Francis Mizio : Interview

Aztèques dansants, de Donald Westlake, car c’est avec la "foire au crime", nouvelle de Tonino Benacquista, lus la même semaine il y a une quinzaine d’années, que j’ai décidé de passer au comique.
Meurtre à 5 mains de Jack Hitt. C’est un éditeur qui a demandé à 5 grands auteurs (Block, Caudwell, Hillerman, Lovesey, Westlake) de se livrer à un cadavre exquis. Ca s’appuie sur de De l’Assassinat considéré comme un des beaux arts, de Thomas de Quincey. et c’est époustouflant.
Cosmix Banditos de Weisbecker. Polar délirant à base de jungle, de substances et de physique quantique.
Le Dalhia Noir d’Ellroy. parce que c’est un des rares à m’avoir bloqué sur mon canapé une journée entière
Le bûcher des vanités de Tom Wolfe. Idem, mais toute une nuit. Une structure narrative exemplaire.

Galerie photos

Votre commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?