches mais aussi envers elle-même car Eliza finit par ne plus distinguer ce qui est réel ou non. Les chapitres alternent entre le récit d’Eliza et en parallèle & des passages de son livre, qui s’inspire de sa vie. Sara Shepard à l’image des livres « Pretty Little Liars » arrive une fois de plus à troubler et faire se perdre le lecteur dans une histoire palpitante, où les faits s’entremêlent entre eux, à tel point qu’on ne sait plus qui croire, quoi croire…

    Cependant, j’ai vraiment préféré l’intrigue de ses romans précédents, il y a selon moi beaucoup de longueurs dans Elizas, ce qui a été pour moi un bémol dans ma lecture.

  • mdg2810 28 février 2019
    Elizas - Sara Shepard

    Je m’attendais à quelque chose de phénoménal. En effet, je n’ai pas encore terminé la série Pretty little liars mais j’étais fan du concept. Etant donné que c’est l’auteure qui a inspiré la série (avec les Menteuses, que je compte dans ma PAL) je pensais retrouver une intrigue loufoque, originale et prenante.
    Certes, c’est loufoque et original mais je reste sur ma faim.
    Le scénario est très intéressant. Eliza est-elle malade (tumeur au cerveau) ? folle ? les deux ? C’est un peu le scénario de celui qui a crié trop de fois au loup... Eliza a tenté de se suicider plusieurs fois et un jour, elle est persuadée d’avoir été victime d’une tentative de meurtre mais personne ne la croit... Et là on a un bon scénario de thriller !
    Sauf que la plume est vraiment bof, bof. Je ne suis pas parvenue à m’identifier au personnage. Il y a énormément de redites et de passage très longs.
    Le récit enchâssé (mise en abime avec un autre livre/ autre histoire) est aussi une idée très intéressante... sauf que l’on s’y perd. Il y a trop de similitudes entre les deux histoires (oui, ça finit par se comprendre mais je n’en dis pas plus).
    Je me suis forcée à le lire tout du long, j’ai eu une petite période d’accalmie lorsque l’on comprend l’importance de Dot, mais elle fut de courte durée.
    La fin se fait sentir.. pareil, l’idée est intéressante mais finalement ça tombe à l’eau.
    C’est donc une belle déception et je vais attendre un peu avant de me lancer dans les Menteuses.

  • Mon Jardin Littéraire 13 mars 2019
    Elizas - Sara Shepard

    Ce roman est sans doute LE roman Charleston (noir) que j’ai le plus attendu cette année. Pourquoi ? Parce que j’adore cette auteure (Pretty Little Liars ça vous dit quelque chose ?) et parce que le résumé est juste super tentant ! Bref je suis faible, j’ai succombé. Merci à Matthieu et aux éditions Charleston pour cet envoi. C’est avec Stéphanie du blog Sorbet-Kiwi que j’ai découvert ce superbe thriller psychologique. Merci à toi j’ai adoré partager cette expérience avec toi et on recommence quand tu veux !

    Sara Shepard donne le ton dès les premières pages de son roman. La narratrice, Eliza, se réveille à l’hôpital sans avoir de souvenirs. Là, on lui annonce qu’elle a encore une fois tenté de se suicider en se jetant dans une piscine alors qu’elle ne sait pas nager. Même si elle est dans le brouillard le plus complet, Eliza a une certitude : quelqu’un l’a poussée !

    Ce qui est vraiment génial avec ce roman, c’est que l‘on ne peut absolument pas faire confiance à l’héroïne qui est pourtant la narratrice. Elle est complètement déboussolée et parait parfois incohérente. Sa mémoire semble lui jouer des tours si bien que je me suis demandée si elle n’était pas schizophrène. J’avais envie de la croire mais tout au long de ma lecture, ma petite voix intérieure me chuchotait de me méfier. La paranoïa d’Eliza est omniprésente et contagieuse, la suspicion est de mise. Difficile donc de prendre au sérieux ce qu’elle raconte. Son histoire est entrecoupée par des parties de son roman qui semble directement inspiré de sa vie d’ailleurs. Comme elle, il m’a été quasiment impossible de distinguer la frontière entre réalité et fiction. Pour moi, ce roman était son passé. Il ne restait plus qu’à deviner qui était qui. Plus facile à dire qu’à faire néanmoins.
    L’angoisse grandissante d’Eliza a déteint sur moi. Je me suis sentie de plus en plus mal à l’aise et oppressée.

    L’auteure joue avec nos nerfs et multiplie les fausses pistes. Comme Eliza, c’était de plus en plus difficile de démêler le vrai du faux. Je peux vous dire sans exagérer que c’est un très bon thriller psychologique qui explore avec brio les limites de la folies.

    J’ai globalement adoré ce livre mais je suis surtout restée scotchée par le dénouement et l’épilogue. Sans en dire trop, en refermant ce bouquin je me suis dit que c’était brillant parce que du coup cette histoire risque de me hanter encore quelques temps.

    J’attendais ce roman avec impatience et il a été à la hauteur de mes espérances. Captivant du début à la fin, ce thriller psychologique est d’une redoutable efficacité jusqu’au dénouement… qui me laisse sans voix. Un roman incontournable cet été !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.