Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’interrogatoire de Thierry Berlanda

Bepolar : Comment est née l’idée de ce roman ? Qu’aviez-vous envie de faire et de raconter ?
Thierry Berlanda : L’idée est née d’un séjour dans le Morvan, il y a deux ou trois ans, pendant la période de Noël, comme vous vous en douterez sans doute... Comme toujours, j’ai eu envie de montrer la vérité des passions humaines, lumineuses ou non, selon les cas, quand on les a débarrassées des masques et des parures de la bienséance.

Bepolar : On suit l’enquête de Lehmann, adjudant-chef proche de la retraite et de son adjointe, Emilie Casanave. Comment pourriez-vous nous présenter ces deux personnages ?
Thierry Berlanda : Ce sont des personnages qui sont plus attachés à leur devoir qu’aux procédures. En cela, ils me semblent traduire un besoin de plus en plus impérieux chez un grand nombre d’entre nous : agir librement, mais en nous sentant responsables de nous-mêmes et des autres.

Bepolar : L’enquête tient sur ce duo, très différents, entre lui qui se joue un peu des règles et elle qui est très premier degré. L’antagonisme d’un duo de personnages est-il un bon moteur pour raconter une histoire, et notamment un polar ?
Thierry Berlanda : C’est un antagonisme apparent, mais au fond, les deux se ressemblent, ou en tout cas se rejoignent, car les deux se méfient et se défient des apparences et des convenances. Cette attitude peut les mettre en danger, mais elle leur donne aussi une énergie et une "vista" extraordinaires.

Bepolar : Un petit mot sur l’ambiance. La disparition a lieu de nuit, en plein hiver, sous la neige. Est-ce que ça aurait été le même livre si vous l’aviez situé en été ?
Thierry Berlanda : Non sûrement pas, car les conditions extérieures, et mêmes les conditions climatiques, font aussi partie des personnages d’un roman. J’ai écrit des romans qui se déroulent un peu partout dans le monde ; aucun n’est interchangeable avec aucun autre.

spip-slider

Bepolar : Le livre vient tout juste de sortir. Comment vivez vous cette période des premiers retours des lecteurs et lectrices ?
Thierry Berlanda : Les retours de lectures et les courbes des ventes sont littéralement affolants. C’est un grand plaisir pour moi et je me sens plein de gratitude à l’égard des gens qui me sont fidèles de livre en livre, tout comme je le suis à l’égard de ceux qui me découvrent en ce moment.

Bepolar : Quels sont les salons et dédicaces à venir sur votre agenda ?
Thierry Berlanda : J’étais au salon de Cosne le week-end dernier, qui a connu un beau succès malgré les restrictions en cours. Je serai à Polar Lens les 10 et 11 octobre, et à Aubigny sur Nère le 17. Beaucoup d’autres sont programmés, mais suspendus à un éventuel arrêté préfectoral de dernière minute...

Bepolar : Et avez-vous déjà une idée de votre prochain roman ?Thierry Berlanda : A vrai dire, il est déjà écrit... et il sera très différent de Déviation Nord.

Galerie photos

spip-slider
spip-bandeau

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.