Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

VTC : une mini-série plutôt efficace

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Chauffeuse de VTC, Nora est dans une situation extrêmement précaire : accro aux amphétamines, elle vit dans sa voiture en attendant de réunir l’argent nécessaire pour louer un petit appartement et obtenir la garde partagée de sa fille. Quand son frère Ben, lui-même chauffeur, a un accident, Nora se propose de livrer un colis urgent à sa place. Sans s’en douter, elle vient de se mettre au service d’un dangereux réseau… et s’apprête à vivre la nuit la plus intense de sa vie.

"Qu’en un lieu, en un jour, un seul fait accompli/Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli", écrivait Nicolas Boileau, dans L’Art Poétique. On ne sait pas si le théoricien du classicisme aurait fait un excellent showrunner. Mais on constate que les unités de temps, de lieu et d’action traversent un certain nombre de productions sérielles modernes, au premier rang desquelles 24 heures chrono, dont le thriller VTC, produit par Canal+, reprend le principe : en effet, tout se déroule au cours d’une seule nuit, ce que permet l’activité professionnelle de l’héroïne, chauffeuse de taxi, mais aussi accro à la drogue, en proie à des soucis pécuniaires, à tel point que sa voiture lui sert de domicile. De surcroît, la jeune femme est privée de sa fille dont la garde a été confiée à son ex-mari. Le lieu essentiel de cette histoire est l’habitacle du véhicule, ce qui constitue un défi scénaristique intéressant, même si l’exercice de style rappelle d’une certaine façon l’excellent The Guilty de Gustav Möller qui, déjà, avait choisi de confiner le suspens à un endroit unique.

Le destin de Nora bifurque lorsque son frère lui confie un mystérieux sac à confier, après que ce jeune homme, plus requis par une conversation en visio que par une route à maîtriser, a subi un accident heureusement léger, mais qui l’a laissé blessé. Or, on se doute bien que les destinataires de la commission nocturne ne sont pas des perdreaux de l’année, versés dans l’action philanthropique. Il se pourrait même que la protagoniste soit tombée sur un réseau mafieux...

Si la mariage du thriller haletant et du drame social sous-jacent n’a rien d’original, si l’alchimie entre les scènes d’action et les séquences plus introspectives s’avère structurellement convenue, VTC parvient à maintenir un rythme intéressant qui privilégie les cliffhangers à chaque fin d’épisode.

JPEG - 144.5 ko

Cette création doit beaucoup au talent de ses acteurs, en particulier celui de la comédienne franco-iranienne Golshifteh Farahani, déjà vue dans un certain nombre de productions nationales ou internationales, qui assure une certaine crédibilité à son personnage de mère tourmentée, blessée par l’existence.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Pour aller plus loin

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.