Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La peur bleue - Maurice GOUIRAN

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

L’Algérie, la guerre, les harkis, Marseille, ses taudis, ses morts, ses élus… Pour son 31ème roman, Maurice Gouiran s’indigne encore et encore !

Plusieurs meurtres de vieux harkis, dans une scénographie aussi horrible que spectaculaire, semblent dégager d’effrayants relents de vengeance. Mais qui peut en vouloir aujourd’hui à ces octogénaires ? Et pourquoi ? Clovis Narigou se laisse entraîner, une fois de plus, dans une enquête qui fera resurgir les vieux fantômes et les non-dits d’une guerre d‘Algérie qui n’osa jamais dire son nom. Ses investigations lui feront découvrir la bleuite – une vaste opération d’infiltration et d’intoxication qui, excitant la paranoïa des willayas, déclencha de sanglantes épurations – mais aussi la dramatique situation des harkis, indésirables en Algérie et malvenus dans une France qu’ils ont servie. Les recherches de Clovis Narigou et de la capitaine Emma Govgaline s’avèrent d’autant plus délicates qu’il y a de l’électricité dans l’air : la cité phocéenne est en proie au scandale de l’habitat indigne, des immeubles effondrés et des logements insalubres loués par quelques élus locaux indélicats. Et comme le commissaire Arnal a bien d’autres chats à fouetter que de s’occuper de la mort de quelques vieux Arabes, Clovis et Emma feront le boulot…

Source : Jigal

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 20 septembre 2021
    La peur bleue - Maurice GOUIRAN

    Marseille avait accueilli de nombreuses familles de Harkis après la guerre d’Algérie. Aujourd’hui on retrouve le corps supplicié d’un vieil homme, pendu, égorgé. Emma Govgaline récemment nommée capitaine de police et son équipe vont se partager cette enquête et celle des immeubles vétustes et insalubres de la ville ayant causés la mort de plusieurs personnes dans un effondrement qui n’est pas sans rappeler celui de la rue d’Aubagne. Elle sera aidé en cela par son ex-compagnon et ami journaliste Clovis qui avec ses connaissances importantes sur cette période de l’histoire de France va pouvoir faire des liens pour le moins intéressants. Une fois encore, Maurice Gouiran nous propose une intrigue qui fait ressurgir un passé douloureux et qui continue à avoir des conséquences sur les générations d’aujourd’hui. La guerre d’Algérie est un vivier où il trouve une inspiration sans cesse renouvelée et qui confronte la lectrice que je suis, à un passé historique dont je ne sais pas grand-chose. La position des Harkis peut enviable, traitre à leur patrie et non reconnue par la France sert de trame à une enquête brillement construite et qui continue à faire des remous. J’aime particulièrement les livres de Maurice Gouiran car il arrive à trouver la juste dose entre leçons d’histoire et enquête policière, c’est tout un art. Ses personnages sont bien étoffés et on comprend leur préoccupation, j’ai trouvé le personnage de Clovis en journaliste payé à la pige très réaliste. Celui d’Emma manquait un peu d’attention même avec ses mésaventures, je n’ai pas ressentie pour elle d’attachement. Un roman policier qui accroche le lecteur par les sentiments, avec une histoire humaine et touchante que le temps passé ne parvient pas à effacer .Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.