Les âmes englouties - Susanne Jansson

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

19 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
4 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Pour travailler à sa thèse de biologie, Nathalie retourne vivre dans sa région natale, au cœur d’une Suède humide et reculée. Dans la petite maison qu’elle habite en forêt, elle se laisse rappeler à son enfance douloureuse, à l’époque où la disparition de la jeune Tracy avait inauguré une succession de drames. Un jour, un cadavre est retrouvé dans la tourbière. Dix années auparavant, déjà, une jeune fille momifiée avait été découverte au même endroit. Bientôt, de nouveaux cadavres affleurent. Alors que la police se met en quête d’un serial killer, Göran, ancien professeur de physique, est convaincu que l’endroit est peuplé de revenants. Cette théorie intrigue aussi Maya, photographe judiciaire. Les trajectoires de Nathalie et de ces deux enquêteurs de l’ombre vont se mêler… et de nombreux secrets seront déterrés.

Mot de l’éditeur : Angoissant et précis, un thriller atmosphérique à la rare puissance suggestive, qui conjugue tentations surnaturelles, croyances populaires, explications scientifiques et fines analyses psychologiques.

Vos #AvisPolar

  • Lectures Gourmandes 27 février 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Mystères, disparitions, cadavres, souvenirs d’enfances, légendes…

    Mettez tous ces ingrédients au milieu d’une tourbière suédoise et vous aurez de quoi enivrer et faire frissonner votre lecteur.rice !

    C’est ce qu’a fait Susanne Jansson, toute nouvelle voix du polar nordique avec son roman Les âmes englouties.

    Dans ce roman à la frontière du fantastique et du réel, alternant entre superstitions et explications scientifiques, l’autrice nous fait suivre Nathalie, thésarde en biologie, revenue dans son village natale, laissé derrière elle il y a plusieurs années avec précipitation… Des secrets, des découvertes, des mystères, des superstitions… Une dynamique nordique qui nous accompagne, comme le souffle du vent, au fil des pages ; qui suit chacun de nos pas de lecture jusqu’au fin fond de la tourbière, à la recherche du moindre indice, de quelques explications…

    Et même si les ingrédients de ce livre ne sont pas assez présents à mon goût (plus de frissons ? plus de probabilités surnaturelles ? plus de peurs ? ), il n’en reste pas moins un premier polar très efficace !

  • L’atelier de Litote 1er mars 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Pour clore sa thèse de biologie, Nathalie fait des recherches sur le terrain dans une région de Suède, où se trouvent de nombreuses zones de tourbières. Ce n’est pas par hasard que Nathalie a choisi cet endroit pour y louer un chalet, elle y a passé son enfance, y a été heureuse mais c’était avant. Aujourd’hui elle espère trouver des réponses sur son passé. Elle va rencontrer de nombreuses personnes pour l’aider comme le très énigmatique Göran et Maya, une photographe qui travail aussi pour la police.
    Ce livre est vraiment captivant, une fois le nez dedans je vous défie de faire autre chose. J’ai trouvé l’intrigue passionnante avec ses flashbacks du passé qui viennent hanter Nathalie, on sent qu’il y a de nombreux secrets ou de nombreux mystères à découvrir ici. Ce qui m’a le plus intéressé c’est le côté historique des momies que l’on retrouve et qui sont très anciennes et extrêmement bien conservées. On sent que l’auteure a du consacrer du temps dans son travail de recherche sur la nature et les croyances populaires. On est amené à se poser beaucoup de questions sur l’embaumement et la cause de la mort violente de ces anciens corps, rituels, cérémonies, ancienne religion ? Toute cette partie est passionnante et vient mêler la réalité et la fiction. Le cadre de l’histoire, cette zone humide, froide et marécageuse que sont les tourbières confère au récit tout son côté effrayant et dramatique. Grace au personnage de Maya, on réalise aussi que ce sont de très beaux paysages, même si la mort semble rôder en permanence. J’ai apprécié une lecture sans cauchemars, juste des choses mystérieuses et non résolues, éventuellement des phénomènes surnaturels, bref tout ce que j’aime. Une intrigue bien vue qui rentre parfaitement dans les cases à mesure de l’avancement du roman. Bonne lecture.

  • Sharon 3 mars 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Ce livre pourrait presque ne pas être un thriller. Presque. Disons qu’il ne faut pas se fier aux apparences, aux premières pages qui pourraient nous entraîner dans un tout autre domaine. Nous découvrons Nathalie, une étudiante qui termine sa thèse de biologie. Elle est retournée sur les traces de son passé. Quel était-il ? Nous le saurons, mais pas tout de suite. Nous saurons simplement que retourner sur les lieux était douloureux et nécessaire pour elle. Nous savons aussi qu’elle n’a rien à redouter. Elle a été victime collatérale, elle a souffert, elle s’interroge sur ce que sont devenus ceux qu’elle a connus pendant sa jeunesse, elle qui a choisi de couper les ponts, de « re »naître, elle essaie maintenant de renouer les fils de son passé, parce que couper les ponts n’était peut-être pas la bonne solution.
    Elle rencontre un jeune homme, un étudiant lui aussi, Johannes. Il n’est pas indifférent. Elle commence à ressentir quelque chose pour lui. Un soir, la tempête, puis l’accalmie. Elle sait ce que cela signifie. Elle se précipite, trouve Johannes inconscient mais encore vivant. Les secours arrivent, le jeune homme est plongé dans le comas. Qui l’a agressé ?
    La police enquête, dans ce patelin coupé de tout, rendu célèbre douze ans plus tôt à cause d’une découverte archéologique importante. Presque personne ne vit dans le coin, tous sont partis ou presque. Qui reste-t-il à interroger ? La jeune étudiante qui a trouvé Johannes, et qui n’a pas envie de trop parler. Attention, cela ne veut pas dire qu’elle est suspecte, c’est simplement qu’elle est extrêmement renfermée, que ce n’est pas un hasard si elle vit (pour un court laps de temps il est vrai) seule dans une maison isolée. Il y a aussi Göran, l’ancien scientifique qui s’est spécialisé dans les fantômes depuis que sa femme l’a plaquée et qui vit assez bien des articles qu’il écrit de temps en temps. le moins que l’on puisse dire est qu’il est très calé sur le sujet, les tourbières, les fantômes « qui n’existent pas ». Un personnage qui vaut le détour à lui tout seul. de plus, il « reconnaît » Nathalie, sa jeune voisine maintenant adulte. Il est le premier lien qui se recrée avec son passé. Il est aussi un des premiers liens avec la police, lui qui alerte depuis des années au sujet des disparitions près des tourbières. En vain. Tout adulte est libre de disparaître. Ou de rester.
    En effet, non loin, se trouvent les parents de sa meilleure amie Julia, devenus des grands parents attentifs pour leurs deux petites filles. Eux aussi ont vécu un drame, et eux non plus ne s’en sont pas remis. La tourbière hante leur vie, et ils ne sont pas près à partir.
    Ce livre est un roman policier, oui, mais pas seulement. Il nous interroge sur notre rapport à la mort, à la vie, au souvenir. Il montre notre attachement au corps, par rapport à l’esprit. C’est par Maya, la photographe de la police que l’on entre dans cette interrogation, qu’elle partage avec Göran. Elle est entre deux mondes, à la fois photographe pour la police, et artiste, ce qui ne laisse pas d’étonner certaines personnes. Elle est aussi de la région, et si elle était loin quand les drames ont commencé, elle en a eu connaissance. Il n’est pas besoin que tout nous soit raconté, ce que nous découvrons par le biais de Nathalie, de ses souvenirs, ou de ceux de Göran est bien suffisant.
    Comme souvent, le motif (ou le mobile, comme vous voudrez) est à chercher dans le passé, récent, ou ancien. Les proches sont les victimes collatérales, comme Nathalie ou son amie Julia. Vivre après, réapprendre à vivre est un vaste programme, pas toujours respecté. Vivre quand on sait enfin ce qu’il est advenu de nos proches. Vivre quand on a perdu l’espoir. Vivre en retrouvant le corps – et pas l’esprit. Bref, un roman policier qui questionne son lecteur sur des thématiques tout sauf policières. Un livre pour sortir des sentiers policiers battus.

  • Au fil des Pages 5 mars 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    En choisissant ce livre j’avais peur de me lancer dans un roman fantastique surnaturel et dieu sait que ce ne sont pas du tout mes domaines de prédilection mais parfois j’ai envie de sortir de mes sentiers battus
    Et au final NON loin de là nous touchons forcément au thème un peu scientifique et mystique sans que ce soit trop lourd ou pas crédible.
    Je me suis laissée prendre au jeu et j’ai découvert l’histoire sans appréhension et je peux dire que j’ai beaucoup aimé.
    Nathalie étudiante en biologie et spécialisée dans les tourbières revient sur son village d’enfance remplis de souvenirs et surtout de mystères ; Elle rencontre Johannes un étudiant lui aussi et lui transmet son savoir.
    Pourtant un jour Johannes est retrouvé dans le coma dans les tourbières et un enquêteur et une photographe vont se lancer dans cette histoire et soulever des choses du passé remplis de mystères.

    Le + : Le livre se lit rapidement le lecteur est vite emporté dans l’histoire ! Bien sûr il s’agit d’un livre scandinave donc forcément quelques longueurs. Le personnage de Nathalie j’ai beaucoup aimé car malgré son passif qui est vite révélé nous ne tombons pas dans le pathos.
    une atmosphère angoissante mais maîtrisée. Une belle découverte pour cette autrice

    Le - : une fin un peu bâclée qui arrive un peu vite et maladroitement (apparemment en lisant les chroniques je ne suis pas la seule à penser ça et c’est dommage) et du coup cela gâche un peu la conclusion

  • ju_se_livre 10 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Cette histoire ne m’aura pas convaincu.
    Je m’attendais à une histoire avec beaucoup plus de punch. Finalement le rythme est vraiment très très lent. Il y a un certain manque de suspense et du coup je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire et encore moins à m’attacher aux personnages qui pour moi manquent de caractère. L’un des personnages est biologiste et la littéraire que je suis a complètement décroché devant les paragraphes entiers expliquant certains aspects de son métier avec un peu trop de détails. Idem pour les dialogues qui tirent un peu en longueurs. Et j’ai trouvé le dénouement trop rapide et maladroit.

    J’ai retrouvé le même problème dans d’autres thrillers nordiques. Je pense tout simplement que ce style n’est pas fait pour moi mais que ceux qui aiment ce genre arriveront à y trouver leur bonheur.

  • livrement-ka 10 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Tout d’abord je tiens à remercier Bepolar.fr et les presses de la cité pour m’avoir sélectionnée pour chroniquer ce livre.

    Début du livre

    A la tombée de la nuit le vent se leva d’un coup. Il commença par caresser doucement la cime des arbres avant de forcir ;

    Tout débute avec la découverte il y a plusieurs années d’une jeune femme dans la tourbière qui sera nommée " la fille aux airelles".
    Nathalie est une jeune femme biologiste de profession.
    Son passé est un peu trouble , elle semble avoir couper les ponts avec ses parents adoptifs .
    A l’occasion d’une thèse qu’elle a à effectuer elle se rend sur les lieux de son passé
    dans un manoir situé à proximité d’une tourbière.
    Elle va faire la rencontre de Johannes, jeune étudiant et c’est à partir de ce moment-là que tout va s’enchaîner

    De secrets, en rumeurs, en habitants peu loquaces et surtout en la découverte de cadavres nous allons plonger dans la vie tumultueuse qui se déroule près de la tourbière.

    Nous allons suivre le quotidien de Nathalie présente sur les lieux pour peaufiner sa thèse et également l’arrivée de Leif de la police et de Maya photographe pour la police qui seront présents pour résoudre les accidents et la découverte des cadavres. autant Leif ne paraît pas très enthousiaste sur cette affaire, autant Maya la prend très à coeur et fera tout son possible quitte à enquêter de son côté pour percer à jour les mystères de la tourbière.

    Les personnages sont tout aussi différents les uns que les autres et surtout très mystérieux. Ils semblent cacher de nombreux secrets.

    C’est au prix de nombreux souvenirs qui émanent de la mémoire de Nathalie que la vérité va enfin apparaître mais alors qu’elle vérité !!!!!!

    Nathalie va retrouver au cours de ce séjour un ami qui était un ancien voisin, et elle va aussi revoir les parents de son amie de l’époque qui ont vécu un drame lié à la Tourbière.

    Contre cette amitié le retrouve à présent et qui un caractère particulier et ses anciens voisins elle va se remet mort et petit à petit tous les drame qu’elle a vécu alors qu’elle n’était enfant

    L’auteur nous emmène au fin fond de la tourbière dans tous les sens du terme
    Elle va nous dévoiler les secrets et surtout les légendes qui entourent ce lieu mystiques et sacré.

    De disparitions en sacrifices humains, nous nous retrouvons confrontés à la vie et au quotidien des habitants qui essaient à leur manière et chacun avec ses craintes et rumeurs de vivre normalement.

    Je ne peux que saluer le travail de l’auteur puisqu’à aucun moment je ne me suis ennuyée et je n’ai rencontré aucun passage inutile.

    J’ai également apprécié l’emploi de prénoms simples et qui ne se ressemblent pas ; ce qui permet une meilleure compréhension de l’histoire

    Décor de l’histoire : 
    L’histoire se déroule en Suède.

    Nature de l’histoire

    C’est un thriller psychologique

    Style de l’auteur

    Les mots sont simples le texte est très aéré et la lecture fluide ce qui en fait une lecture très agréable.

    La forme de l’histoire :

    De nombreux chapitres agrémentent le livre . 

    Conclusion : 

    J’ai vraiment apprécié ce livre est je peux vous certifier que je suis plus objective car s’agissant de mon genre de livre de prédilection (thrillers psychologiques) je suis particulièrement difficile.

    Je vous le conseille.

  • kirzy 12 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    La qualité première de ce polar nordique est d’être complément ancré dans un terroir spécifique, celui des tourbières du Nord de l’Europe, ici la Suède. On les voit ces paysages plats, désertiques, marécageux, balayés par des tempêtes aussi soudaines que violentes. L’auteur s’y attarde, ce qui crée une ambiance fascinante, hermétique et ouatée, emplie de secrets qui peuvent remonter, un terroir parfaitement propice au thriller ou polar.

    L’autre bonne idée est d’avoir adjoint une touche de fantastique en introduisant les croyances populaires. La Tourbière des sacrifices. A l’Âge de fer, les tourbières étaient considérées comme une entrée dans un autre monde, celui des morts. Des sacrifices humains accompagnés d’offrandes y étaient perpétrés, des momies naturelles y ont été retrouvées, parfaitement conservées grâce à l’acidité des lieu, le peu d’oxygène ainsi que les basses températures. Je suis allée consultée sur le Net des photographies de ces momies … incroyables comme celle de l’Homme de Töllund ( Danemark ), mort au IIIème siècle avant notre ère mais dont on distingue parfaitement tous les traits jusqu’à une barbe de trois jours ! Ce thriller atmosphérique se teinte ainsi de surnaturel avec des « fantômes » qui hanteraient ces lieux depuis toujours, comme une brume enserrant les vivants qui s’aventureraient dans ces tourbières.

    « Pourquoi n’était-elle pas allée analyser une autre tourbière ? Pourquoi ne s’en était-elle pas tenue au monde scientifique où tout était classable et où une tourbière n’était rien de plus qu’une accumulation de réactions chimiques et biologiques bien documentées selon des modèles définis ».

    Nathalie, biologiste, revient sur cette terre de son enfance qu’elle a fuie. L’intrigue prend son temps pour nous faire découvrir tous les secrets de ces lieux : disparitions, légendes, enquête, souvenirs d’enfance, tout s’enchâsse bien dans un récit fluide, les pages se tournent toute seules.

    Dommage donc que ce roman manque de personnages marquants, forts, mis à part l’héroïne Nathalie, ils sont à peine esquissés. Surtout, j’ai regretté un dénouement un peu maladroit, car trop rapide, il aurait pu être plus étayé pour gagner en intensité. Reste un très agréable moment de lecture.

  • Le Monde de Marie 15 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Une ambiance sombre, angoissante et pleine de mystères. Notre esprit voudrait rester rationnel mais souvent, on se demande si les évènements vécus le sont vraiment. Une intrigue qui frise le paranormal et nous donne des frissons.

    Un personnage principal qui a ses secrets et qui est à elle-seule très intrigante. Pour Nathalie, c’est un retour aux sources, c’est retourner à l’endroit où, 10 ans plus tôt, elle a terriblement souffert.

    Des personnages secondaires sur lesquels on s’interroge. Sont-ils ce qu’ils semblent être ou ont-ils quelque chose à cacher ? Des personnalités variées avec parfois un petit côté extravagant.

    Une agression, un cadavre puis d’autres encore. Le récit est pesant et l’intrigue très bien ficelée. J’étais persuadée d’avoir trouvé qui était derrière ces crimes mais, en réalité, je me suis laissée berner. Il faudra que les souvenirs enfouis refassent surface pour qu’enfin tout s’éclaircisse sur des révélations finales surprenantes.

    J’ai aimé suivre l’intrigue à travers plusieurs protagonistes. Des personnages qui ont un vécu, qui vont s’investir dans l’enquête plus qu’ils ne le devraient et qui n’hésiteront pas à s’aventurer dans les recoins dangereux des Tourbières scandinaves.

    Une ambiance lourde et pesante autour d’une intrigue efficace. L’auteur nous mène où elle veut et fini sur une résolution inattendue. Une très bonne lecture.

  • Le Boobooker 15 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Le résumé m’avait beaucoup attirée et je ne suis pas déçue : il n’a pas fait long feu ! Moi qui suit réticente aux ambiances scandinaves depuis une déception, je suis ravie que ce livre me réconcilie avec ça 😬

    Nathalie fait une thèse en biologie et a besoin de retourner où elle vivant enfant pour effectuer des prélèvements : au cœur d’une tourbière suédoise. Mais... Qu’est-ce qu’une tourbière ?! 😂 Vous conviendrez que ce n’est pas un mot qu’on utilise tous les 4 matins 😂 !

    C’est une zone très humide où s’accumulent en général depuis des centaines d’années des matières organiques très peu décomposées, qui se transforment donc en tourbe. C’est donc un loin qui a la particularité de très bien conserver ce qu’il y a à l’intérieur, et beaucoup de superstitions et de spiritualité règnent autour...

    Je vous le donne en mille : plusieurs cadavres sont retrouvés à l’intérieur et la police, accompagnée d’une photographe, Maya, va donc enquêter et rapidement suspecter un serial killer. 💀

    J’ai déjà visité une tourbière à la fac, j’étais donc complètement immergée (ahah) dans l’ambiance et je voyais très bien de quoi il en retournait, je pense que ça m’a aidée pour m’imprégner de tout ça ! Rien de très sanglant, simplement angoissant et très efficace. Je persiste : j’ai adoré 😺

    Je vous le recommande si vous aimez les polars scandinaves !

  • Les Lectures de Mystic 16 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Nathalie, biologiste, retourne vivre à Göteborg ( Suède ) en plein cœur d’une forêt humide et reculée de tout pour préparer sa thèse sur les tourbières.

    Elle fait la rencontre de Johannes pour qui elle développe une certaine attirance.
    Un jour lors d’un footing dans la forêt, Johannes est sauvagement agressé et Nathalie le sauve de justesse.

    Il y a dix ans de cela, le corps d’une jeune fille momifiée a été retrouvé au même endroit.

    Suite à cette agression, de nouveaux corps son découverts, les policiers opte pour un serial killer, mais Göran un ancien professeur de physique n’est pas de cet avis, il est persuadé que des revenants serait les responsables.

    Maya, une photographe judiciaire est intriguée par cette théorie et tente de percer le secret de ces mystérieuses morts.

    Mon avis : j’ai été complètement subjuguée par ce roman, ce n’est pas l’enquête en soi qui m’a le plus attiré, même si l’intrigue est parfaitement maîtrisée.
    Ce sont les croyances populaires et l’histoire autour de cette tourbière qui m’a le plus fasciné, anciennement appelée La Tourbière des Sacrifices.

    L’auteur nous plonge dans une ambiance très sombre et angoissante, parfois même suffocante.

    C’est un roman suédois donc avec une certaine lenteur, la plupart du temps j’apprécie moyennement, en effet je préfère l’action, mais ici ces longueurs m’ont charmées, le décor s’y prêtait à merveille.

    Les descriptions de cette région sont gorgées de poésie avec une touche de surnaturel et de mystérieux.

    Pour les personnages, dès le départ j’ai apprécié Johannes cet étudiant en art, fan de footing et très gentil.

    Nathalie, personnage principal est énigmatique et introvertie, son passé est très sombre et empli de secrets que nous découvrons au fur et à mesure de notre lecture.

    Maya quant à elle est une personne extravertie, elle a un caractère bien trempé, j’aime beaucoup sa personnalité, elle est captivée par la tourbière.
    À travers ses yeux, nous découvrons la beauté de l’endroit même si la mort n’est pas bien loin.

    Conclusion :un thriller nordique angoissant, sombre et oppressant. Une intrigue accrocheuse et captivante du début à la fin.
    Une très belle découverte pour le premier roman de cette auteure au talent très prometteur.

  • Isa Naturaltales 16 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Dans les "âmes englouties" plane une ambiance brumeuse et étrange. Aux frontières du fantastique, ce roman joue sur cette ambiguité et son athmosphère. J’ai passé globalement un bon moment avec ce récit même si j’ai trouvé à de nombreuses reprises que les personnages manquaient d’approfondissement. Certains étaient même tout à fait dispensables. Bien sûr il y a toujours des personnages secondaires dans les thrillers pour brouiller les pistes, mais dans ce cas-ci je les ai juste trouvés inutiles. Je ne peux bien sûr pas vous dévoiler leurs noms.

    Certains passages descriptifs laissaient présager des moments angoissants par la suite, et j’ai été déçue de voir ces pistes abandonnées. Par contre j’ai fort aimé la fin et son lot de révélations surprenantes. Une lecture en demi-teinte donc, mais qui aura tout de même su me surprendre à plusieurs reprises.

  • ellemlire 18 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Imaginez un grand marécage. Au coeur de la Suède humide. Une tourbière au fond de laquelle se cachent des âmes englouties. Des corps enfouis dans la vase. Des momies. Et des personnes qui disparaissent du jour au lendemain.

    C’est là, que Nathalie décide de mener ses recherches biologiques. Mais elle n’a pas choisi ce lieu par hasard. Il s’agit de sa région, elle n’était pas revenue depuis longtemps. Depuis la tragédie.

    Dès le prologue, le lecteur est embarqué dans l’ambiance humide et oppressante de cette région de la Suède. Il fait nuit, il pleut, le vent souffle fort quand Johannes parti faire du jogging dans la tourbière, a un accident. C’est Nathalie qui le découvre inconscient.

    Dès lors, Nathalie et la police locale vont essayer de comprendre ce qui lui est arrivé. L’occasion pour la jeune femme de remarcher sur les lieux de son enfance. De replonger dans les croyances locales, de revoir certaines personnes. Le moment est venu de déterrer les secrets, de faire remonter à la surface les vérités.

    "Soudain, elle avait été submergée par cette pensée. C’était d’une évidence criante. Son passé l’avait plaquée contre le mur et, avant de la relâcher, il s’était assuré qu’elle l’écouterait, pour une fois. Et, même si Nathalie n’avait pas encore osé se livrer à une introspection, elle ne s’était en tout cas pas esquivée.
    Elle était donc venue ici. Dans cet endroit désolé. Les tourbières entre le Dalsland et le Värmland."

    Susanne Jansson a su d’emblée retenir mon attention. J’ai enchaîné les pages sans m’en rendre compte, j’ai littéralement dévoré ce thriller. Les courts chapitres défilent et contribuent à donner un rythme rapide au récit, ce qui contraste avec le décor dormant des marécages. L’auteure passe de Nathalie à Leif et Maya, les deux policiers. Et surtout elle parvient à introduire de nombreux détails historiques qui rendent l’enquête très intéressante. Le passage où elle évoque Baby Rosalia, la petite fille momifiée des catacombes de Palerme m’a particulièrement intéressée et émue (j’ai eu la chance de l’admirer il y a un certain nombre d’années) et m’a donné envie d’en savoir plus sur les momies des tourbières.

    "Encore aujourd’hui, Rosalia reposait dans son cercueil, les joues rondes et lisses, avec un nœud de couleur abricot sur la tête. La petite fille était tellement bien conservée qu’elle donnait l’impression de dormir."

    Avant d’ouvrir ce livre, je ne savais pas de quoi il s’agissait. J’ai choisi de le lire parce que le titre et surtout la couverture me plaisaient. Je trouvais que c’était mystérieux. Et je n’ai pas été déçue. J’ai tout de suite été happée par l’intrigue. J’ai été charmée par les descriptions des tourbières. Ce genre de paysages ne m’est pas vraiment familier, et j’ai aimé l’imaginer. Car le plus captivant dans ce roman c’est vraiment l’ambiance créée autour des marécages et des momies. C’est mystérieux. Brumeux. Humide. Vaseux. On a envie d’en sortir et à la fois de s’immerger pour en explorer les profondeurs et remonter les secrets. Et la question du surnaturel peut effleurer les esprits les plus rationnels.

    "Un lieu où des sources d’énergie invisibles attiraient les gens, prenaient et donnaient ce qu’elles voulaient.
    Un pays limitrophe entre la terre et l’eau, entre le sec et l’humide, entre le stable et l’instable. Entre la vie et la mort."

    Les âmes englouties est un thriller original de part son décor. On n’a pas l’habitude de lire des romans scandinaves qui se passent dans les tourbières. Susanne Jansson est sortie des sentiers battus et ça fonctionne parfaitement. Un thriller qui frôle habilement le surnaturel.

    https://ellemlireblog.wordpress.com/2019/04/18/les-ames-englouties-susanne-jansson/

  • laurylit 20 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Bonne lecture dans l’ensemble, pour moi le gros point fort de ce livre est l’ambiance froide et sombre de la tourbière suédoise qui est exactement bien décrite tout le long du roman, l’histoire est un peu plus classique , mais très agréable à lire. J’ai été conquise par le mélange de mystères, de secrets et de croyances populaires. Les personnages sont bien travaillés, complexes et pleins de failles. C’est un premier roman de l’auteure déjà best-seller dans les pays scandinaves  !
    Je lis très peu de thrillers nordiques ou scandinaves est pourtant c’est vraiment un genre à part entière ! Je pense que ça peut vraiment me plaire

  • Nos Livres et Nos Mots 21 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Dès le début, l’histoire est prenante.

    Susanne Jansson réussi à poser le décor très rapidement nous permettant d’être immédiatement happé par l’histoire.
    Le lieu choisi par l’auteure, les tourbières Suédoise, nous embarquent dans une atmosphère angoissante, oppressante et mystérieuse.

    J’ai été séduite par les flashbacks qui viennent hanter Nathalie, personnage attachant, renforçant encore les mystères à élucider.
    Mention spéciale également pour les autres protagonistes, principalement féminins, comme Maya la photographe, tentant de faire avancer l’enquête, ou encore Tracy et Julia.

    J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur où les mots et les phrases sont simples… pas de phrase à rallonge qui aurait pu complexifier l’intrigue.

    En résumé, un bon livre qui m’a permis de passer un agréable moment de lecture…

  • manonlit_et_vadrouilleaussi 21 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Suède. Nathalie Ström, étudiante en biologie, retourne dans sa ville natale pour y étudier les gaz à effet de serre émis par la tourbière caractéristique de la région. Longtemps surnommée « La tourbière des sacrifices », l’endroit a par le passé révélé certains de ses secrets avec, notamment, la découverte en 2000 d’une momie datant de 300 ans avant notre ère surnommée « La jeune fille aux airelles ». Depuis les disparitions sont nombreuses dans la région... et les cadavres également .... Tueur en série ? L’inspecteur Berggren et Maya Linde, artiste et photographe judiciaire mènent l’enquête. La Tourbière a-t-elle révéler tous ses secrets ?

    Et bien j’ai adoré cette lecture ! Lu en moins de 24h. Je ne saurais pas vous expliquer exactement le pourquoi du comment mais la Tourbière m’a absorbé comme elle l’a fait pour ses victimes. J’y étais dans cette Suède humide et reculée où rites ancestraux et croyance populaire sont légion.

    La Tourbière, ce personnage à part entière. Une entité brumeuse, angoissante, oppressante et mystique.

    Susanne Jansson nous emmène dans des chemins tortueux où réalité et fiction se mêlent. Sommes-nous prêts à croire aux fantômes pour expliquer l’afflux de cadavres ?

    Le roman est construit essentiellement autour des personnages de Nathalie et Maya. Nathalie qui affronte son passé, veut se reconstruire. Maya qui prend conscience d’une toute nouvelle dimension de la nature de son enfance.

    Je ne peux que vous recommander cette lecture ! Laissez vous à votre tour engloutir par la Tourbière ....

  • Kebooks 21 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Dans ce livre nous retrouvons Nathalie, qui doit clore sa thèse de biologie. Pour ce faire, elle retourne dans sa région natale. Mais vous vous doutez bien que comme nous sommes dans un thriller, elle ne va pas passer un moment paradisiaque !

    Je ressors assez mitigée de cette lecture, beaucoup de points positifs mais également quelques points négatifs.

    Pour commencer, j’ai vraiment du mal avec les auteurs nordistes, je ne sais pas pourquoi, mais ça se confirme à chaque nouveau thriller nordiste.
    De plus, j’ai du mal avec les thrillers fantastiques (heureusement ça ne m’a pas énormément dérangé dans cette lecture). Et pour finir, ce roman est assez lent.

    Pour les points positifs, c’est un roman angoissant et sombre. Il se passe en Suède, pays que j’aime beaucoup. Dans ce livre nous avons des flashbacks intéressants qui nous permettent de mieux comprendre et de jongler plus facilement entre passé et présent.
    J’ai trouvé le sujet des momies interessants, sans dire que c’est quelque chose qui me fascine mais je dois dire que c’est toujours intriguant.

    Une relativement bonne lecture dans l’ensemble que je conseille tout de même.

  • Les Lectures de Maud 22 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Une lecture addictive que l’on suit pas à pas. A travers les yeux de Nathalie, nous allons découvrir ses secrets mais également ceux de sa région natale. Elle y retourne pour des projets professionnels, mais elle souhaite y panser ses blessures et trouver des réponses. Les drames qui s’y sont succéder sont à la fois étranges et énigmatiques. Et pourquoi pas de nature fantastique comme le suggèrent certains personnages ?
    Une enquête qui va s’avérer difficile pour Lief qui a 2 ans de la retraite aspire à des activités professionnelles moins polémiques. Une région tout entière va être replongée dans la torpeurs des années passées.
    Nathalie, un personnage blessé par une enfance tragique, va de nouveau se replonger dans son passé. De nouveaux événements bouleversent ses plans initiaux. Mais ne vont-ils pas l’aider à franchir le cap ?
    Une plume franche et efficace, chirurgicale, qui nous entraîne à la fois dans les recherches biologiques, très intéressantes, très bien décrites, sans pour autant être rébarbatives. Mais aussi dans des recherches plus spirituelles. La tourbière, ses descriptions physiques, d’ambiance en fait un personnage à part entière qui suscitent des questionnement. A-t-elle réellement englouti tous ces disparus, est-elle habitée par des esprits ? Un personnage, qui bouge, évolue, se transforme au fil du temps et des saisons.
    Je rassure certains lecteurs, il ne s’agit pas d’un livre fantastiques, mais l’auteur joue avec les croyances et superstitions. Une très belle découverte pour ma part. Parfois le sourire aux lèvres car l’auteur fait régulièrement aux repas ou à apporter de quoi grignoter lors des déplacements.

  • Ivredelivres59 22 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Voyage en Suède réussi pour ma part.
    Angoisse, mystères, révélations et cadavres sont au rendez vous.
    Un thriller scandinave , qui par moment est même plus que ça .
    Un style efficace , qui vous forcera à tourner rapidement les pages .
    Je ne vous parlerai pas du résumé que vous avez déjà probablement lu mais simplement lisez ce livre ! Premier très prometteur d’une longue série je l’espère.

  • BulleDeLecture 24 avril 2019
    Les âmes englouties - Susanne Jansson

    Après une première partie où l’auteure prend son temps pour poser son histoire. La deuxième moitié m’a complètement happée et j’ai dévoré les pages car j’étais vraiment tenue en haleine et je voulais connaître l’aboutissement de l’histoire !
    D’autre part, l’une des forces de ce trhiller est le décor dans lequel se situe l’intrigue. Je ne connaissais rien les tourbières de Suède et j’en ai appris pas mal. Un côté scientifique est donné au livre, sans en faire de trop ni perdre le lecteur. Parallélement l’auteur ajoute une pointe de superstition qui n’est pas désagréable à découvrir. Quand la légende rencontre la science ça donne un mélange atypique.
    Les personnages sont bien travaillés, outre Nathalie qui est l’héroïne de l’histoire, nous faisons connaissance avec les habitants de la tourbière. Entre les secrets qu’ils cachent et les mystères planant sur la tourbière, des cadavres vont venir boulverser la petite vie tranquille des autochtones qui ne voient pas forcément d’un bon oeil le retour de Nathalie chez elle.
    Globalement j’ai savouré cette lecture avec son côté atypique et dans laquelle j’ai été tenue en haleine.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.