L’insigne du boiteux - Thierry Berlanda

Notez
Notes des internautes
3
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Votre note
Notes des internautes

Résumé :

A quelques mois de la retraite, le commandant Filier se retrouve à la tête d’une affaire comme il en existe fort peu : un tueur psychopathe tue des mères de famille sous le regard de leur enfant de 7 ans. De quoi défrayer la chronique et attiser les peurs enfouies. Afin de l’aider sur l’affaire, le commandant fait appel au professeur Bareuil et à l’une de ses anciennes étudiantes, Jeanne, elle-même mère d’un enfant. Car il faut arrêter le psychopathe avant que celui-ci ne cause de nouvelles victimes.
Les crimes sont odieux, cruels mais que cachent ces horreurs ? Alors que les indices commencent à apparaître que les éléments commencent à se rejoindre, le meurtrier gagne du chemin. Bientôt, ce sera Jeanne qui sera dans sa ligne de mire. Les enquêteurs devront faire preuve de courage et de force pour sauver la jeune femme et mettre un terme à ces tueries.

Vos #AvisPolar

  • celitterature 13 mars 2019
    L’insigne du boiteux - Thierry Berlanda

    Bien que le résumé du roman m’a totalement intrigué, l’histoire d’un tueur en série, assassinant des mères de famille sous les yeux de leurs enfants et une jeune femme qui se retrouve enquêtrice puis traquée par le tueur à son tour, mais le style m’a totalement dérouté. Je n’ai pas réussi à accroché au style d’écriture, et le profil de l’assassin m’a complètement échappé. La dimension psychologie est bien construite et on se plaît à chercher avec les personnages principaux, la raison d’une telle sauvagerie chez cet… individu, si on peut encore le qualifier comme tel au vu de sa cruauté. Le personnage de Jeanne est attachant et au fur et à mesure des pages, plus le tueur s’approche d’elle, plus l’inquiétude est vive. Cependant ce roman n’a pas été un coup de coeur. Deux tomes complètent cette trilogie et je me demande si je les lirais ou non pour peut-être creuser davantage l’énigmatique profil de l’assassin.

    https://celitteratureofficiel.wordpress.com/2019/03/13/litterature-linsigne-du-boiteux/

  • Sangpages 13 mars 2019
    L’insigne du boiteux - Thierry Berlanda

    Thierry Berlanda nous emporte dans une histoire sordide ou au final rien n’est très clair puisque les apparences semblent trompeuses. Les gentils ne le sont peut-être pas et le méchant nous fait osciller entre la monstruosité absolue et la pitié avec cette petite envie de lui octroyer des circonstances atténuantes. Un style fluide et super agréable à lire, page après page à vitesse grand V, emporté dans un tourbillon de mots et d’une folie certaine. J’ai adoré le petit détail qui tue : l’utilisation des majuscules à tous les pronoms possessifs lorsque le Prince parle. Ce qui lui donne encore plus de grandeur ! Un petit air de Juliette Benzoni pour le côté légèrement historique, ce qui n’est pas pour me déplaire puisque j’avais dévoré toutes les aventures du Prince Morosini à une certaine époque ou plutôt …à une époque certaine … De chouettes personnages, une bonne intrigue, plein de petites choses qu’on n’explique pas vraiment et qui en font un très bon livre. A recommander et se plonger direct dans la suite "la fureur du prince"

  • L’atelier de Litote 15 mars 2019
    L’insigne du boiteux - Thierry Berlanda

    Thierry Berlanda signe un polar à couper le souffle, l’intrigue est sanglante, le tueur est un psychopathe de la pire espèce. Il choisit des mères de famille pour les assassiner sous les yeux de leur fils de 7 ans. Jeanne vit seule avec son fils, elle va être sollicitée en tant qu’experte sur un bijou ancien retrouvé sur la scène de crime par le commandant Fallier, en compagnie du Professeur Bareuil, son ancien directeur de thèse. J’ai été happé par ce roman, je dois dire que le fait que les crimes commis soient particulièrement horribles m’a donné envie d’en savoir plus sur ce tueur mystérieux. J’ai beaucoup aimé les passages où une large part est donnée à l’histoire et à la genèse de l’assassin, on y perçoit toute sa souffrance et pour un peu il ferait peine. C’est principalement la profondeur psychologique du tueur et la façon dont l’auteur nous la fait découvrir qui m’a captivé. L’enquête démarre doucement mais c’est pour mieux monter en tension dans les chapitres à venir. Les dialogues sont enlevés et donne un style légèrement suranné qui n’était pas pour me déplaire. Le personnage de Jeanne est parfait, on s’inquiète pour elle car elle semble vulnérable et à juste titre puisqu’elle a le profil idéal pour devenir la cible de ce psychopathe qui semble toujours réussir à tirer son épingle du jeu. J’ai passé un très bon moment de lecture, je n’hésiterai pas à lire la suite « la fureur du Prince » si l’occasion m’en est donnée. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.