Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Hors limites - Val McDermid

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

12 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

À la suite d’un terrible accident de la route qui met en cause des adolescents, le commandant Karen Pirie est chargée d’enquêter sur une affaire vieille de vingt ans. Des tests ADN réalisés sur l’une des victimes révèlent en effet que ce simple fait divers pourrait bien être lié à une enquête pour homicide non résolue. Spécialiste des cold cases, Karen Pirie est passée maître dans l’art de résoudre les dossiers les plus épineux. Sous ses yeux, les pièces éparpillées du puzzle s’emboîtent peu à peu et mettent au jour des secrets extrêmement dangereux. Des secrets que certaines personnes seraient prêtes à protéger à n’importe quel prix.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Et chez vos libraires en click & collect

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Christel 11 mars 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Quand on ouvre ce roman, sur la première page se trouve un petit texte de l’auteur commençant par "Ceci est mon trentième roman". Et là, je me dis honte à moi qui ne connaissait même pas cet auteur avant de recevoir un exemplaire de "hors limites" grâce à bepolar. Ensuite, je me rends compte que le commandant Karen Pirie est un personnage récurrent et je pense "mon Dieu, mais je vais être complètement larguée vu que je n’ai pas lu les autres livres". Comme il s’agit d’une lecture pour bepolar, pas le choix, je me lance dans la lecture. Et je me rends rapidement compte que ce n’est pas du tout dérangeant de faire connaissance avec le commandant Pirie dans "Hors limites" car l’auteur nous fournit les rappels nécessaires au fur et à mesure de l’histoire.
    Le commandant Pirie dirige l’unité des affaires historiques avec l’inspecteur Jason Murray alias "La Menthe", son seul et unique collègue. Leur but est de résoudre de vieilles affaires tombées aux oubliettes dans leur bureau relégué dans le coin le plus reculé du bâtiment, comme si la hiérarchie voulait les rendre invisibles et les oublier, au même titre que leurs affaires.
    Même si ce roman n’est pas aussi "noir" que ceux que j’ai l’habitude de lire, le fait que Karen Pirie gère deux enquêtes complètement différentes en parallèle permet à l’histoire de garder un rythme soutenu et on avale les 538 pages sans s’en rendre compte et en passant un bon moment de détente.

  • marysoad 12 mars 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Tout commence par un accident banal, devenant l’élément déclencheur qui va permettre de rouvrir d’anciennes enquêtes. On retrouve le commandant Karen Pirie, qui gère l’unité des affaires historiques avec son collègue Jason.
    Karen va s’intéresser à une analyse ADN, lui permettant, tout au long du roman, à faire la lumière sur des événements survenus il y a quelques années en arrière.

    J’ai beaucoup aimé le personnage principal, Karen, qui est forte et n’abandonne jamais malgré ses doutes. Elle arrive avec brio à jongler entre les enquêtes, tout cela sans nous faire perdre le fil.

    Sans pour autant être haletant, le roman se lit facilement, il est bien ficelé et je n’ai, à aucun moment, ressenti de l’ennui en le parcourant.

    Pour les personnes qui, comme moi, n’ont jamais lu de livres de cette auteure et série, vous pouvez le lire sans problème. Même si des personnages récurrents sont présents, leur rôle et statut est expliqué, et leur passif n’est pas forcément nécessaire à connaître.

  • Alice Nancy 13 mars 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Toute première pour moi : 1ère critique et 1er livre de Val McDermid.
    On retrouve ici les enquêtes du commandant Karen Pirie, cheffe de l’Unité des affaires historiques d’Ecosse et de son inspecteur « la Menthe ».
    Lors d’un violent accident de voiture mettant en cause des adolescents, les tests ADN effectués sur l’un d’entre eux permet la réouverture d’une enquête pour un meurtre datant de 20 ans. Karen Pirie traque sans relâche les indices et témoignages, et s’intéresse à d’autres faits divers qui ne la concerne pas directement, quitte à avoir des problèmes avec sa hiérarchie ou avec d’autres individus qui ne souhaitent pas que leur secret bien enterré soit révélé…

    J’ai beaucoup aimé ce livre qui conforte mon affection pour les auteurs britanniques. L’écriture est rapide sans temps mort. On s’attache au personnage de Karen, à son caractère bien trempé, sa détermination, son mal-être, ses promenades nocturnes… En revanche, pas de grosse surprise sur le dénouement pour ma part, j’espérais un peu plus de rebondissement.
    Mais c’est un très bon roman policier que je recommande vivement,sur fond de culture écossaise et d’évènements actuels. Je relirais d’autres aventures de Karen Pirie avec plaisir.

  • Mes petits plaisirs à moi 15 mars 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Ni déçu ni emballé, tel pourrait être mon état d’esprit à la fin de la lecture de mon premier Val McDermid. On peut dire que nous sommes dans une intrigue somme toute extrêmement classique avec des poncifs traditionnels :

    - une enquêtrice meurtrie par la vie, essayant d’être à la hauteur de l’héritage paternel et qui a quelques soucis avec ses collègues et l’autorité hiérarchique ;
    - un assistant un peu « benêt » qui gagne en efficacité tout au long de l’enquête ;
    - deux enquêtes qui se croisent pour finalement n’en faire plus qu’une.

    Spécialisés dans les cold cases, nos deux enquêteurs que sont Karen Pirie et Jason Murray font obligatoirement penser au duo que forment Carl Mørck et Hafez el Hassad du Département V de Jussi Adler Olsen. Mais on doit tout de même reconnaître que le danois surpasse l’écossaise sur ce coup-là.

    Donc, en gros, rien de très original mais on doit avouer que c’est plutôt bien mené même si c’est quand même cousu de fil blanc car l’on voit rapidement poindre la solution de l’énigme. C’est sans doute cela que je reprocherai à l’auteur : le lecteur s’avère à plusieurs moments plus perspicace que l’enquêtrice, ce qui est un peu dommage. Même moi qui, habituellement, ne pressent pas grand-chose, j’ai eu plusieurs fois envie de crier à cette chère Karen : « Non ! Mais tu es aveugle ou quoi ? ».

    Ce que l’on peut en conclure, c’est que c’est le genre d’ouvrages qui vous fait passer un bon moment de lecture mais qui ne révolutionnera pas le genre. C’est une certitude !

    A recommander aux adeptes des polars mais pas forcément aux accros.

  • Céline Limbourg 20 mars 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Ne connaissant pas cette auteure, je me suis dit pourquoi ne pas tenter...

    J’ai été déçue par l’histoire qui selon moi est un peu trop classique et sans grand intérêt. Pourtant adepte des thrillers et policiers, j’ai trouvé que ce livre ne révolutionnait pas le genre...sauf peut-être dans le fait qu’il s’agisse d’une femme enquêtrice.
    J’ai également trouvé que l’on arrivait rapidement à résoudre l’enquête qui ne laisse pas la place à un grand suspens.
    Néanmoins, l’écriture de l’auteure est fluide.

    En bref, même si j’ai moi été déçue par ce livre, il faut lui laisser sa chance car il pourrait être apprécié par des adeptes du polars assez classique.

  • Lou Mael 20 mars 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Quatre jeunes hommes enivrés décident de voler une voiture. Ce qui devait arriver, au vu des circonstances, arrivera : ils auront un accident de voiture. Une des victimes fera l’objet entre autres d’un test ADN qui sera comparé au fichier national. Et là, surprise, une concordance va être trouvée avec un assassinat non résolu de plus de 20 ans. Sauf que cet homme n’était pas encore né au moment de ce crime atroce.
    Karen Pirie chef de l’unité des affaires historiques (équivalent aux cold case autrement dit les affaires classées mais non élucidées), va être chargée de résoudre cette enquête. En plus de celle-ci qui va lui demander beaucoup de patience, elle va s’intéresser de près à une autre enquête qu’elle estimera avoir été bâclée par un policier et qui aura un lien avec une autre affaire passée. Vous me suivez ?
    Ces deux enquêtes menées en parallèle vont la mener vers des secrets extrêmement dangereux et dérangeants. Sa vie va être menacée.

    *****
    Le personnage de Karen Pirie fait partie d’une série de livre de Val Mc Dermid, le quatrième pour être exacte. Le fait de n’avoir pas lu les précédents ne gêne en rien pour la lecture de cet opus. Les protagonistes sont replacés dans cette histoire et il n’y a donc aucun problème de compréhension. Certains choses vont sont expliquées par l’auteur.
    Val Mc Dermid à une plume très bien rodée. Je me suis demandée au début comment elle allait s’y prendre pour occuper 538 pages (en format poche !) avec ce point de départ qui, somme toute, me paraissait assez simple. Et bien c’était sans compter les nombreux retournements de situations offerts par l’auteur.
    Ici, pas questions de courses poursuites, de scènes sanglantes. Non, c’est une enquête de terrain longue, complexe et extrêmement bien écrite qui m’a tenu en haleine du début à la fin. J’ai tourné les pages sans même m’en rendre compte. Les éléments vous sont donnés petit à petit : nous allons de piste en piste, de révélation en révélation. Et c’est efficace. Même si j’ai vu venir la fin assez vite, j’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce polar.
    Les personnages sont attachants, humains, juste ce qu’il faut pour rester dans cette ambiance. La plume de l’auteur est convaincante. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.
    Une très bonne enquête à découvrir !

  • lolive 22 mars 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Première découverte de Val Mc Dermid, auteure aux millions de vente et aux succès planétaires , avec cet opus du commandant Karen Pirie et de son adjoint Jason Murray alias « la menthe ».

    Commandant à l’unité des affaires historiques ou plus précisément des cas non élucidés, Karen Pirie réouvre une enquête sur le viol et le meurtre d’une jeune femme à Glasgow, 20 ans auparavant. Le commandant Pirie s’intéresse aussi à une autre affaire sur le suicide d’un homme dont la mère a disparu dans un attentat il y a plusieurs années. Elle va mener de front ces 2 enquêtes qui pleine de rebondissements vont donner au livre un rythme soutenu et sans temps mort.

    Les 2 intrigues sont bien posées, et donnent immédiatement envie au lecteur de se plonger dans le livre. Femme de caractère, têtu, déterminée, curieuse, il ne faudra pas compter sur Karen Pirie pour lâcher quoi que ce soit. C’est jusqu’au péril de sa vie qu’elle élucidera ces 2 dossiers depuis si longtemps enterrés….

    Même si on ne connait pas cette série, cela n’empêche pas d’entrer dans l’histoire et de faire la connaissance du commandant Pirie et de son adjoint la menthe. Les références au passé des personnages sont brefs et donnent plutôt envie de les découvrir en lisant les autres histoires de la série.

    Cet opus du commandant Karen Pirie et de Jason Murray est plaisant, fluide, simple, dynamique.

    Pas de temps mort, une enquête qui tient debout, des personnages de caractère, un bon livre pour se détendre et se faire plaisir. Un vrai policier avec une enquête robuste, précise, construite.

    Seul bémol, un manque de suspens à partir des ¾ du livre qui rend la fin un peu décevante. Et une intrigue pas des plus originales, mais bien traitée.
    Bonne Lecture…..

  • Oceaneca 26 mars 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Vous aimez Cold case ou les documentaires criminels au sujet de crimes non élucidés depuis des années ? Alors vous plongerez avec intérêt au sein de l’unité des affaires historiques en compagnie de Karen Pirie, le commandant de cette cellule à Edimbourg. Autant dire que dans une affaire vieille de vingt-deux ans, il est difficile de regrouper de nouveaux témoignages et de trouver de nouveaux indices ou preuves. Et c’est bien grâce à la technologie que l’enquête sur le viol et le meurtre d’une jeune femme va pouvoir être réouverte. Suite à un accident de voiture qui a causé la mort de ses camarades, un adolescent est entre la vie et la mort. Seulement, son ADN trouve une correspondance avec celle du coupable jamais retrouvé sur les lieux du crime perpétrée sur Tina McDonald.

    Karen est prête à en découdre en duo avec l’inspecteur Jason Murray qui a encore du boulot avant de lui arriver à la cheville. Mais une seule affaire ne suffit pas au commandant Pirie, elle s’engage également officieusement dans une autre affaire double. Un homme est retrouvé mort sur un banc d’une balle dans la tête. Suicide ou meurtre ? Le capitaine en charge de l’affaire penche pour la première hypothèse mais Karen, elle, ne croit pas aux coïncidences ; l’assassinat de la mère de la victime, avec trois autres de ses amis, des décennies plus tôt, éveille ses soupçons. Contrairement à ce que l’on voit à la télé, le meurtre touche rarement deux fois au sein d’une même famille sans que les deux ne soient reliés.

    N’ayant pas sa langue dans sa poche et n’ayant pas peur d’assumer certains actes qui frôlent l’insubordination, le commandant Pirie sait comment tirer les vers du nez de ses témoins et suspects et déterrer de nouveaux indices passés inaperçus jusque-là. Avec un réseau important de contacts, elle sait à qui faire appel afin de recevoir les meilleurs conseils et informations alors qu’elle garde profondément en elle la perte de son mari et coéquipier de choc. On voit alors tout ce petit monde travailler de son côté pour ensuite mettre leur travail en commun avec Karen qui fait le lien. Il est intéressant de constater que tout ce travail ne se fait pas en un jour et qu’il faut souvent passer par des étapes administratives freinant parfois la dynamique de l’enquête. Le cadre est très bien travaillé en étant le plus réaliste et le plus compréhensible possible.

    On peut par contre se perdre au départ avec le nombre d’intrigues autour du personnage principal. Entre son enquête officielle, l’enquête secondaire actuelle reliée à une autre de plus de vingt ans, et ses rencontres nocturnes avec des réfugiés syriens ne réussissant pas à se faire une place dans ce nouveau pays, Karen a de quoi faire et il est parfois difficile de s’y retrouver au milieu de tous ces personnages. J’ai découvert après ma lecture que Hors limites est loin d’être le premier livre mettant en scène cette brigade écossaise mais plutôt le quatrième, ce qui a pu au début ne pas me faciliter ma lecture. Mais dès que toutes les intrigues se mettent en place et s’alternent bien les unes après les autres, on ne demande qu’à continuer à lire ce récit qui compte plus d’un mystère.

    La conclusion ne se veut pas réellement surprenante, les révélations étant faites quelques chapitres avant la fin pour ensuite s’intéresser essentiellement aux preuves fournies, aux aveux et à la possible sentence pour ces meurtres. Non à la grandiloquence et au sensationnalisme, oui à davantage de réalisme et de sobriété ce qui fait vraiment du bien quelques fois.

    https://entournantlespages.wordpress.com/2020/03/26/hors-limites-val-mcdermid/

  • Ced_ric 26 mars 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Dès les premières pages, j’ai été happé par l’histoire.
    L’intrigue est prenante et très bien menée. On passe de rebondissements en rebondissements. Et l’auteur distille les indices petit à petit.
    C’était ma première lecture de Val Dermid et je ne pense pas que ce soit le dernier.
    Les personnages sont très bien créés, ils sont tous complémentaires avec, pour Karen Pirie, un caractère bien trempé.
    Elle mène ses enquêtes comme bon lui semble et fait fi de sa direction, au grand damn du "macaron" son supérieur.

    Vous l’aurez compris, j’ai passé un excellent moment avec ce roman, seul le temps m’a manqué pour avancé plus rapidement à mon goût.

  • Sylvie Geoffrion 28 mars 2020
    Hors limites - Val McDermid

    J’ai toujours bien aimé Val McDermid. Je trouve que cette écossaise écrit sobrement, sans flagornerie , sans vouloir outrageusement séduire le lecteur. Comme ici dans Hors Limites, j’aime aussi l’amitié entre ces femmes de différentes professions et le temps que l’on prend pour l’entretenir . Elle écrit et ça nous ressemble. Dans ce titre, nous sommes aux affaires historiques, les non réglées et Karen Pirie en est à la tête. Elle qui vient de vivre une perte terrible continue le chemin, et peut-être trouve-t-elle une forme de résilience dans le travail. L’autrice trouve le moyen de nous faire comprendre le grand trou dans le coeur de son héroïne sans effondrements, sans atermoiements, sans se répandre indûment. Même que les insomnies de Karen nous ferons faire des promenades nocturnes dans la ville qui seront bien intéressantes. Cette enquête, sans rebondissements spectaculaires, juste ce qu’il faut pour nous tenir en haleine et titiller notre curiosité sera menée de main de maître par Karen. Je ne sais pas s’il y a d’autres opus avec le commandant Karen Pirie mais honnêtement, je l’espère. Il est certain que je reprendrais bien un café avec elle et son acolyte.

  • Jandot 1er avril 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Je ne connaissais pas du tout cet auteur et on ne peut pas dire que je sois une inconditionnelle de l’écriture britannique.
    J’ai trouvé ce cold case sans saveur, j’ai même eu du mal à le terminer...
    Malgré un personnage principal assez attachant, l’auteur ne nous tient pas vraiment en haleine.
    Une déception pour moi.

  • Canistrellu 2 juin 2020
    Hors limites - Val McDermid

    Val Mc Dermid nous habitués à mieux. Intrigue longue, classique, et prévisible. Pas de rebondissement, pas d’urgence, pas de fièvre. Des dizaines de pages à attendre une décision de justice. Un récit qui dévide ce qui est prévu, sans fausse piste.
    Alors, l’inspectrice Karen Pirie mange épicé, boit du gin. Des pintes de bière. S’interroge sur ses tenues. Et cela dure plus de 500 pages.
    Un roman policier basé à Édimbourg cousu de fil d’Écosse. Pour ce qui ne connaissent pas l’auteure, il est préférable de commencer par la série Carol Jordan / Tony Hill.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.