Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Disparue de Noël - Rachel Abbott

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Une route de campagne verglacée. Une voiture qui perd le contrôle : la conductrice est tuée sur le coup ; Natasha, sa fille de six ans assise à l’arrière, se volatilise sans explication.

Quelques années plus tard, David fait de son mieux pour se reconstruire après le drame qui a emporté sa femme et sa fille. Il forme désormais un couple heureux avec la douce Emma et le petit Ollie, adorable bambin de dix-huit mois qui comble leur foyer.
Mais un jour, une inconnue débarque dans leur cuisine. Natasha.
Où était-elle toutes ces années ? Comment a-t-elle retrouvé le chemin de la maison ? Si David est fou de joie, Emma, elle, se sent vulnérable devant cette adolescente silencieuse.

Cadeau ou malédiction ? Que cache le retour de la disparue de Noël ?

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • bonne_heure_litteraire 8 février 2021
    La Disparue de Noël - Rachel Abbott

    La disparue de Noël n’est pas un roman de Noël à proprement parlé c’est seulement le postulat de départ qui se passe à Noël et qui lance ce roman et ses mystères.
    .
    Un roman où les secrets se mèlent à l’angoisse, l’attente, les rebondissements et enfin le dénouement qui ne manque pas de révélations et de rebondissements.
    .
    Une lecture que j’ai trouvé très addictive même si j’ai mis environ 2 semaines et demie à le lire mais c’etait surtout par manque de temps et par envie de profiter de ma famille plutôt que lire mais rien à voir avec ce livre qu’en temps normal j’aurais bouffé en à peine 2 jours !
    .
    L’intrigue est très bien menée, j’ai eu quelques soupçons concernant les protagonistes, certains se sont confirmés d’autres non mais une histoire qui bien qu’elle ne soit que pure fiction est tout à fait réaliste. Ne vous attendez pas à ce que vos méninges soient en ébulition comme dans certains romans psychologiques, c’est une lecture sans prise de tête, claire, facile à lire et vraiment super

  • Auryn 13 février 2020
    La Disparue de Noël - Rachel Abbott

    David Joseph a tout perdu en une nuit. Alors que sa femme et sa fille reviennent d’un repas de famille, elles sont victimes d’un accident. Caroline meurt sur le coup et la petite Natasha disparaît sans laisser de trace.
    Six ans plus tard, David a refait sa vie. Il est marié à Emma et ils ont un petit garçon, Ollie, âgé de 18 mois. Ils ont une vie tranquille jusqu’au jour où Natasha, la fille disparue de David, débarque dans la cuisine du couple. Si David est ravi de retrouver sa fille, Emma, elle, se demande où était passée Natasha, ce qui lui est arrivée pendant ses dernières années...

    L’auteur nous offre un polar psychologique assez intense. La personnalité des protagonistes est très fouillée et évolue magistralement au fil des pages.
    A commencer par Emma, qui de parfaite mère au foyer un peu effacée, va devenir au fur et à mesure le pilier du roman, prête à tout pour sauver sa famille.
    Le personnage de Natasha est très intéressant également. A la fois touchante et détestable, elle est un peu perdue entre ce qu’elle doit faire et ce qu’elle voudrait faire et surtout, on veut savoir ce qu’elle cache.
    Tout ceci contribue à nous accrocher au roman, d’autant plus que l’auteur sème plusieurs retournements de situation. L’angoisse augmente au fil de l’histoire, à tel point que je me suis retrouvée à retenir ma respiration à plusieurs reprises.

    C’est franchement un coup de cœur pour moi et je ne peux que vous inciter à le lire.

  • valmyvoyou lit 2 février 2019
    La Disparue de Noël - Rachel Abbott

    J’ai découvert que ce livre était la quatrième enquête de Tom Douglas. Cela ne m’a absolument pas gênée. Si je n’avais pas eu cette information, je ne m’en serais pas doutée.

    Un soir, sur une route verglacée, Caroline a un accident. Elle ne survit pas. Sa fille, Tascha, âgée de six ans, était dans son siège auto, mais à l’arrivée des secours, elle a disparu.
    Quelques années plus tard, alors que David, le père de la petite fille, est remarié à Emma, avec qui, il a un petit garçon de dix-huit mois, prénommé Ollie, Tasha réapparaît subitement. L’adolescente ne donne pas d’explications, ne veut pas que la police soit avertie et a un comportement inquiétant. Son retour est-il une bonne chose ou est-il précurseur de drames ?

    La disparue de Noël est un suspense psychologique, ce qui rend la rédaction d’une chronique difficile. Celle-ci sera courte afin de ne pas trop dévoiler d’éléments de l’histoire.

    Avec des chapitres courts, une écriture très rythmée, Rachel Abbott m’a happée immédiatement. Une fois que j’ai commencé ce suspense, je voulais continuer, tant la lecture était agréable.
    Au fil de l’histoire, nous en apprenons plus sur les personnages. Emma, qui, au départ, semble effacée, est un personnage qui se révèle très courageux. Tom Douglas, l’enquêteur attachant, souffre de la mort de son frère Jack. David, quant à lui, son comportement est déstabilisant. Enfin, concernant Tasha, les informations sont distillées au compte-gouttes. Nos sentiments au sujet de chacun changent en fonction des événements.
    Plusieurs thèmes sont abordés : enlèvements, esclavage d’enfants, drogue, darkweb... mais le plus fort, pour moi, a été la force que l’amour maternel donne aux femmes.

    J’ai beaucoup aimé ce livre. Ce n’est pas seulement un suspense, c’est aussi un drame familial, et j’ai trouvé très intéressant le développement de la personnalité des personnages. L’auteure alterne entre des moments de tension très forte et des moments plus centrés sur l’aspect psychologique, pendant lesquels je me suis questionnée sur la réaction que j’aurais eue, lors de certaines situations.

  • Leroy Delphine 4 septembre 2018
    La Disparue de Noël - Rachel Abbott

    Encore une belle lecture dont je me fais un plaisir de vous parler...

    Le thème de l’enfant disparu qui revient des années après n’est pas nouveau mais l’originalité de ce thriller est le côté machiavélique de l’enfant qui revient. Les sentiments du lecteur évoluent en même temps que le personnage d’Emma. Je crois que je n’ai jamais autant détesté une ado à ce point dans un roman...

    Plus, on avance dans le récit, plus le voile se lève et beaucoup de non dit vont éclaircir certains mystères, captivant totalement le lecteur.

    Le suspense est haletant de bout en bout et les 460 pages de ce roman se lisent à la vitesse grand V, tant on est avide de connaître le dénouement.

    Des sujets durs comme le deuil, la traite des enfants qui ne sont pas le sujet principal mais qui sont détaillés en toile de fond et des personnages forts dont le lecteur ne peut ressentir que de l’empathie.

    Une intrigue complexe rondement menée pour ce thriller à découvrir sans hésiter ...

  • Root 30 juin 2018
    La Disparue de Noël - Rachel Abbott

    Un soir de décembre, six ans auparavant. Caroline rentre d’un repas chez ses parents. David n’a pas voulu l’accompagner. Bon gré mal gré, elle a repris la route sous un temps peu clément. Tasha s’est endormie sur la banquette arrière. La maison n’est plus très loin maintenant. Que fait cette voiture en travers du chemin ? Et qui vient de lui passer ce coup de fil, lui enjoignant de ne s’arrêter sous aucun prétexte ? Elle n’aura pas le temps d’y réfléchir. Vitesse, verglas, talus, perte de contrôle, Caroline ne survit pas à l’accident. À l’arrivée des secours, sa fille a disparu.

    Voilà le pitch, somme toute assez classique.

    Et puis Tasha débarque comme un cheveu sur la soupe dans la maison de son enfance, où David a refait sa vie avec Emma. Pas de retrouvailles chaleureuses biscuits-verre de lait, l’adolescente est agressive, peu bavarde. La police ne sait ni où ni quoi chercher. David, lui, ne semble d’étonner de rien mais pour Emma, quelque chose cloche.

    Là encore, tout se passe très vite (trop vite ?), quelques détails m’ont fait pousser les hauts-cris, mais ce drame familial s’éloigne suffisamment du schéma très convenu de kidnapping d’enfant pour qu’on joue le jeu. Emma et David gagnent en consistance à mesure qu’une toile d’angoisse se tisse autour d’eux, et Tom Douglas est pile le genre de flic auquel je m’attache, investi et loyal.

    Sans débordement de bons sentiments ni dissection psychologique des personnages, l’intrigue se nourrit de mensonges, de manipulations, rebondit sur les nombreuses révélations des uns et des autres, à une rythme soutenu. Des bourreaux d’enfants au dark web, La Disparue de Noël est un roman difficile à lâcher, dans la lignée des meilleurs Linwood Barclay.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.