Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les survivants - Ingar Johnsrud

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le commissaire Fredrik Beier et son ancienne collègue, Kafa Iqbal, en froid depuis l’affaire Solro, doivent enquêter sur le meurtre d’un homme censé avoir disparu des années plus tôt. Sur le lieu du crime, Kafa retrouve une photo abîmée au dos de laquelle est inscrit, en russe, " Калипсо " : Kalypso. Au même moment, dans les égouts de la ville d’Oslo, des rats se délectent d’un autre cadavre.
Une tragédie lie les deux victimes, mais pour la comprendre, il faut remonter jusqu’à une opération secrète aux conséquences désastreuses, datant de l’Union soviétique...

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 9 avril 2019
    Les survivants - Ingar Johnsrud

    Les survivants : publié en Norvège sous le titre original de "Kalypso" ( 2016 ) - Parution en France en juin 2017, Editions Robert Laffont, collection La Bête Noire.

    Un an et demi ont passé depuis l’arrivée de Kafa Iqbal aux Renseignements intérieurs et sa collaboration avec le commissaire Fredrik Beier de la Brigade criminelle d’Oslo , section pour la répression des violences et crimes sexuels. Depuis ils n’ont plus travaillé ensemble. Un curieux hasard va les amener à coopérer de nouveau.

    Les portraits des deux principaux protagonistes s’affinent, Fredrik Beier bougon, suspicieux est beaucoup plus fragile qu’il ne le laisse paraître ( au début du roman il a tenté de se suicider ). Kafa est plus solide et volontaire mais son passé reste suffisamment mystérieux pour nous rendre impatient de lire le tome 3.

    Beier enquête sur un cadavre découvert dans une bouche d’égout. Iqbal ( son prénom est Kafa ) enquête sur la disparition d’une riche veuve de quatre vingt cinq ans, à son domicile le cadavre d’un homme a été retrouvé. Les deux victimes, celle de Fredrik et celle de Kafa, ont la même identité ! Un seul indice est découvert au domicile de la veuve, un fragment de photo guère plus grand qu’un timbre-poste, avec une inscription en russe "Kalypso".

    Les premières découvertes sont surprenantes, des morts qui ne le sont pas, des disparitions non signalées, des immatriculations de voitures qui n’existent pas ! Le duo est vite persuadé qu’il n’a pas à faire à une organisation criminelle mais qu’il est confronté à un dossier d’espionnage.

    Et puis une nouvelle histoire est offerte au lecteur. C’est un peu comme s’il y avait deux romans en un. De nos jours l’enquête de Kafa et de Fredrik et un second récit qui se déroule en mars 1992 peu après la dissolution de l’URSS. Que sont devenus les stocks d’armes biologiques de cette époque ? En 1972, l’Union Soviétique et les Etats-Unis s’étaient engagés à ne plus fabriquer de genre d’armes. Mais l’URSS a poursuivi dans le cadre de son programme Biopreparat à développer des ogives pouvant propager la variole, Ebola, la peste ou la fièvre charbonneuse. Mais qu’est-ce qui est le plus important en matière d’arme biologique, l’arme en elle même ou l’antidote détenu par l’agresseur ? Toute une partie de ce roman repose sur une solide documentation concernant cette période post guerre froide. Ingar Johnsrud a été journaliste et ça se sent. J’aime quand la fiction rejoint la réalité.

    Un roman policier doublé d’une affaire d’espionnage, cela donne un ensemble complexe mais parfaitement compréhensible avec un peu d’attention. J’avoue aussi avoir pris quelques notes, cela permet de mieux apprécier les 122 chapitres ( et environ 600 pages ! ) tous très courts ce qui favorise le suspense et met en avant de multiples rebondissements. Après les sectes et la seconde guerre mondiale ( voir le tome 1 ) Ingar Johnsrud s’attaque à un nouvel épisode douloureux de l’Histoire récente norvégienne, la Norvège sombre et froide comme Oslo en novembre ou comme la péninsule de Kola, Mourmansk et la baie de Motovski chez le voisin russe.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.