Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Vices épisode 3

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

A la BJV, on traite les affaires qui concernent les mineurs et jeunes adultes. Ces derniers temps pourtant, Zolan n’a pas la tête au travail. Fou amoureux, il n’a qu’une obsession : épouser sa collègue Marie. Or les plans carriéristes de celle-ci ne s’alignent pas sur cet objectif. D’autant qu’elle le soupçonne de lui mentir et de la surprotéger. Frustrée de ne pas être prise au sérieux, elle décide de faire bande à part, aussi quand une jeune fille est kidnappée et que les premiers indices impliquent des néo nazis, elle mène sa propre enquête. Or l’affaire s’avère avoir plusieurs visages...
A la Brigade aussi les façades se craquèlent et les cicatrices apparaissent.
Il semblerait que Marie ne soit pas la seule à couver un secret…

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • laurinevalenheler 11 avril 2020
    Vices épisode 3

    Je me suis littéralement jetée comme une morte de faim sur le troisième opus de Vices, la série policière en 8 tomes de Gipsy Paladini, et l’ai dévoré en moins de vingt-quatre heures. Et c’est, à mon avis, un indice sur la qualité de cet opus. Gipsy Paladini frappait déjà très fort dans ses deux précédents épisodes, publiés chez Fleuve Editions. Elle a décidé d’auto-éditer les six épisodes restants au goutte à goutte sur Kindle, pour des questions pratiques, et je ne peux qu’approuver ce choix éditorial.
    Je crois qu’est réuni, dans Vices, à peu près tout ce que j’aime dans un polar : de l’action, du suspense bien mené, une atmosphère noire et un humour qui l’est tout autant, un vocabulaire trash mais non-dénué de poésie, mais aussi et surtout une enquête présente mais pas au détriment de l’exploration des personnages. En effet, si ma bibliothèque est pratiquement exempte de polars américains et scandinaves, c’est précisément pour cette raison : s’ils se concentrent sur l’enquête et explorent la psychologie des victimes et des coupables, je trouve qu’ils ont tendance à en oublier celle des enquêteurs. L’attachement aux personnages est un critère déterminant dans n’importe quelle lecture à mes yeux, mais encore plus dans un policier. Et quels personnages dans Butterfly ! Chaque protagoniste de l’équipe brille dans ses forces, ses excentricités ou ses faiblesses. Les deux principaux remportent la médaille d’or en la matière. Je ne suis pourtant pas midinette, mais je crois que je pourrais facilement tomber amoureuse de Zolan... Butterfly est un page-turner de ceux qu’on dévore, mais qui prennent le temps de s’insinuer en nous. L’équilibre entre les deux est parfois fragile mais ici, il est respecté. J’avais déjà aimé le premier mais celui est encore au-dessus des autres pour moi.

  • Sangpages 18 octobre 2018
    Vices épisode 3

    C’est parti pour un troisième épisode des aventures de la BJV - Brigade des jeunes victimes. J’avais adoré les deux premiers épisodes : Vices épisodes 1 & 2 .
    Et toi ? Tu les as lus ? Non ? Alors dépêche !
    Le précédemment dans "Vices" est génial. Ca fait très série TV, très actuel et surtout nous permet, à nous lecteurs, "followers" de séries qui n’arrivent plus à suivre de s’y retrouver sans problème ! Additionné d’une note qui te met dans le ton. C’est clairement une brillante idée !
    Butterfly c’est, pour certains, l’histoire d’une enfance volée. De ces gamin(e)s de 13 ans qui parlent comme des grands et se la jouent gros dur. De ces gamin(e)s dont l’innocence s’est juste échappée par une porte, ouverte à grand coup de pieds.
    Butterfly, c’est une gamine de douze ans qui disparaît. C’est des mecs pas très folichon qui baignent dans le nazisme comme on baigne dans la boue. Des scènes de tous les jours que l’on ne soupçonne même pas.
    Un épisode plus axé sur les personnages et leur histoire, leur passé, leur vie, leur douleur voir leur secret. Une enquête qui passe presque au second plan dans cet épisode plus léger en terme d’intrigue que les précédents mais beaucoup plus émotionnel, plus humain. Les personnages s’étoffent, on en découvre plus. Ils prennent de plus en plus de place et deviennent définitivement des amis que tu observes au travers un trou de serrure. Ouais je sais...ça se fait pas 😜
    Une plume toujours aussi acérée, aussi noire, aussi forte, aussi percutante qui te laissera par moment pantelant(e) ou alors qui te fera relire encore et encore une même phrase tant elle est belle !
    Un final terrifiant qui t’annoncera clairement que le 4ème va dépoter grave de grave !
    Fonce, c’est de la bonne came !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.