Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les 7 polars à ne pas louper en juin 2022 !

La Boîte à magie de Camilla Läckberg & Enrik Fexeus (Actes Sud)

Camilla Läckberg prend des risques : après un polar qui n’en était pas vraiment un (Sans passer par la case départ), elle décide avec ce roman de se passer de son personnage fétiche, Erika Falck, mais aussi de tenter le roman à quatre mains, avec un célèbre mentaliste suédois (Enrik Fexeus). Le résultat n’est pas parfait mais il y a de l’audace, qui plaira à la fois à ses fidèles suiveurs, à ceux qui l’ont lâché en cours de route, voire à de nouveaux lecteurs ?

Résumé

Qu’est-il arrivé à Tuva, une mère célibataire dont le corps dénudé et transpercé d’épées est retrouvé dans une boîte ? Alors que la scène de crime laisse penser à un tour de magie qui aurait tourné au drame, Mina Dahbiri, détective de renommée et hypocondriaque est dépêchée sur cette affaire des plus burlesques. Nouvelle arrivée dans une équipe de la brigade criminelle de Stockholm, elle ne parvient pas à dénicher la moindre piste intéressante.
Pour multiplier ses chances de résoudre ce crime infâme, elle décide de faire appel à Vincent Walder, la star mentaliste qui affole le petit écran et la scène suédoise avec ses shows surdimensionnés.

Summit de Mo Malø (éditions de la Martinière)

Livre après livre, l’auteur français Mo Malø commence à faire son trou ! Écrivain sous multiples pseudonymes (et dans des registres tout à fait différents), ses polars groenlandais sont de plus en plus aiguisés et dénotent un vrai intérêt et une certaine connaissance de la région. Vous laisserez-vous vous aussi submerger par le pibloktoq (la folie polaire) ?

Résumé

À Nuuk, capitale du Groenland, Qaanaaq Adriensen, le chef de la police locale, mi-Inuit mi-Danois, est chargé d’organiser la première réunion de la Scandinavian Police Association. Les plus grands flics islandais, danois, norvégiens et finlandais se retrouvent à Kangerlussaq, à l’ouest du grand pays blanc, pour sauver le Danemark d’une guerre des gangs qui menace sa stabilité. Mais tout se complique quand l’un d’entre eux disparaît… Malgré la situation, le groupe doit partir en expédition dans l’Inlandsis – une nappe de glace recouvrant la terre ferme et qui peut atteindre plusieurs milliers de mètres d’épaisseur. Mais pendant le voyage, des événements de plus en plus inquiétants se produisent : leurs balises de repérages sont désactivées, ils évitent un accident de justesse, deux autres participants disparaissent à leur tour… Et si quelqu’un cherchait délibérément à provoquer leur perte ? Dans cette atmosphère angoissante, Qaanaaq doit affronter une blessure ancienne, liée à un secret de famille qui vient de refaire surface... Au milieu du blizzard et des blocs de glace, tous sont désormais coupés du monde : si la faim et le froid n’ont pas raison d’eux, ce pourrait bien être la folie polaire…

Adieu Cheyenne de Larry McMurtry (Gallmeister)

Un très beau triangle amoureux plutôt insolite car en dehors des sentiers battus et où les personnages sont vraiment atypiques, en décalage avec leur époque mais pourtant universelles. Et le portrait d’une femme libre, précurseure d’une nouvelle façon d’aimer et être aimée.

Résumé

Bons copains, Gid et Johnny mènent une existence de jeunes cow-boys dans le Texas d’avant-guerre, entre travail harassant, bagarres et cuites en ville. Gid est réservé et cérébral, Johnny est spontané et insouciant. Amoureux de la même fille, Molly, tous deux rivalisent d’attention à son égard. Cependant, Molly se révèle un esprit fort et une femme libre. Si elle apprécie Gid et Johnny, jusqu’à leur accorder ses faveurs, pas question de se laisser passer la bague au doigt. Du moins par eux, car elle finit par épouser un troisième homme, qu’elle trompera allègrement au fil des années avec ses deux amours de jeunesse. Une situation scandaleuse pour le Texas de cette époque, mais surtout une étrange histoire d’amour et d’amitié qui perdurera leur vie durant.

Les rêves échoués de Carine Joaquim (La Manufacture de Livres)

Appréciée avec son roman Nos corps étrangers, Carine Joaquim confirme tout le bien qu’on pense d’elle avec ce roman d’une fugue, une recherche d’harmonie par la crudité, la révolte et la fuite, le roman d’une adolescence qui cherche sa tonalité par la crise aigüe, une sorte de contre-ut romanesque joliment ciselé dans sa description du personnage de Clarisse.

Résumé

À quatorze ans, Clarisse est considérée comme une adolescente difficile. L’étiquette dissimule les angoisses de sa mère, l’indifférence de son père, des difficultés scolaires de moins en moins surmontables. Clarisse hait son quotidien, rêve de fuir loin de tout et de tous, une liberté à la hauteur de ses rêves. Un jour, au lieu d’aller au collège, elle part. Au cours de sa fugue, sa route croise celle de Tony, jeune homme sensible et mystérieux qui la prend sous son aile. Sur les côtes paradisiaques et ensoleillées du Portugal, ils se découvrent, s’apprivoisent et vivent au jour le jour. Mais leurs doux rêves sont fragiles et la réalité menace de les rattraper, bien plus tortueuse et tenace que leur idylle. Jusqu’où devront-ils aller pour fuir un monde qui les condamne ?

Souviens-toi de Sarah de Page Comann (M+ éditions)

Et si on allait faire un tour, non pas du côté de chez Swann, mais chez M+ éditions et chez deux auteurs atypiques et talentueux, Ian Manook (connu pour son personnage d’enquêteur mongol Yeruldelgger) et Gérard Coquet, réunis sous le pseudonyme de « Page Comann ». Une habile mise en abyme romanesque, sur les chemins de l’Écosse et de l’Irlande.

Résumé

Diane, éditrice chez Sandwood Publishing à Londres, reçoit un manuscrit anonyme. Une jeune adolescente, Sarah, y confie sa vie de misère dans les années sombres de l’Angleterre des années 60. Elle y avoue aussi les crimes qu’elle a dû commettre pour échapper à son destin. Vraie confession ou habile fiction d’un auteur contemporain ? Bouleversée par ce manuscrit, Diane cherche à en retrouver l’auteur et part sur les lieux où Sarah dit avoir vécu et souffert, quête qui lui fait traverser les paysages époustouflants d’Irlande et d’Écosse.

Omerta de R.J. Ellory (Sonatine)

R.J. Ellory est capable du meilleur en est une nouvelle preuve. Il revient avec Omerta sur le registre du de la mafia qui lui avait très bien réussi avec le brillant Vendetta. Vous avez dit valeur sûre ?

Résumé

Écrivain à la dérive, John Harper vient d’apprendre une nouvelle qui le bouleverse : son père, qu’il n’a jamais connu et croyait mort depuis longtemps, est bel et bien en vie. Il se trouve dans un hôpital de Manhattan où l’on vient de le transporter, à la suite de graves blessures par balles. John n’est cependant pas au bout de ses surprises : son père n’est pas n’importe qui, puisqu’il s’agit de Lenny Bernstein, l’un des pontes de la mafia new-yorkaise. Bien vite, John va découvrir que si son passé a été bâti sur des mensonges, son présent l’est tout autant. Pour démêler le vrai du faux, il va devoir se confronter à une énigme insoluble : quel genre d’homme est vraiment son père ?

Sous l’eau de Catherine Steadman (Les Escales)

Le suspense psychologique utilise parfois des « ficelles » un peu agaçantes, notamment en ce qui concerne les relations de couple. Mais Sous l’eau réussit à nous entraîner dans d’autres voies que de garage en explorant les fonds sous-marins et en nous faisant poser cette question qui fait le succès de ce genre : mais qu’aurais-je donc fait à leur place ?

Résumé

Une mystérieuse découverte bouleverse la vie d’un couple pendant sa lune de miel...
Mark et Erin, un jeune couple londonien, partent en lune de miel sur l’île paradisiaque de Bora Bora. Tout se passe à merveille, jusqu’au jour où les époux vont faire de la plongée sous-marine. Sous l’eau, ils découvrent quelque chose qu’ils n’auraient jamais dû trouver. Ils décident de garder pour eux cette mystérieuse découverte : personne ne doit savoir. Mais très vite ils comprennent qu’ils ne sont pas les seuls à être au courant. Et, dans ce genre de situation, mieux vaut ne faire confiance à personne, pas même à ceux qui sont les plus proches de nous...

Galerie photos

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.